Faut-il utiliser les réseaux sociaux comme outil éducatif ?

Avant d'utiliser les réseaux sociaux comme outils éducatifs, il est nécessaire de connaître leurs avantages et leurs inconvénients.
Faut-il utiliser les réseaux sociaux comme outil éducatif ?

Dernière mise à jour : 16 décembre, 2020

Lorsqu’ils voient leurs enfants utiliser Facebook, Instagram ou Snapchat, de nombreux parents s’alarment. Ces applications sont-elles utiles pour les mineurs ou alors sont-ils en train de perdre leur temps ? Il s’agit d’une question épineuse qui nous amène à répondre au sujet de cet article : faut-il utiliser les réseaux sociaux comme outil éducatif ?

Il ne fait aucun doute que l’arrivée des réseaux sociaux à ouvert un panorama nouveau dans le monde. Au cours des dix ou quinze dernières années, la façon d’utiliser Internet a beaucoup changé avec ces plateformes.

Si nous associons les réseaux sociaux au monde de l’éducation, cela va totalement révolutionner le modèle éducatif. Mais suffit-il seulement de les inclure dans les salles de classe ? La réponse est complexe.

Car, bien qu’ils puissent devenir des outils puissants, ils peuvent également entraîner de sérieux problèmes chez les enfants qui en abuseraient ou les utiliseraient de manière immorale. Ils pourraient finir par nuire aux élèves.

Un jeune enfant sur un ordinateur.

Par conséquent, nous pouvons dorénavant conclure que les réseaux sociaux deviendront un fantastique complément éducatif, mais ne pourront jamais s’y substituer.

Bienfaits des réseaux sociaux comme outil éducatif

Nous ne pouvons pas ignorer que leur usage comme outil éducatif implique des avantages intéressants dans le développement des enfants. Voici donc une liste de ces bienfaits :

  • Interaction entre pairs : permet aux étudiants de collaborer davantage et mieux entre eux. Permet également d’augmenter le contact avec les professeurs.
  • Recherche d’informations : les réseaux sociaux sont une source inépuisable d’informations, tout autant que les moteurs de recherche de type Google. Ils deviennent donc un outil utile.
  • Partage de ressources : entre professeurs, entre élèves, entre enseignants et élèves, entre professeurs et parents. Le partage de contenus et de ressources est très simple.
  • Génération de débats : les réseaux sociaux sont des outils intéressants pour générer des débats en classe qui peuvent être ensuite poursuivis sur les forums ou sur internet.
  • Activités d’approfondissement thématique : ils permettent également d’élaborer des activités dans la classe afin que les élèves puissent approfondir les sujets à traiter et aient accès à davantage d’informations.
  • Communication immédiate : cela favorise l’échange spontané de matériel, et par conséquent, une communication active et rapide entre professionnels, parents et élèves.
  • Accélération du processus d’apprentissage: bien compris et utilisés, ils accélèrent les processus d’apprentissage et de transfert des connaissances.
  • Favorise la recherche: ce sont d’excellents outils pour inciter la recherche et encourager les élèves à approfondir les sujets traités en classe.

“Facebook a vu le jour pour offrir aux gens le pouvoir de partager et de faire du monde un endroit plus ouvert et plus connecté”.

Mark Zuckerberg

Inconvénients de l’usage de ces plateformes

Tout comme ils présentent des bénéfices, l’usage des réseaux sociaux comme outil éducatif intègre également d’autres aspects négatifs. Et même inquiétants.

Cinq adolescents sur leur téléphone.

  • Manque de protection des enfants : les jeunes ne sont pas protégés face aux réseaux sociaux. De nos jours, des situations indésirables ont lieu à cause de ces plateformes et de leur incompréhension de la part de certains enfants. C’est le cas du grooming et du ciberbullying.
  • Dépendance : les réseaux sociaux peuvent générer chez les élèves des besoins de réponses immédiates. Il est cependant essentiel de favoriser la patience chez les enfants.
  • Distraction : un usage démesuré peut entraîner un excès de distractions inutiles qui pourrait avoir un effet négatif sur leurs résultats scolaires.
  • Relations humaines directes : l’usage de ces applications pourrait également occasionner une réduction des relations humaines directes quand il est excessif.
  • Addiction : dans les cas extrêmes, les réseaux sociaux causent des troubles sévères d’addiction qui requièrent une intervention professionnelle.
  • Consensus juridique : il n’existe aujourd’hui aucun consensus juridique et légal qui permet de définir un cadre d’action clair sur la question de l’adaptation des réseaux sociaux comme outil éducatif.
  • Données personnelles : en outre, les réseaux sociaux sont des plateformes publiques qui exigent des informations personnelles de la part de l’usager. Des informations qui, dans le cas des mineurs, sont particulièrement sensibles.

Pour résumer, il est difficile d’affirmer que les réseaux sociaux peuvent être de bons outils éducatifs. Si leurs avantages sont multiples, les risques le sont également. Cependant, les enfants sont curieux vis-à-vis de ces plateformes et ne tardent pas à s’y intéresser.

C’est pourquoi, le fait de compter sur l’aide d’un professionnel qui agit comme un guide et un tuteur pourrait être positif pour prévenir de plus grandes conséquences néfastes.

Cela pourrait vous intéresser ...
Dangers des réseaux sociaux chez les adolescents
Être parentsLisez-le dans Être parents
Dangers des réseaux sociaux chez les adolescents

Les réseaux sociaux et les tendances (parfois dangereuses) qui y circulent ont un grand impact sur la vie des adolescents.



  • Valenzuela, R. (2013). Las redes sociales y su aplicación en la Educación. Revista Digital Universitaria, 14 (4), 1-14.