Faim émotionnelle chez les adolescents: comment l'identifier et que faire?

Qu'est-ce que la faim émotionnelle? Comment peut-on la contrôler? Si elle n'est pas traitée, elle pourrait affecter la santé de vos enfants.
Faim émotionnelle chez les adolescents: comment l'identifier et que faire?

Dernière mise à jour : 02 juin, 2022

Il est courant que les adolescents souffrent de faim émotionnelle pour diverses raisons. Les moments de stress peuvent conditionner la sensation d’appétit. En particulier chez les jeunes qui ont tendance à ressentir des variations à ce niveau. Cependant, il est essentiel d’identifier le problème et de le résoudre à temps, afin d’éviter les prises de poids qui peuvent conditionner l’état de santé.

Avant de commencer, il convient de noter que la faim réagit à plusieurs stimuli différents. Parfois, c’est la baisse de la glycémie qui déclenche cette sensation, mais d’autres fois, l’accent est mis sur l’état du microbiote ou l’équilibre hormonal.

Quoi qu’il en soit, la faim physiologique n’a rien à voir avec l’appétit émotionnel. En effet, dans ce dernier cas , il n’y a pas de besoin en nutriments de la part du corps, mais seulement le désir de manger.

Comment identifier la faim émotionnelle?

La faim émotionnelle survient lorsque le centre de l’appétit est stimulé pour des raisons autres que le besoin calorique ou nutritionnel réel. Cela peut être vécu à partir de certaines situations de stress ou d’angoisse.

Selon une étude publiée dans la revue BMC, la plupart des êtres humains ressentent ce sentiment face à l’anxiété. Tandis que seulement un tiers de la population le canalise par l’anorexie.

En général, ce processus est facilement identifiable. Car en plus d’une consommation accrue, les habitudes alimentaires changent. Les adolescents émotionnellement affamés commencent à consommer de grandes quantités de nourriture et ne semblent jamais être rassasiés. De plus, il y a une certaine tendance à manger des produits sucrés et ultra-transformés.

Un adolescent qui mange un hamburger avec un soda;

Que faire lorsqu’un adolescent souffre de faim émotionnelle ?

Contrôler la faim émotionnelle peut être difficile. Cependant, l’une des clés est d’identifier ce qui cause la situation stressante et d’essayer de la résoudre. Parfois, il peut être nécessaire de proposer une intervention psychologique, d’agir sur le facteur déclenchant et de développer des stratégies de maîtrise de soi.

En ce qui concerne la nutrition, il convient de mettre en place certains mécanismes pour favoriser la distension de l’estomac, et ainsi induire la satiété. De cette façon, il convient d’augmenter l’apport de fibres et de privilégier la présence de légumes.

De même, il a été démontré que la consommation d’un verre d’eau avant les repas principaux aide à atteindre une sensation de satiété plus grande. Cela peut aider à prévenir une alimentation incontrôlée.

Cependant, il peut être parfois nécessaire de recourir à un traitement pharmacologique, indiqué par un spécialiste du domaine. Cette stratégie est très utile dans les cas où le contrôle total de l’alimentation est perdu et où des crises de boulimie fréquentes se produisent.

La faim émotionnelle peut effectivement déclencher un trouble du comportement alimentaire. Dans ces cas, une intervention précoce doit être effectuée pour éviter qu’il ne s’aggrave et ne laisse des séquelles.

Stratégies pour améliorer le contrôle nerveux

Comme nous l’avons mentionné, la faim émotionnelle a une forte composante mentale. Mais le contrôle du cerveau par la nourriture est inclus dans ses stratégies thérapeutiques. Cette stratégie implique le microbiote intestinal. Puisque les micro-organismes qui le composent parviennent à influencer le fonctionnement du système nerveux central.

Dès lors, pour que tout s’emboîte correctement, il est judicieux d’inclure dans l’alimentation des aliments fermentés à forte teneur en fibres, afin d’assurer le bien-être de la flore digestive.

De plus, le maintien d’un microbiote sain préviendra la genèse de pathologies inflammatoires de type intestinal, à l’origine de symptômes digestifs, de rejet de nombreux aliments et de dénutrition.

Une jeune femme qui mange une salade dans la nature.

La faim émotionnelle chez les adolescents, un problème de plus en plus fréquent

Les stimuli stressants auxquels nous sommes actuellement soumis font de la faim émotionnelle une condition de plus en plus fréquente. Il est essentiel de surveiller étroitement les adolescents, car ces situations peuvent devenir récurrentes et incontrôlées. De même, l’état de santé pourrait en subir les conséquences.

Enfin, rappelons que pour lutter contre la faim émotionnelle il est primordial de s’assurer que l’apport génère de la satiété. Mais il faut aussi veiller à la santé du microbiote. Par conséquent, il est nécessaire d’inclure les aliments contenant des probiotiques dans la recommandation, d’éviter les aliments industriels ultra-transformés et d’encourager les activités visant à améliorer la qualité de vie.

Cela pourrait vous intéresser ...
La psychologie dans l’alimentation des enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
La psychologie dans l’alimentation des enfants

La psychologie joue aussi un rôle important dans l'alimentation des enfants. Découvrez lequel dans cet article.



  • Kaiser, B., Gemesi, K., Holzmann, S. L., Wintergerst, M., Lurz, M., Hauner, H., Groh, G., Böhm, M., Krcmar, H., Holzapfel, C., & Gedrich, K. (2022). Stress-induced hyperphagia: empirical characterization of stress-overeaters. BMC public health22(1), 100. https://doi.org/10.1186/s12889-021-12488-9
  • Dennis, E. A., Dengo, A. L., Comber, D. L., Flack, K. D., Savla, J., Davy, K. P., & Davy, B. M. (2010). Water consumption increases weight loss during a hypocaloric diet intervention in middle-aged and older adults. Obesity (Silver Spring, Md.)18(2), 300–307. https://doi.org/10.1038/oby.2009.235