Façons de signaler le harcèlement scolaire

Lorsqu'il y a des preuves qu'une situation de harcèlement scolaire a lieu, il est nécessaire d'intervenir. Il existe différentes choses à faire pour agir dans cette situation.
Façons de signaler le harcèlement scolaire

Dernière mise à jour : 22 janvier, 2022

Le harcèlement scolaire est désormais devenu un véritable problème de société. Chaque jour, de nouveaux cas sont signalés et affectent profondément de nombreux enfants et leurs familles. Heureusement, l’augmentation du nombre de cas s’est accompagnée d’une augmentation des plaintes et des mesures de protection pour les enfants et les adolescents.

Afin d’éviter et de corriger ce type de situations, il est indispensable de les signaler. Il n’est parfois pas facile d’accepter qu’un de nos enfants soit victime de harcèlement. Cependant, il est très important de faire face à la situation et, si nous sommes sûrs qu’elle se produit, de la signaler sans tarder.

Nous allons ici analyser quelques éléments pour mieux comprendre les façons de signaler le harcèlement scolaire.

Qu’est-ce que le harcèlement scolaire ?

Avant de porter plainte, il faut être sûr qu’il s’agit d’un cas de harcèlement scolaire. En effet, une moquerie ponctuelle d’un camarade n’est pas synonyme de situations répétées d’humiliation, de menaces ou d’exclusion.

La principale caractéristique de ce type de harcèlement est la permanence et la durabilité dans le temps. Il ne s’agit pas d’un événement occasionnel et isolé mais d’une situation répétée et habituelle qui s’intensifie avec le temps.

Façons de signaler l'intimidation.

Le harcèlement scolaire a été défini comme une forme de coercition ou de harcèlement physique, psychologique ou social qui se produit en milieu scolaire. Cette situation affecte l’intégrité physique et émotionnelle de la victime.

Actuellement, le problème du harcèlement est aggravé par les cas de cyberintimidation. Dans ces circonstances, la situation de harcèlement dépasse le cadre scolaire et, de surcroît, est anonyme.

Pour toutes ces raisons, si l’on soupçonne qu’une situation de ce type se produit avec nos enfants, il est indispensable d’enquêter pour confirmer qu’il s’agit bien d’un cas de harcèlement scolaire. Et, si c’est le cas, il faut agir au plus vite.

Comment le détecter ?

Certains signes peuvent aider les parents à détecter rapidement que leur enfant fait face à une possible situation de harcèlement. La première chose, bien sûr, est d’écouter attentivement les histoires que l’enfant raconte et d’être conscient des éventuelles marques sur le corps, telles que des ecchymoses, des égratignures, etc.

En plus d’écouter ce que nos enfants ont à dire, les signes les plus courants sont les sautes d’humeur, la tristesse, les troubles du sommeil, la peur d’aller à l’école, le manque d’appétit, etc.

À qui s’adresser pour signaler un harcèlement ?

Si nous sommes sûrs que notre enfant est victime d’un type de harcèlement, la première chose à faire est d’aller immédiatement à l’école et de parler aux responsables.

Il est également important d’écrire une lettre expliquant ce qui se passe et demandant l’intervention des autorités scolaires pour régler la situation. De nombreux centres ont des plans d’urgence pour ces cas.

Si les autorités scolaires ne font rien ou n’agissent pas assez fermement et que la situation ne s’améliore pas, l’étape suivante consistera à s’adresser aux instances territoriales de l’éducation, comme l’inspection pédagogique. Ces organismes ont également des protocoles spécifiques pour intervenir dans ces cas et apporter des solutions.

Si l’incident est grave et qu’un délit a été commis, l’inspection pédagogique informera le Parquet des mineurs. Cette instance sera alors chargée du suivi du dossier.

Si le problème ne peut être résolu par les voies administratives, il sera nécessaire d’aller en justice. En fait, il existe actuellement des avocats spécialisés dans les questions de bullying ou harcèlement scolaire.

S’il y a eu des agressions physiques ou des menaces, vous pouvez engager des poursuites pénales. Selon le type de comportement de l’agresseur, il est possible qu’il soit même condamné à l’internement dans un établissement pour mineurs.

Façons de signaler l'intimidation.

Quelles preuves sont nécessaires pour signaler un cas de harcèlement scolaire ?

Les preuves sont un élément essentiel du signalement du harcèlement. Il est important de conserver une copie de toutes les communications écrites et des procès-verbaux des réunions avec les autorités scolaires. Un rapport psychologique qui rend compte du degré d’implication de l’enfant et du traitement qu’il suit, le cas échéant, est également utile.

Des copies d’e-mails, des captures d’écran de publications sur les réseaux sociaux, des messages WhatsApp, etc., sont également très utiles pendant le processus. Vous pouvez également vous appuyer sur le témoignage de camarades de classe et d’enseignants qui confirment l’existence d’une situation de harcèlement.

Cela pourrait vous intéresser ...
9 questions sur le harcèlement ou bullying
Être parents
Lisez-le dans Être parents
9 questions sur le harcèlement ou bullying

Voici les questions les plus courantes à propos du harcèlement..Ensemble, luttons contre cette forme d'intimidation dévastatrice!