Facilitez l'addition et la soustraction à votre enfant

Grâce à des jeux amusants, aidez votre enfant à comprendre que les mathématiques sont partout.
Facilitez l'addition et la soustraction à votre enfant

Dernière mise à jour : 07 juin, 2022

Apprendre les opérations mathématiques de base est un défi pour les enfants. Facilitez donc l’addition et la soustraction à votre enfant ! Cela l’aidera à avancer avec confiance dans ce nouveau défi.

Comme l’a exprimé Deborah Stipek, professeur à l’Université de Stanford, dans une note publiée dans BBCNews, les mathématiques peuvent être enseignées dès le plus jeune âge. Et, en plus, ce sont des notions très importantes pour développer d’autres compétences.

« L’une des choses que les mathématiques apportent, c’est qu’elles nous apprennent à penser de manière logique et déductive. Les mathématiques nous aident à développer plus de capacités cognitives que celles de base. »

Commençons avec les mathématiques à la maison !

Les mathématiques dans le développement intellectuel de l’enfant

Bien qu’on ne s’en rende pas compte, les enfants peuvent apprendre les mathématiques dès leur plus jeune âge. Que ce soit lorsqu’ils comptent leurs pas ou lorsque nous les encourageons avec le discours typique « combien d’yeux as-tu ? ».

Dès 2 ou 3 ans, les tout-petits commencent à comprendre les concepts de base liés aux quantités (beaucoup ou peu) et dès 4 à 5 ans, ils peuvent déjà faire des additions et des soustractions avec de l’aide.

Cependant, pour effectuer des opérations mathématiques, un certain niveau d’abstraction et le développement du calcul mental sont nécessaires. En général, cela ne se produit pas avant l’âge de 6 ans.

Avec ces concepts à l’esprit, adaptez les activités suivantes au stade de développement de votre enfant et n’en sautez aucune.

Garçon avec beaucoup de chiffres autour de lui.
L’apprentissage des mathématiques commence dès les premières étapes de la vie et accompagne votre enfant dans des centaines d’activités de la vie quotidienne.

Addition et soustraction : comment faciliter la tâche à votre enfant ?

Les jeux sont une ressource très efficace en matière d’enseignement et, dans ce cas, ils faciliteront beaucoup le processus d’apprentissage des mathématiques pour les enfants. L’idée est que tout coule naturellement et soit divertissant : ce ne doit pas être une course contre la montre. Prenez note !

Un jeu classique : compter, additionner et soustraire avec les doigts

Qui n’a pas appris à utiliser ses doigts pour faire des calculs simples ? Apprenez aux enfants à compter sur leurs doigts, puis à soustraire (doigts vers le bas) ou à additionner (doigts vers le haut).

Essayez des comptages simples, comme « J’ai 10 doigts, mais j’en enlève 3. Combien en reste-t-il ? »

Additionner jusqu’à ce qu’ils soient tous pareils

Un exercice simple pour enseigner l’addition aux enfants consiste à dessiner quatre récipients identiques sur du carton. Ensuite, dans le premier, vous devez ajouter une figure connue, qui peut être un fruit ou un petit animal, deux dans le deuxième, trois dans le troisième et quatre dans le quatrième. Combien d’éléments doivent-ils ajouter pour que tous les récipients aient la même quantité ?

Apprendre à soustraire avec des ensembles

Dessinez deux ensembles avec des quantités différentes d’éléments. Par exemple, dans l’ensemble A, placez trois fleurs et dans l’ensemble B, cinq fleurs. La question que vous poserez aux enfants est la suivante : combien de fleurs devez-vous retirer de B pour qu’il ressemble à A ?

Additionner et soustraire avec un coquetier

Cet exercice est fantastique car les enfants, en plus d’additionner et de soustraire, apprennent à développer leur capacité de réversibilité (compter à l’envers).

Placez différentes quantités de boutons de couleur de 1 à 12 dans les espaces du coquetier, puis commencez à les déplacer et demandez aux enfants de vous dire combien il en reste dans chaque espace, s’il faut en retirer ou en ajouter.

Le boulier : aussi vieux qu’efficace

Cet élément est une ressource didactique classique largement utilisée pour enseigner la soustraction et l’addition. Apprenez aux enfants à déplacer les perles à gauche et à droite et demandez-leur combien il en reste.

Applications : apprendre à additionner et à soustraire avec la technologie

Nous savons que les enfants sont fascinés par les écrans et, pour cette raison, il est intéressant d’avoir sous la main quelques applications pour leur apprendre à additionner et à soustraire :

  • Maths with Grin : une aventure sous-marine, avec plus de 1 000 exercices mathématiques, de simples additions et soustractions à des calculs plus complexes. Disponible pour les appareils Android et iOS.
  • Mathbit. Révisez et étudiez les mathématiques (addition, soustraction, multiplication, division et fractions) comme à l’école : une application disponible pour les mobiles iPhone et iPad. Recommandée pour les enfants de plus de 4 ans.
Enfant apprenant les mathématiques précoces avec un boulier.
Le boulier est une méthode ancienne qui est toujours en vigueur pour apprendre aux enfants à compter, additionner et soustraire. Ce n’est pas pour rien qu’il constitue l’un des éléments les plus utilisés par les parents et les enseignants.

Facilitez l’addition et la soustraction à votre enfant et vous vous épargnerez probablement beaucoup de crises de colère

Savez-vous que l’angoisse des mathématiques existe ? La plupart des enfants qui font face à des exercices mathématiques, même aussi simples que l’addition ou la soustraction, ont le préjugé qu’il s’agit de quelque chose de « compliqué » et d’« inutile ». Cela se produit parce qu’il est tout à fait normal que des adultes à la maison se réfèrent à ce sujet de cette manière.

Ajouté à cela, la manière d’enseigner les mathématiques, où les réponses se limitent à être correctes ou fausses, fait souffrir les enfants d’un niveau d’anxiété qui ne leur permet pas d’avancer. Cette situation se termine souvent par des crises de colère.

Les jeux et activités proposés détendent l’atmosphère et abordent le problème mathématique sous un angle plus simple. Ainsi, on valorise le processus d’apprentissage et on conçoit la possibilité d’obtenir différentes réponses ou de trouver différentes façons de résoudre les opérations.

Vous verrez que si vous mettez ces exercices en pratique, vous pourrez aider votre enfant à apprendre à additionner et à soustraire facilement. De plus, vous tirerez tous les deux profit du processus et de son résultat et vous verrez que les nouvelles connaissances pourront être utilisées dans des centaines d’activités.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 jeux de société pour apprendre les mathématiques
Être parents
Lisez-le dans Être parents
5 jeux de société pour apprendre les mathématiques

Les mathématiques font partie de la vie. Il ne s'agit pas seulement d'une matière scolaire. Découvrez cinq jeux pour les pratiquer en s'amusant!