Être mère pour la deuxième fois est une chance

· 6 octobre 2018
Si la nature vous donne la chance d'être mère pour la deuxième fois, sentez-vous heureuse et accueillez l'opportunité que la vie vous offre.

Il peut sembler difficile à croire que d’être mère pour la deuxième fois sera aussi fantastique que la première fois.

Il n’y a pas d’émotion comparable à celle que l’on ressent lorsque l’on tient son premier-né dans ses bras.

Mais, lorsque l’on a découvert la maternité, on découvre aussi que rien n’est plus merveilleux que d’être mère. Être mère pour la deuxième fois est alors une chance.

Être mère pour la première fois : les émotions

Maman pour la deuxième fois

Vous êtes en train de vivre des moments uniques avec votre premier-né. Il est alors normal que vous ayez du mal à croire à un bonheur semblable à celui-là.

La grossesse, la naissance et l’accueil du premier enfant sont quelques-uns des meilleurs moments de la vie d’une femme. Dès la conception même, commence une histoire d’amour qui durera toute la vie.

Une mère sait comment se dévouer, se sacrifier, tomber amoureuse et être passionnée dès le début pour son enfant. Elle l’allaite, le réconforte, le nettoie, le dorlote, l’endort, le tient dans ses bras… Et tout cela sans rien demander en retour.

Il est surprenant de voir comment la vie récompense les parents avec l’arrivée du premier enfant.

Éloigne-moi de la sagesse qui ne pleure pas, de la philosophie qui ne rit pas et de la grandeur qui ne plie pas pour les enfants.

    -Gibran Khalil Gibran-

La mère de deux se multiplie

Il est vrai qu’une mère de deux enfants se sent, par moments, épuisée, fatiguée, voire même déprimée.

Cependant, elle sait qu’elle est une femme chanceuse qui a l’opportunité d’apprécier deux sourires, deux voix, deux façons de jouer et de vivre. En somme, deux regards différents qui la voient comme la meilleure mère du monde.

Bien sûr, cela demande aussi beaucoup d’efforts et de patience : une mère doit savoir jongler entre les soins des enfants, le travail , les tâches domestiques, et d’autres responsabilités sociales.

Seule une personne qui élève deux enfants connaît toutes les jongleries et les « inventions » à mettre en place afin de réaliser les nombreuses tâches du quotidien.

Les mères qui le sont pour la deuxième fois sont de véritables magiciennes.

  • Le repas est toujours prêt au bon moment.
  • Même si maman doit passer toute la journée avec l’enfant dans ses bras, elle seule est capable de tout préparer : enfants habillés, bouteilles pleines et lits faits.
  • Parfois, la journée se rallonge cesse d’avoir 24 heures. Tous les jours, une mère travaille intensément, mais a toujours le temps de sécher une larme, de câliner, de jouer et de s’allonger pour réconforter son premier-né quand il est jaloux de son frère.

Pourquoi sourions-nous quand nous voyons un bébé ? Peut-être que c’est parce que nous voyons quelqu’un qui n’a pas encore toutes ces barrières défensives, quelqu’un qui, nous le savons lorsqu’il nous sourit, le fait d’une manière totalement authentique et sans tromperie. Et l’âme de bébé que nous portons toujours à l’intérieur de nous sourit avec une gratitude mélancolique.

    -Jack Canfield-

Être mère pour la deuxième fois, c’est avoir une raison de plus de vivre

Être maman pour la deuxième fois

Lorsque la nature offre à une femme la joie d’être mère pour la deuxième fois, elle lui donne l’occasion de revivre toutes les bonnes choses de sa première grossesse, la naissance et l’éducation.

Les sensations vécues, les souvenirs qui atteignent l’esprit et la joie d’apprécier à nouveau un si grand bonheur sont immenses. Être mère pour la deuxième fois vous offre une seconde chance d’être heureuse.

Si, avec votre premier enfant, vous avez découvert une raison importante de vivre, soyez heureuse. Dépassez-vous en tant que personne, et battez-vous pour vos rêves et les leurs, car avec deux enfants, la vie est doublement importante.

Accueillez l’opportunité que la vie vous offre pour grandir en tant que personne.

L’Univers comporte de nombreuses merveilles ; mais le chef-d’œuvre de la création est le cœur maternel

    -Ernest Bersot-

Donnez à vos enfants la possibilité de se sentir heureux lorsqu’ils vous appellent MAMAN.