Et si les enfants avaient peur de sortir dans la rue ?

17 mai, 2020
Nous vous parlons dans cet article des peurs que les enfants peuvent avoir en s'adaptant à une nouvelle situation ; celle de pouvoir sortir jouer et se promener dans la rue au sortir du confinement.
 

Il semble que nous ayons bien agi ; en effet, nous avons progressé dans cette lutte que nous menons pour vaincre le coronavirus (COVID-19). Une preuve en est que, peu à peu, et avec certaines restrictions, aussi bien les adultes que les enfants commencent à pouvoir sortir de chez eux. Or, que faire si vos enfants ont peur de sortir dans la rue ?

De l’habitude de la quarantaine à celle de sortir de nouveau dans la rue

Suffisamment de temps a passé depuis l’instauration des mesures de confinement pour que beaucoup d’entre nous s’y soient habitués. Mais, maintenant que, peu à peu, nous pouvons sortir dans la rue, nous devons nous habituer à une nouvelle routine quotidienne.

En ce sens, au niveau psychologique, cette situation de crise provoquée par le coronavirus nous affecte toutes et tous… Et de bien des manières. Tel que le notent certains psychologues, de même que beaucoup d’adultes, la plupart des enfants se sont habitués à la situation de confinement. Ils l’ont acceptée comme quelque chose de normal.

 

Les familles devront alors, peu à peu, laisser le chaos derrière elles. Un chaos organisé, certes, mais un chaos tout de même. Il faut maintenant passer d’une vie de confinement à la maison et d’une certaine flexibilité horaire à une réorganisation presque totale de nos journées. Et ce tout en tenant compte des restrictions horaires et des précautions nécessaires pour pouvoir sortir.

Des enfants qui jouent dehors et qui n'ont pas peur de sortir dans la rue

Or, dans le cas des plus petits, s’adapter à cette nouvelle situation peut ne pas être facile. De la même manière qu’il n’a pas été simple pour eux, lorsque l’état d’urgence sanitaire a été déclaré, de s’habituer à être à la maison. Et ce sans pouvoir sortir pour aller à l’école ou au parc.

C’est pourquoi les adultes doivent être capables d’aider les plus petits à s’habituer à cette nouvelle situation. Ainsi, ils doivent être patients. Mais aussi essayer de découvrir ainsi que de comprendre les raisons pour lesquelles certains enfants peuvent se montrer plus réticents. Ou encore manifester une certaine peur en sortant dans la rue.

 

Pourquoi les enfants ont-ils peur de sortir dans la rue ?

Le fait que les enfants, maintenant que l’on peut sortir de nouveau de chez nous, aient peur et l’expriment, peut s’expliquer de diverses manières. En effet, ils peuvent :

  • Croire qu’ils peuvent se contaminer eux-mêmes ou refiler le virus à des membres de leur famille
  • Savoir que, même s’ils peuvent sortir, ils ne pourront pas se tenir physiquement proches de leurs amis ou voisins, ni jouer dans les parcs
  • Avoir conscience de l’omniprésence de la police ou des forces militaires dans les rues. Cette situation peut provoquer, chez certains jeunes enfants, des sensations de respect ou d’incompréhension
  • Devoir sortir de leur zone de confort en étant dans la rue en famille

Que peut-on faire pour éviter que les enfants aient peur de sortir dans la rue ?

En tant que parents, nous devons tenir compte de certaines précautions et avoir recours à quelques stratégies afin que les plus petits puissent, progressivement, reprendre les choses telles qu’elles se passent habituellement. Telles qu’elles se passaient avant que le coronavirus ne soit présent dans nos vies.

 

Dans un premier temps, il est important de ne leur mettre aucune pression afin d’éviter de provoquer en eux une quelconque anxiété. Dans un deuxième temps, nous devons les écouter et essayer de comprendre les raisons pour lesquelles ils ne veulent pas ou ne peuvent pas sortir dans la rue.

Pour aider les enfants à accepter cette nouvelle situation et à sortir dans la rue, nous pouvons :

  • Leur expliquer et leur montrer le côté positif de la chose en leur parlant du point auquel leur corps et leur esprit ont besoin d’être au soleil. Ainsi que des bénéfices de ce dernier pour leur développement
Des enfants qui ont peur de sortir dans la rue et qui préfèrent rester chez eux

  • Faire appel à leur imagination : nous devons rappeler à nos enfants qu’ils sont restés à la maison pendant un certain temps. Que leurs choses et que, dehors, ils peuvent découvrir de merveilleuses surprises
 
  • Eveiller leur illusion et leur curiosité : les encourager à retrouver leur amis et leurs voisins, à qui ils auront sûrement beaucoup de choses à raconter. Toutes les anecdotes de la quarantaine et les activités faites à la maison en famille pendant le confinement… Mais toujours en maintenant les mesures de distanciation sociale
  • Sortir de manière progressive : certes, nous sommes maintenant autorisés à sortir avec nos enfants tous les jours. Mais mieux vaut commencer par le faire de manière progressive. Et si un enfant exprime certaines craintes, il faut les écouter et sortir uniquement les jours où il se sent plus en état de le faire
  • Faire attention aux informations que nous donnons à nos enfants au sujet du coronavirus : évidemment que les enfants doivent connaître et respecter les règles à suivre pour limiter la propagation du virus lorsqu’ils sortent. Pour autant, il ne faut pas qu’ils se sentent dépassés par des recommandations et autres instructions trop nombreuses et trop constantes
 

Enfin, il est aussi important de…

Nous traversons une période compliquée. Et nous ne connaissons même pas encore les conséquences que cette pandémie aura aux niveaux social, économique, personnel, émotionnel, psychologique, etc.

Il est inévitable que nous ayons tous des craintes. Et que la sensation d’incertitude nous envahisse constamment. Mais, en tant qu’adultes, nous devons faire des efforts. Il nous faut ainsi prêter attention aux plus petits pour les aider à gérer leurs émotions… Et plus particulièrement leurs peurs.

Ainsi, pour éviter d’alimenter la sensation de peur que nos enfants peuvent avoir en sortant dans la rue, il est fondamental d’éviter de parler tout le temps du virus. Nous devons limiter l’exposition constante des enfants à l’information et aux conversations sur le sujet.

Il nous faut essayer de nous montrer enthousiastes. Mais aussi parler à nos enfants de l’aspect merveilleux que représente le fait de pouvoir sortir dans la rue pour jouer et s’amuser.