Est-ce mauvais de se teindre les cheveux pendant la grossesse ?

6 juin 2018
Nous savons que pendant la grossesse, vous devez faire beaucoup de soins qui n'étaient pas nécessaires auparavant. Les soins cosmétiques sont parmi les premiers auxquels on pense. Cependant, est-ce mauvais de se teindre les cheveux pendant la grossesse ?

Toutes les femmes se soucient pas d’être belles dans toutes les situations de leur vie quotidienne. Pour beaucoup, les cheveux sont une partie fondamentale de leur look. Cependant, quand on attend un bébé, une question se pose au sujet de la prise en charge de cette étape. Est-il conseillé donner de la couleur aux cheveux ? Nous vous disons tout sur le fait de se teindre les cheveux pendant la grossesse.

L’alimentation, l’activité physique,les  contrôles, la planification familiale. Tout cela et beaucoup d’autres sont des questions communes chez les futures mamans. Comme si cela ne suffisait pas, il faut y ajouter les changements physiques et hormonaux que votre corps traverse. Vous devez également considérer votre réponse psychologique au moment de recevoir la bonne nouvelle.

Parmi toutes ces questions, c’est impossible qu’il n’en reste aucune à résoudre. L’une d’entre elles a à voir avec le soin de l’apparence et les cosmétiques.

Beaucoup de femmes utilisent des colorants pour donner à leurs cheveux l’apparence qu’elles préfèrent. Cependant, elle ne savent pas si elles devraient cesser de le faire pendant la grossesse. Est-ce mauvais de se teindre les cheveux pendant la grossesse ?

Les risques de se teindre les cheveux pendant la grossesse

Il y en a pas mal qui découragent cette pratique, au moins à partir du quatrième mois de grossesse. Leurs raisons sont les suivantes :

  • Durant les premiers mois de la grossesse, les organes vitaux du bébé se forment. Votre corps peut être plus sujet à être affecté par des produits chimiques qui provoquent des effets secondaires dans le corps de la mère.
  • Précisément, une réaction allergique ou une autre conséquence indésirable dans l’organisme de la mère affectera négativement le fœtus.
  • Certains composants de certaines marques de colorants peuvent être dangereux pour le cerveau de l’enfant. Pensez, par exemple, à l’acétate de plomb. Ils pourraient également affecter négativement la formation de son système nerveux.

Les colorants capillaires ne sont pas les seuls qui pourraient causer des dommages au fœtus. Il y a également des avertissemenet sur les conséquences possibles des crèmes utilisées à titre permanent. Il en est de même pour d’autres produits de ce type.

Le fait de se teindre les cheveux pendant la grossesse a ses détracteurs et aussi ceux qui disent qu'il n'y a pas de risques.

Un manque de preuves

Contrairement à ce qui précède, certains soutiennent qu’il n’y a aucune base scientifique qui relie les effets des colorants aux problèmes du fœtus. En effet, les fabricants expliquent que les formules ont été modifiées au cours des dernières années. Ainsi, ils ont pu réduire les effets nocifs potentiels.

Cependant, ils reconnaissent également qu’il n’a pas été prouvé qu’il n’y a pas de risques. Par conséquent, il est conseillé d’être prudente.

Cela signifie être prudente sur certains aspects. D’abord, la qualité. Ne pas recourir à des colorants de mauvaise qualité ni aux plus économiques. Vous êtes dans une étape qui mérite de dépenser un peu plus pour éviter les désagréments sur votre santé et celle du petit.

« Certains composants de certaines marques de colorants, tels que l’acétate de plomb, peuvent être dangereux pour le cerveau de l’enfant ».

En outre, vous ne devez pas abuser de la quantité de produit à utiliser. Certes, il s’agit d’une décision du coiffeur qui vous fait le soin. Mais expliquez-lui votre état afin qu’il adopte les précautions nécessaires.

Dernier point mais non le moindre, la fréquence. Essayez de minimiser ces colorations de cheveux. Avant la grossesse et après celle-ci, vous pouvez faire ce que vous voulez avec vos cheveux. Cependant, pendant que vous êtes enceinte, il vaut mieux éviter de vous exposer à tout problème.

Conclusion

Bien sûr, nous discutons ici de la généralité des cas. Il est important de savoir que vous devriez toujours consulter votre médecin avant de prendre des décisions susceptibles d’affecter le développement de votre enfant.

Il vous donnera sûrement des alternatives. Ou, en tout cas, des précautions à prendre en considération au moment de vous teindre les cheveux pendant la grossesse. Ceux-ci peuvent inclure le faire à l’extérieur et toujours utiliser des gants et des lunettes de protection.

Se teindre les cheveux pendant la grossesse peut amener une femme à se sentir plus belle et plus heureuse.

Après tout, la grossesse est une belle étape. De plus, pendant celle-ci, de nombreuses caractéristiques de la femme s’accentuent. En effet, elle a l’air plus vitale et plus féminine que jamais. Si ce n’est pas contre-indiqué pour la santé, il n’y a aucune raison de ne pas prendre soin de son image.

Cependant, il se peut que vous ne vous sentiez pas assez sûre pour vous teindre les cheveux pendant la grossesse. Vous pouvez donc opter pour d’autres produits. Il y a des colorants végétaux, le henné ou le shampooing coloré et sans ammoniaque. Ces dernier peuvent vous procurer des bienfaits pour vos cheveux. Enfin, c’est à vous de décider. Mais essayez de le faire selon les principes fondamentaux et en prenant les précautions appropriées.

 

A découvrir aussi