Enfants toxiques: traits et caractéristiques psychologiques

Lorsque les enfants sont exigeants, agressifs et défiants envers leurs parents, ils peuvent transformer le foyer en enfer. Découvrez les traits qui caractérisent les enfants toxiques et comment les gérer.
Enfants toxiques: traits et caractéristiques psychologiques

Dernière mise à jour : 10 septembre, 2021

On entend souvent parler de parents toxiques, qui sont ceux qui attaquent leurs enfants ou entravent leur développement. Cependant, les enfants peuvent également présenter certaines attitudes néfastes, susceptibles d’altérer l’environnement familial.

Reconnaître ces traits n’est pas facile, en raison de l’incrédulité, de la culpabilité ou de la honte que les parents peuvent ressentir. Cependant, agir le plus tôt possible est essentiel.

Tout au long de leur croissance, tous les enfants traversent des moments difficiles: anxiété de séparation, crises de colère, changements pubertaires, besoin d’indépendance vis-à-vis de l’adolescence, et bien d’autres. Au cours de ces points de basculement, des comportements ou des attitudes difficiles peuvent survenir, mais cela n’est pas nécessairement un problème. Cependant, lorsque l’enfant devient un tyran, les parents peuvent faire face à un véritable cauchemar.

Quelles sont les caractéristiques des enfants toxiques?

Les enfants toxiques présentent généralement les caractéristiques du syndrome dit de l’empereur: ce sont des enfants tyranniques, agressifs et intransigeants, qui ne répondent pas à l’autorité.

La relation entre parents et enfants se détériore gravement et le foyer devient un champ de bataille, plein de stress et de souffrance. Il est alors facile de percevoir que quelque chose ne va pas.

Nous vous présentons maintenant les principaux traits des enfants toxiques, afin que vous puissiez les identifier.

1. Comportements difficiles

Cela constitue le principal signal d’alarme, puisque ces mineurs défient constamment l’autorité. Ils ne répondent pas aux récompenses ou aux punitions et n’acceptent pas la hiérarchie au sein du groupe familial.

De plus, ils ignorent les règles, dépassent les limites et imposent leur volonté à tout moment. Ils ne conçoivent pas que la discipline fasse partie de leur éducation et sont intolérants à toute tentative parentale de guider leur comportement.

2. Faible tolérance à la frustration

Un enfant qui crie.

Les enfants toxiques sont souvent des mineurs impatients et inconstants, incapables de tolérer la frustration ou de retarder la gratification. Ils se sentent dignes de tout ce qu’ils veulent et l’exigent immédiatement.

Par ailleurs, ils ont de sérieuses difficultés à gérer un refus, soit de leurs parents, soit pour des raisons indépendantes de leur volonté. Lorsque les événements ne se déroulent pas comme ils le souhaitent, ils réagissent avec colère et expriment un profond malaise.

3. Manque d’empathie

En général, les compétences sociales et l’empathie de ces jeunes sont sous-développées. Ils ne maîtrisent pas la communication assertive et ne tiennent pas compte des besoins, préférences ou opinions des autres. Ils peuvent également être insensibles à la douleur qu’ils causent chez les autres.

De plus, ils ont tendance à exiger quel que soit l’énorme sacrifice qu’implique la satisfaction de leurs demandes (qu’elles soient physiques, financières ou émotionnelles). Il est courant qu’ils traitent leurs parents de manière désobligeante et même les insultent ou les humilient.

4. Agression

Les comportements violents et agressifs sont fréquents chez les enfants toxiques. En général, ils surviennent en réponse à des tentatives parentales d’imposer une discipline ou à la frustration de ne pas pouvoir réaliser ce qu’ils veulent. De cette façon, ils cassent des objets, heurtent des murs ou même agressent leurs parents.

5. La manipulation chez les enfants toxiques

En plus de la coercition physique et de la menace, ces enfants toxiques peuvent utiliser la manipulation émotionnelle pour en tirer profit. Ils utilisent souvent la culpabilité, le retrait d’affection ou la récrimination pour gérer le comportement de leurs parents.

Les enfants toxiques naissent-ils ainsi ou le deviennent-ils?

Au vu de toutes ces caractéristiques, on se demande si les enfants toxiques naissent avec cette personnalité ou sont le produit d’une éducation inappropriée. En réalité, les deux aspects tendent à converger.

Plus ces signes apparaissent tôt (comme un manque d’empathie ou une attitude de défi), plus il est probable qu’il existe un facteur génétique sous-jacent ou un trouble psychologique. Par exemple, le trouble de la personnalité, du comportement ou le trouble oppositionnel avec provocation.

Cependant, l’éducation dispensée par les parents joue également un rôle fondamental. En effet, les styles éducatifs peuvent façonner la personnalité et atténuer ou améliorer les caractéristiques de l’enfant.

Il est très important de revoir les consignes parentales dès l’enfance. Et surtout, d’opter pour un style démocratique, dans lequel cohabitent amour et limites.

Si les parents sont trop autoritaires, les enfants ne se sentiront pas entendus ou valorisés. Ils grandiront même dans le ressentiment et imiteront les comportements arrogants, agressifs ou irrespectueux qu’ils ont observés chez leurs parents.

Au contraire, si les parents sont trop permissifs, ils n’apprendront pas à tolérer la frustration et à accepter les règles de la coexistence. Par conséquent, les enfants atteindront l’adolescence sans ces précieux outils.

Une mère qui discute avec sa fille.

Est-il possible d’éviter cette personnalité toxique?

Pour empêcher vos enfants de développer des comportements toxiques, apprenez-leur à développer l’empathie, l’intelligence émotionnelle et l’affirmation de soi. Pour cela, vous devez fixer des limites et être ferme dans leur respect.

Après la puberté, il est plus difficile de corriger les dynamiques familiales qui ne fonctionnent pas. Il est donc essentiel d’agir dès l’enfance. N’hésitez pas à solliciter un soutien psychologique pour aider votre famille!

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment agir de manière positive quand votre enfant défie vos limites ?
Être parentsLisez-le dans Être parents
Comment agir de manière positive quand votre enfant défie vos limites ?

Votre enfant a tendance à tester vos limites et à voir jusqu'où il peut aller ? Voici quelques conseils pour agir de manière positive.



  • Calvete, E., Gámez-Guadix, M., & Orue, I. (2014). Características familiares asociadas a violencia filio-parental en adolescentes. Anales de psicología30(3), 1176-1182.
  • Quy, K., & Stringaris, A. (2017). Trastorno negativista desafiante. Manual de Salud Mental Infantil y Adolescente de la IACAPAP. Ginebra: Asociación Internacional de Psiquiatría del Niño y el Adolescente y Profesiones Afines.