Enfants surprotégés : le danger du narcissisme

· 22 juin 2018
Tous les parents désirent que les autres accordent une valeur positive à leurs enfants. Nous souhaitons que le monde puisse voir ce que nous observons : à quel point ils sont intelligents, spéciaux et bons. Il n'existe pas de plus grand admirateur des enfants que leurs propres parents. Et cela, bien souvent, représente une grave erreur. Nous ne nous rendons pas compte qu'en agissant ainsi, nous encourageons le problème malsain du narcissisme infantile.

Le bonheur des enfants est une des priorités des parents. Nous avons peur que notre enfant souffre, qu’il soit traumatisé et que cela entraîne des difficultés dans sa vie adulte. Ils sont notre plus grande joie, et c’est pourquoi nous voulons leur donner toutes les facilités et les opportunités que nous n’avons pas eu. Le problème, c’est que nous ne les laissons pas s’efforcer un minimum et, à long terme, cela est pire que n’importe quel traumatisme de l’enfance.

L’hyper-protection est un comportement toxique qui concerne les parents. L’enfant se considère comme supérieur aux autres et pense qu’il mérite tout ce qu’il veut sans même lever le petit doigt. De plus, cela l’empêche de mûrir et de pouvoir se confronter aux petits imprévus du quotidien, ce qui aura un impact sur sa vie adulte.

Ils deviennent des enfants narcissiques, malpolis et faibles. Ils savent parler 3 langues à 7 ans, mais ne savent pas faire leurs lacets ou mettre la table. Ils possèdent un ego exagérément élevé et pensent qu’ils ont droit à tout. Afin d’y faire face, il faut bien connaître ce comportement et ses causes.

Qu’est-ce que le narcissisme ?

C’est un trouble de la personnalité. Les principales caractéristiques du narcissisme sont regroupées en une seule: l’admiration démesurée pour soi-même. Ils surestiment leurs capacités, manquent d’empathie et ont besoin d’attirer l’attention des autres pour se sentir bien. Souvent, leur comportement génère de l’antipathie de la part des autres et les empêche d’avoir des amitiés saines.

Ils présentent également une série de comportements habituels, généralement associés à une mauvaise éducation, alors qu’en réalité les parents ont essayé tout le contraire :

  • Ils ne peuvent être compris que par des personnes du même « rang » ou qu’ils considèrent supérieurs.
  • Ils croient qu’ils ont droit à tout.
  • Dans leurs relations, ils maltraitent les autres. Ils sont égoïstes et profitent des gens qui les entourent.
  • Ils manquent d’empathie, comme nous l’avons déjà mentionné.
  • Ils sont très arrogants.
  • Ils pensent que les autres sont jaloux d’eux.
  • Ils possèdent une estime de soi très faible. C’est pourquoi ils ont besoin d’une admiration constante.

Enseigner, ce n’est pas transmettre des savoirs, mais créer la possibilité de leur production ou de leur construction.

-Paulo Freire-

Comment éviter les problèmes du narcissisme infantile ?

Bien que ce que nous avons évoqué appartienne à une pathologieil est très courant d’en trouver des caractéristiques chez de nombreux enfants surprotégés. C’est notre choix de les éduquer correctement afin que ce processus n’aille pas plus loin. Une fois que nous avons accepté cela, la question suivante à se poser est, comment pouvons-nous agir à ce sujet ?

Ne pas céder à tous leurs caprices

Nous devons leur faire comprendre clairement que nous ne céderons pas à toutes leurs demandes. S’ils désirent vraiment quelque chose, ils doivent le mériter. Ils doivent savoir que tout ce qu’ils possèdent a exigé un effort: celui de leurs parents. En dehors de la maison, ils n’obtiendront pas toujours ce qu’ils veulent, et il vaut mieux qu’ils s’y habituent. Sinon, ils pourraient devenir des personnes très toxiques.

Le narcissisme prend ses marques pendant l'enfance et il est important d'en connaître les causes et les conséquences

Leur apprendre à respecter les autres

Evidemment, il est très important que l’enfant se sente aimé, mais il est tout aussi important qu’il ne se sente pas supérieur. Nous devons lui apprendre que, bien qu’il soit très spécial, il existe de nombreuses autres personnes spéciales à leur manière.

L’enfant doit les respecter et les aimer toutes. Une bonne motivation pour cela serait de lui permettre d’aller jouer dans les maisons d’autres enfants et que d’autres enfants viennent jouer chez lui. Il s’habituerait ainsi à partager et à être en contact avec des familles différentes de la sienne.

Tout acte a des conséquences

S’il se comporte mal, il sera puni. S’il se porte bien, il recevra une petite récompense. Cela servira de stimulation pour qu’il change son comportement et qu’il sache qu’il n’est pas intouchable.

Il ne s’agit pas non plus d’amplifier ses erreurs ni de l’humilier pour ça, mais nous ne devons pas les laisser passer. Il doit apprendre à accepter les conséquences de ses actes. Ainsi, à l’avenir, il réfléchira avant d’agir.

Le narcissisme est une pathologie que l'on peut anticiper et prévenir dès le plus jeune âge

Laissez-les faire face à de petits défis

Le plus grand inconvénient du narcissisme est qu’il empêche nos enfants de mûrir. Laissez-les faire face à de petits défis quotidiens, comme apprendre à faire le lit en peu de temps ou à attacher ses lacets d’une façon plus belle.

Avec ces petits défis, l’enfant apprendra à faire les choses par lui-même. Vous pouvez aussi le motiver à aider dans la cuisine en le laissant faire ses propres mélanges et les essais qui lui plaisent. Et puis, au passage, il pourrait s’habituer à manger sainement.