Enfants avec une déficience visuelle

On considère qu'il y a un handicap lorsque les yeux présentent une diminution significative de la capacité à voir et à distinguer les objets, même lorsque des lentilles ou d'autres accessoires sont utilisés pour leur amélioration.
Enfants avec une déficience visuelle
Ana Couñago

Rédigé et vérifié par la psychologue Ana Couñago.

Dernière mise à jour : 19 janvier, 2022

De nombreux enfants ont une déficience visuelle. Certains d’entre eux naissent avec cette déficience tandis que d’autres l’acquièrent avec le temps. Pour cette raison, il est important que les parents soient conscients des symptômes qui reflètent cette difficulté dans la vision de leurs enfants.

Qu’est-ce qu’une déficience visuelle ?

La déficience visuelle est une affection oculaire qui obscurcit le champ visuel. En général, les enfants déficients visuels sont plus touchés à un jeune âge.

La déficience visuelle peut être due à diverses causes, notamment :

  • Facteurs héréditaires.
  • Facteurs congénitaux.
  • Infections virales.
  • Un accident qui touche directement les yeux.
  • Problèmes pendant le processus de grossesse.

D’après ce qui a été évoqué par le docteur José Belda, spécialiste en ophtalmologie :

« La manifestation la plus fréquente de la perte de vision est due au stress ; anomalies héritées des parents, traumatismes des organes visuels et problèmes de réfraction »

Classification des enfants avec une déficience visuelle

Deux paramètres sont utilisés pour évaluer le degré de perte de vision. D’une part, l’acuité visuelle (la précision avec laquelle vous voyez à distance) et, d’autre part, le champ visuel (vision périphérique).

Ainsi, les enfants déficients visuels sont généralement classés selon le niveau d’affection qui concerne le degré d’altération de la structure des yeux. Par exemple, ceux qui ne voient absolument rien sont considérés comme aveugles. D’autres, en revanche, présentent un défaut de vision.

Afin de leur donner une classification correcte, il est important de garder à l’esprit deux caractéristiques importantes. Ces caractéristiques sont les suivantes :

Enfants déficients visuels qui ont un défaut de vision

Enfant malvoyant.

En gardant à l’esprit le défaut visuel que possèdent les jeunes enfants, il est possible de déterminer les éléments suivants :

  • Ceux qui ont une déficience fonctionnelle modérée ont besoin de toute urgence de l’aide d’un ophtalmologiste spécialisé.
  • Les enfants malvoyants qui ont une vision centrale réduite sont considérés comme aveugles.
  • Ceux qui ont une très mauvaise fonction visuelle et dont la déficience visuelle centrale est très prononcée ont un besoin profond d’être aidés en lecture.
  • Enfin, les enfants aveugles ont besoin d’une éducation spéciale et d’une thérapie de réadaptation pour acquérir progressivement un certain degré d’indépendance.

Principales caractéristiques présentes chez les enfants déficients visuels

Bien qu’il soit tout à fait logique que les enfants avec une déficience visuelle aient besoin de l’aide des adultes, il convient de mentionner qu’ils peuvent généralement compenser leur manque de vision par d’autres sens, tels que le toucher, le goût, l’odorat et l’ouïe.

En fait, certaines des principales caractéristiques des enfants déficients visuels sont celles qui sont présentées ci-dessous.

Développement de la partie motrice du corps

Les bébés aveugles n’ont généralement pas la capacité de ramper car ils ont un contrôle très limité sur leurs bras, en plus de certaines stéréotypies motrices. Ils présentent presque toujours de nombreuses difficultés dans le développement de leur partie motrice car leur partie visuelle est très limitée.

Ils ont aussi des problèmes très fondamentaux au niveau de l’orientation et de la mobilité, une méconnaissance de la localisation des objets dans leur environnement, une insécurité lors de leurs premiers pas et des difficultés d’apprentissage par rapport aux autres enfants de leur âge.

Développement de la partie cognitive

La partie cognitive et la partie motrice du corps auront toujours une relation très étroite. Pour cette raison, il est extrêmement important que l’enfant progresse dans le développement de sa partie motrice.

Cependant, quelque chose qui peut représenter un réel obstacle à l’aboutissement du développement de leur partie cognitive est le manque de contact direct avec l’environnement, ajouté aux problèmes de mobilité.

Développement de la partie perceptive

La partie perceptive représente généralement un réel problème car l’intégration entre les stimuli externes est généralement très lente. Pour cette raison, le renforcement de l’utilisation des mains doit être essentiel, ainsi que la réalisation d’exercices visant les muscles supérieurs. Cela doit être un point fondamental de l’apprentissage.

Développement de la partie linguistique de l’enfant

L’un des principaux signes est la difficulté pour l’enfant de bien comprendre les mots, et ce qu’ils signifient. Surtout quand il s’agit d’adverbes, tels que : en bas, en arrière, en haut, en avant, en dehors, en dedans, etc. Cependant, cette difficulté tend à diminuer lorsque l’enfant déficient visuel commence à atteindre l’âge de 10 ou 12 ans.

Les personnes aveugles sont presque toujours capables d’enregistrer des discours dans leur esprit du début à la fin. Ils ont tendance à les répéter comme moyen de communication avec d’autres personnes. Une autre caractéristique est qu’ils ont souvent des difficultés à faire une association entre certains mots et leurs concepts.

Développement sur le plan social et émotionnel

Les enfants ayant une déficience visuelle, en général, auront des besoins très similaires à ceux des autres enfants. Le processus et la manière de les combler nécessiteront néanmoins des connaissances particulières de la part des parents, ainsi qu’une attention constante. De même, le développement sur le plan émotionnel sera souvent différent.

Cette évolution dépendra, dans une large mesure, de l’attitude des membres de la famille envers l’enfant déficient visuel et de l’intérêt qu’ils manifestent. Il est à noter que, dès les premiers jours de sa vie, le contact qu’il entretient avec ses parents est très important et significatif.

Une chose qui s’avère primordiale dans la prise en charge des enfants avec ces difficultés est le fait d’augmenter au maximum la communication orale et tactile afin qu’ils aient plus de sécurité et de confiance en eux.

Répondre aux besoins spéciaux des enfants ayant une déficience visuelle

Tant en classe qu’à la maison, une série de directives peuvent être mises en place pour faciliter la vie quotidienne de ces enfants. Par exemple, maintenir l’environnement organisé et stable afin qu’il leur soit plus facile de s’orienter, de stimuler leurs autres sens ou de favoriser leur autonomie malgré leur handicap.

Travailler en coopération avec le groupe de pairs et encourager le jeu symbolique est également très bénéfique. Et, bien sûr, continuer à développer et stimuler sa perception visuelle tant que l’enfant a des problèmes visuels.

Cela pourrait vous intéresser ...
Activités pour enfants atteints de déficience visuelle
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Activités pour enfants atteints de déficience visuelle

Les enfants atteints de déficience visuelle ont la possibilité de participer aux jeux en classe grâce à une série d'activités inclusives.




Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.