Effets de la mastite sur le nourrisson

17 janvier, 2020
Lors de la période d'allaitement, certaines situations gênantes et présentant un certain risque peuvent avoir lieu pour la maman et le nourrisson. L'une d'elles est la mastite, qui est synonyme de douleur pour la mère et de gêne pour le bébé.

La mastite est une maladie assez fréquente qui apparaît chez les femmes au moment de l’allaitement. La femme en souffre, et pas uniquement sur le plan physique. En plus de la douleur aiguë, elle est inquiète par rapport aux effets de la mastite sur son bébé et cela peut se transformer en obsession et en anxiété.

La maman est consciente de l’importance du lait maternel pour son bébé. Tout ce qui entrave la possibilité de donner le sein à son enfant la rend nerveuse ; consulter un médecin est donc toujours une bonne idée.

Qu’est-ce qui provoque la mastite ?

La mastite est une inflammation de la glande mammaire qui apparaît à cause d’une infection. Mais pourquoi les seins s’infectent-ils et provoquent une mastite ?

  • Les seins s’infectent parfois à cause de microbes qui pénètrent à travers des crevasses sur le mamelon ou des petites blessures imperceptibles. Lorsque le bébé tète, les seins sont affectés ; il s’agit d’une cause de mastite très commune. Le “staphilococcus aureus” est l’agent le plus habituel en cas de mastite.
  • Un type de mastite est provoqué par des bactéries de la peau qui pénètrent dans les seins.
  • D’autres fois, le lait maternel lui-même provoque l’inflammation en stagnant à l’intérieur des conduits mammaires. Ceci arrive quand la femme produit beaucoup de lait et lorsque le bébé en boit une très petite quantité ; le sein ne se vide pas complètement. Le lait stagne et cela provoque une infection et une mastite.
  • Les défenses faibles de la femme sont aussi un facteur qui contribue à l’apparition de la mastite. Le stress et une alimentation non équilibrée peuvent provoquer un affaiblissement temporaire du système immunitaire ; la femme est alors plus vulnérable aux infections.
Une femme qui a des douleurs au sein

Quels sont les effets de la mastite sur le nourrisson ?

Dans la pratique, cette pathologie peut aussi avoir des effets sur le nourrisson. Étant donné qu’il s’agit d’une infection, il y a toujours des agents nocifs qui sont présents.

Le lait provenant d’une glande touchée par la mastite présentera une concentration plus élevée de microbes. Et ces germes seront transmis au bébé lorsqu’il boira le lait.

Les scientifiques n’ont pas trouvé de lien entre la mastite et des causes de maladies chez le nourrisson. Il a été prouvé que les enfants qui, pendant quelques mois, se sont nourris de lait provenant de seins avec une mastite ont grandi de façon tout à fait normale et saine.

Même s’il n’y a pas de problèmes de santé chez le bébé quand il ingère du lait touché par la mastite, il ressent un grand inconfort, tout comme sa maman. La femme aura des douleurs intenses lorsque son enfant tétera et, de son côté, le bébé sera frustré parce que le lait ne sortira pas aussi vite que d’habitude. Il notera peut-être un changement de saveur car ce lait est un peu plus salé.

«Tout ce qui entrave la possibilité de donner le sein à son enfant rend la maman nerveuse ; consulter un médecin est donc toujours une bonne idée.»

Dans des cas de mastite sévère, il est possible que le sein soit obstrué et que le lait ne sorte pas. La dénommée “perle de lait” se forme alors. Il s’agit de l’un des effets de la mastite chez le nourrisson qui affecte le plus le petit car il ne peut pas téter.

Il est vrai que l’enfant ne restera pas calme et deviendra vite irritable. Les tétées seront plus longues et fréquentes car moins de lait sortira de chaque sein.

Il est important de consulter un médecin car, parfois, la continuité de l’allaitement avec une mastite empêche le sein de guérir correctement. Le professionnel dispose des éléments nécessaires pour évaluer chaque situation et suggérer un traitement. Par ailleurs, il essayera toujours d’éviter le sevrage, qui n’est recommandé que dans des cas extrêmes.

Un bébé qui se nourrit au sein

Prévention

Certaines mesures de prophylaxie contribuent à éviter la mastite :

  • Une alimentation saine. Il est conseillé de consommer des aliments riches en vitamines et minéraux.
  • Une hygiène soignée du corps.
  • Vider les seins est important. Il faut éviter que le lait ne stagne dans les conduits. Par conséquent, si le bébé ne consomme pas tout le lait, le reste doit être extrait.
  • Habituer le petit à bien se coller au sein.
  • Ne pas mettre de soutien-gorge serrés.
  • Se masser les seins si l’on remarque un durcissement.

La conclusion de tout ce que nous venons d’exposer est que la maman qui donne le sein à son petit doit continuer à le faire en dépit de la mastite. Les effets de cette dernière sur le nourrisson ne seront pas très graves : il sera juste un peu irrité et en colère.