Différences entre la pédagogie Montessori et Waldorf

Savez-vous quelles sont les différences entre les pédagogies Montessori et Waldorf? Nous les détaillons dans cet article.
Différences entre la pédagogie Montessori et Waldorf

Dernière mise à jour : 02 août, 2021

La pédagogie traditionnelle commence à devenir obsolète et de nombreux parents et professionnels s’en détournent. Certains styles alternatifs, tels que Montessori et Waldorf, s’avèrent apporter beaucoup plus aux enfants que les styles conventionnels. De plus, ils leur permettent de réaliser un développement équilibré en fonction de leurs besoins.

Pour cette raison, nous allons expliquer les différences entre ces deux styles pédagogiques non conventionnels.

A quoi font référence les pédagogies Montessori et Waldorf ?

Ce sont deux styles pédagogiques nés au début du 20e siècle, mais qui gagnent en popularité aujourd’hui. Leur pilier fondamental est d’éduquer les enfants à la liberté. De cette façon, on atteint un développement efficace de toutes les capacités intellectuelles, physiques et spirituelles de l’enfant.

De nos jours, de nombreux adultes sympathisent avec ces principes et les mettent en pratique avec leurs petits, tant dans la parentalité à la maison que dans l’éducation.

Un enfant qui joue avec un jeux Montessori.

Principales différences entre la pédagogie Montessori et Waldorf

Bien qu’elles aient de nombreux points communs, chaque pédagogie a sa propre façon d’atteindre ses objectifs. La première différence est l’idéologie de son créateur.

La méthode Waldorf

Elle fut développée par Rudolf Steiner, philosophe, éducateur, artiste, dramaturge et penseur. Par ailleurs, il fut le créateur de l’anthroposophie. Une science qui tente de développer une compréhension globale de l’homme et du monde.

Dans sa méthodologie, l’art est le protagoniste principal. Par ce moyen d’expression, le mineur apprend en toute liberté. L’adulte présente les tâches pratiques et artistiques, mais c’est l’enfant qui doit découvrir son propre apprentissage et à son rythme.

La méthode Montessori

Ce style a été développé par María Montessori, éducatrice et médecin. Dans ce cas, le développement des enfants est alors favorisé par leur propre découverte de l’environnement. Sous la direction de l’adulte (qui guide, mais n’interfère pas), les enfants explorent les éléments de l’environnement et construisent leur apprentissage.

De cette façon, ils se voient offrir une liberté complète de suivre leur instinct de curiosité et de renforcer l’autonomie et l’estime de soi. Ceci est réalisé par l’exploration, le jeu et la pratique, dans un espace spécialement conçu.

Similitudes des deux pédagogies

Nous venons d’évoquer les différences entre les deux méthodes. Cependant, les similitudes valent également la peine d’être évoquées, car leurs objectifs éducatifs sont les mêmes.

Effectivement, dans les deux pédagogies, les méthodes sont divisées en étapes, en tenant compte de l’âge de développement de chaque enfant.

  • Dans la méthode Montessori, il existe 4 périodes évolutives, allant de la petite enfance à l’âge adulte. Il s’agit de stades de développement. La première va de 0 à 6 ans, la deuxième de 6 à 12 ans, la troisième de 12 à 18 ans et la quatrième de 18 à 24 ans.
  • Dans le cas de la méthode Waldorf, en revanche, il n’y a que trois stades de développement. Petite enfance de 0 à 6 ans,  l’enseignement primaire de 6 à 12 ans, et l’enseignement secondaire à partir de 12 ans.

Enfants de 0 à 6 ans

Dans la première période d’éducation, les enfants apprennent par imitation. Pour cette raison, les activités pratiques sont les plus importantes. Le jeu imaginatif et l’utilisation d’outils fabriqués à la maison ou dans la communauté, fabriqués avec des matériaux naturels, sont encouragés.

Une autre similitude est que dans les deux cas, le travail en classe s’accompagne d’activités de plein air. Pour la méthode Waldorf, il est également important de travailler sur la mythologie, l’art et l’art en mouvement.

Enfants de 6 à 12 ans

Lors de la deuxième période, la lecture et l’écriture sont introduites par le jeu, à l’aide de supports pédagogiques spécialement conçus à cet effet. Dans la méthode Waldorf, cet apprentissage se combine à un travail artistique manuel et musical.

Enfants à partir de 12 ans

En ce qui concerne l’enseignement secondaire à Waldorf ou le troisième plan de la méthode Montessori, l’apprentissage se concentre sur des matières académiques telles que l’astronomie, les mathématiques et la physique. Dans la méthode Waldorf, l’apprentissage des langues est également important.

Une enseignante avec ses élèves qui jouent avec un jeu Montessori.

Avantages des pédagogies Montessori et Waldorf

L’avantage des pédagogies alternatives, comme les styles Montessori et Waldorf, est qu’elles permettent à l’enfant d’apprendre et de renforcer son autonomie. D’autre part, elles respectent le développement de la maturation individuelle et encouragent chaque enfant à développer son plein potentiel.

Bien qu’il existe des différences entre les deux méthodes, ce sont de bonnes options pour briser les schémas de l’éducation traditionnelle. N’hésitez pas à essayer l’une ou l’autre.

Cela pourrait vous intéresser ...
19 conseils de María Montessori pour éduquer vos enfants
Être parentsLisez-le dans Être parents
19 conseils de María Montessori pour éduquer vos enfants

Selon la pédagogue italienne, "l'enfant, avec son énorme potentiel physique et intellectuel, est un miracle"..Voici quelques conseils de Montessori...



  • Groth, C. (2001) Montessori y Waldorf: ideas básicas y los roles de los educadores y el niño en su pedagogía. Editorial: GRIN