Donnez-lui la liberté d'apprendre de ses erreurs

Une excellente façon d'apprendre à vous améliorer est de tirer une leçon de vos erreurs. Par conséquent, il est important d'être prêt à expérimenter. Découvrez comment transmettre cette valeur à vos enfants.
Donnez-lui la liberté d'apprendre de ses erreurs

Dernière mise à jour : 20 juin, 2021

Si vous donnez à votre enfant la liberté d’apprendre de ses erreurs, vous lui montrez que vous lui faites confiance, et que même lorsqu’il fait une erreur, vous savez qu’il a suffisamment d’intelligence pour prendre de meilleures décisions.

Si vous lui montrez que vous le respectez en tant qu’enfant et être humain, vous avez l’assurance qu’il saura se corriger. Et se corriger aura augmenté sa sagesse.

Que signifie donner de la liberté à un enfant ?

Donner de la liberté à un enfant, ce n’est pas l’exposer à tous les dangers et lui retirer toute surveillance pour le laisser s’aventurer à ses risques et périls. C’est être attentif à son comportement mais sans la manie malsaine de s’immiscer dans ses actions quotidiennes.

Chaque fois qu’on donne de la liberté à un enfant, il se voit offrir la possibilité de décider en utilisant ses expériences, ses désirs et ses besoins. Et en même temps, il se rend compte qu’il est autorisé à décider : la responsabilité de ses actions est placée sur ses épaules.

Peut-être, compte tenu du fait que depuis quelques années, le mot liberté est devenu très à la mode, cela peut sembler assez difficile à réaliser pour les mères.

Cependant, pour que ce “petit” connaisse le monde dans lequel il vit, il a besoin de le voir tel qu’il est, sans être tout le temps pris par la main de son protecteur ou enfermé dans la bulle d’amour qui le contient. Bref, il doit se préparer pour que les joies, les responsabilités et ou même les ennuis de la jeunesse ne le surprennent pas.

A quels moments doit-on donner de la liberté à un enfant ?

Vous devez donner à votre enfant de la liberté pour les choses qui le concernent. Par exemple, prenons le sport que vous voulez pratiquer et pour lequel vous avez une aptitude. Ce n’est pas parce que vous rêviez d’être un grand cycliste qu’il doit avoir le même rêve. Cela ne doit pas devenir votre prétexte pour le manipuler ou même exiger qu’il pratique ce même sport.

De même, vous devez lui laisser la liberté de prendre des décisions tant que la catastrophe éventuelle, celle que vous voyez se profiler à l’horizon, n’a pas de trop lourdes conséquences. En revanche, si par exemple, la semaine prochaine il a un examen important et qu’il veut partir en vacances avec ses amis tout le week-end, peu importe combien il insistera, vous ne pourrez pas lui donner cette autorisation, car ne pas étudier pourrait provoquer un échec à l’examen.

C’est pourquoi vous devez évaluer quand lui donner de la liberté, quand influencer ses déterminations, ou interdire quelque chose qui deviendra un problème à coup sûr.

Quand un enfant est-il prêt à ce que ses parents lui donnent plus de liberté ?

Un enfant est prêt à ce que ses parents lui donnent plus de liberté lorsqu’il est suffisamment mûr et responsable de lui-même. S’il a montré qu’il est digne de confiance et qu’il sait se comporter lorsqu’il n’est pas sous votre surveillance en tant que parents, alors il pourra recevoir le prix très apprécié qu’offre l’autonomie.

Pour cela il n’y a pas d’âge fixe, on sait qu’il y a des enfants de 8 ans beaucoup plus responsables que d’autres qui en ont 15. Tout est dans l’apprentissage et le jugement de chacun.

C’est pourquoi il est nécessaire d’évaluer ce que l’enfant est capable de faire, comment il se comporte, si on lui laisse la liberté d’agir, comment il réagit lorsqu’un problème survient… Les parents doivent savoir dans quelles situations et quand est le moment idéal où ils peuvent lâcher leur petit.

En ce sens, il est préférable de trouver un objectif sur lequel se concentrer pour lui donner une liberté d’action.

Disons que vous ne lui donnez jamais la permission d’aller jouer seul avec ses amis au parc et en particulier, pour jouer au ballon car courir après un ballon qui s’échappe dans la rue peut être source d’accidents. Vous savez pourtant que votre enfant est assez grand pour s’amuser et prendre soin de lui.

Que pouvez-vous faire alors?

Préparez-le, ouvrez ses yeux.

Votre enfant doit connaître les risques auxquels il est exposé lorsqu’il est loin de chez lui. Vous devez lui apprendre des règles de sécurité routière telles que : toujours marcher sur les trottoirs, regarder des deux côtés avant de traverser la rue, ne pas courir après le ballon s’il s’échappe, ne traverser la rue qu’aux passages piétons, ne pas oublier de porter ses prothèses auditives, ce qui l’empêcherait d’entendre le klaxon d’une voiture…

Avant de lui donner plus de liberté, car la vie elle-même en demandera et même votre fils en exigera, vous devez lui montrer tous les dangers qu’il pourrait courir dans son nouveau monde et lui apprendre à mieux prendre soin de lui-même.

Donnez-lui la liberté d’apprendre de ses erreurs

Maman, votre fils, dans sa bataille constante, va faire beaucoup d’erreurs, et plus que vous ne le souhaiteriez. Mais c’est par essais et erreurs qu’il apprendra à prendre de meilleures décisions,

Donnez-lui la liberté d’apprendre de ses erreurs même si vous êtes toujours prête à le conseiller et à vouloir l’aider à tout moment.

Cela pourrait vous intéresser ...
Ce que la nature enseigne à votre enfant
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Ce que la nature enseigne à votre enfant

L'intelligence de la nature est fascinante. Elle garde en elle les informations nécessaires pour survivre et surmonter tout obstacle