Dents surnuméraires : causes et traitement

Les dents surnuméraires sont des dents supplémentaires dans la bouche des enfants. Découvrez les complications de cette condition et comment elle est traitée.
Dents surnuméraires : causes et traitement
Vanesa Evangelina Buffa

Rédigé et vérifié par la dentiste Vanesa Evangelina Buffa.

Dernière mise à jour : 06 novembre, 2022

Les dents surnuméraires sont une affection rare qui peut affecter la bouche des enfants. Quelles sont les causes de cette altération dans la bouche?

Les enfants qui n’ont pas encore changé leurs dents de lait ont au total 20 dents dans la bouche : 10 au-dessus et 10 en dessous. Après le remplacement dentaire et l’éruption des éléments définitifs, vers l’âge de 12 ou 13 ans, ce nombre monte à 28. Avec l’éruption des dents de sagesse, vers l’âge de 20 ans, la dentition adulte est complétée par les 32 éléments permanents..

Que sont les dents surnuméraires ?

Les dents surnuméraires sont des dents supplémentaires chez certains enfants. L’altération dentaire d’avoir des dents supplémentaires est également appelée hyperdontie. C’est une anomalie rare avec une incidence de 0,3% à 3,8% de la population. Ces dents supplémentaires ont tendance à affecter plus souvent la mâchoire supérieure. En revanche, lorsqu’elles sont situées entre les incisives centrales, on les appelle mesiodens.

Selon la forme des dents surnuméraires chez les enfants, on peut distinguer deux types :

  • Dents supplémentaires eumorphes : elles présentent un aspect et une taille normaux, similaires au reste des dents de la bouche.
  • Éléments rudimentaires : elles présentent des altérations dans leur forme et leur taille. C’est pourquoi les dents sont très différentes du reste. Il est courant que la mésiodens soit de forme conique et plus petite que les autres dents.
Un enfant avec une radiographie de ses dents.

Hyperdontie simple et multiple

On peut également classer l’hyperdontie en fonction du nombre de dents supplémentaires dans la bouche. Ainsi, nous aurons un tableau simple s’il n’y a plus qu’une seule dent. Ou multiple, lorsque l’enfant a plus d’un élément surnuméraire. Ces dents peuvent être associées à un syndrome ou peuvent se présenter chez des patients sans aucune maladie sous-jacente. La principale cause qui les provoque actuellement n’est pas connue.

On pense que l’hyperdontie pourrait être une maladie génétique. Ou qu’elle résulterait d’une activité excessive de la lame dentaire, qui est un tissu impliqué dans la formation des dents. De plus, cela pourrait résulter de la division d’un seul bourgeon dentaire.

Symptômes des dents surnuméraires

Les dents surnuméraires ne causent généralement pas de symptômes ou d’inconfort chez les enfants. Le diagnostic se pose généralement en consultation dentaire à travers un examen clinique et des radiographies dentaires. Souvent, ces dents ne sont pas visibles car elles n’éclatent pas et restent dans l’épaisseur de l’os. Dans ces cas, elles ne peuvent être détectées que par une radiographie. Dans tous les cas, certains signes peuvent faire suspecter la présence d’une dent supplémentaire dans la bouche :

  • Problèmes d’occlusion : dents encombrées, lacunes ou déplacement des pièces dentaires.
  • Retard dans l’éruption d’une dent.
  • Résorption racinaire des morceaux voisins.
  • Apparition de kystes dans la zone des dents surnuméraires.

Quelles peuvent être les conséquences?

Le problème esthétique causé par les dents surnuméraires chez les enfants en est peut-être la conséquence la plus notoire. Avoir une ou plusieurs dents surnuméraires affecte l’harmonie du sourire. Ce qui peut causer des problèmes d’estime de soi chez les enfants. De plus, des problèmes d’occlusion peuvent amener, par exemple, la bouche à avoir du mal à remplir ses fonctions normalement. D’autre part, la présence de ces pièces augmente le risque que les plus petits souffrent de caries et de maladies parodontales aux dents adjacentes. Même si le problème n’est pas résolu, ces conséquences persistent et s’aggravent.

Comment traite-t-on les dents surnuméraires chez les enfants?

Un enfant chez le dentiste.

Les dents surnuméraires chez les enfants ne tombent généralement pas, comme c’est le cas avec les dents de lait. Pour cette raison, lors du diagnostic de la présence de ces éléments, le dentiste pédiatrique déterminera la meilleure alternative pour résoudre le problème. Le type de traitement dépendra de l’âge de l’enfant, de la position et de la morphologie des éléments supplémentaires.

Retrait de dents supplémentaires

L’extraction de la pièce dentaire s’effectue à un moment idéal, lorsque l’enfant est prêt pour l’intervention. Dans tous les cas, plus tôt la dent supplémentaire est retirée, moins il y aura de complications dans le reste de la bouche. De plus, l’hyperdontie nécessite généralement des approches multidisciplinaires pour restaurer la fonctionnalité et l’esthétique de la bouche. Aussi, il est courant de devoir compléter l’approche orthodontique pour corriger les problèmes d’occlusion et aligner le sourire.

L’importance des visites chez le dentiste

Bien que les dents surnuméraires soient moins fréquentes chez les enfants, leur présence peut affecter le sourire et la qualité de vie. Commencer par des consultations dentaires dès le plus jeune âge et faire des bilans tous les six mois permet de détecter précocement ce type d’anomalie. De plus, détecter les dents plus tôt permet de planifier une approche en fonction de l’âge et des besoins de l’enfant. Plus tôt ces pièces sont retirées, moins il y a de risques de complications futures.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les clés pour choisir le meilleur dentiste pour votre enfant
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Les clés pour choisir le meilleur dentiste pour votre enfant

Gardez ces clés à l'esprit pour choisir le meilleur dentiste pour votre enfant : trouver le bon professionnel est essentiel pour prendre soin de sa...



  • Salcido-García, J. F., Ledesma-Montes, C., Hernández-Flores, F., Pérez, D., & Garcés-Ortíz, M. (2004). Frecuencia de dientes supernumerarios en una población mexicana. Medicina Oral, Patología Oral y Cirugía Bucal (Ed. impresa)9(5), 403-409.
  • Demiriz, L., Durmuşlar, M. C., & Mısır, A. F. (2015). Prevalence and characteristics of supernumerary teeth: A survey on 7348 people. Journal of International Society of Preventive & Community Dentistry5(Suppl 1), S39.
  • Kumar, D. K., & Gopal, K. S. (2013). An epidemiological study on supernumerary teeth: a survey on 5,000 people. Journal of clinical and diagnostic research: JCDR7(7), 1504.
  • Sanchez Najarro, F. S. (2022). Tratamiento de diente supernumerario (Mesiodens).
  • Feregrino-Vejar, L., Castillo-Carmona, I. G., & Rojas-García, A. R. (2020). Dientes supernumerarios asociados a síndromes. Revista Tamé7(22), 899-903.
  • Lucas-Rincón, S. E., Scougall-Vilchis, R. J., Casanova-Rosado, J. F., Medina-Solís, C. E., Casanova-Rosado, A. J., Robles-Bermeo, N. L., & Veras-Hernández, M. A. (2018). Mesiodens: Diagnóstico, aspectos clínicos, radiográficos y tratamiento. Revisión bibliográfica. Avances en Biomedicina7(3), 166-173.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.