10 conseils pour éviter les bagarres entre frères et sœurs

Les disputes entre frères et sœurs sont souvent stressantes et frustrantes pour les parents. Ici, nous vous donnons quelques conseils pour éviter ces bagarres.
10 conseils pour éviter les bagarres entre frères et sœurs
Mara Amor López

Rédigé et vérifié par la psychologue Mara Amor López.

Dernière mise à jour : 07 novembre, 2022

Les bagarres entre frères et sœurs ont tendance à rendre les parents dingues et à les faire se sentir au bord de la dépression nerveuse. Dans certains cas, ce sont de simples disputes qui se terminent par des larmes et des cris, tandis que dans d’autres, les enfants peuvent en arriver à se frapper, se pousser ou casser quelque chose. Cette situation finit par stresser même les adultes les plus calmes. Voulez-vous savoir comment éviter les bagarres entre frères et sœurs ? Voici quelques conseils.

Il est important que, lorsque des frères et sœurs se disputent, les parents essaient de les rassurer et de les encourager à parler pour résoudre ce qui les a bouleversés. En outre, chacun devrait avoir la possibilité d’indiquer ses raisons. Dès le plus jeune âge, il faut leur apprendre à prendre en compte les sentiments et les émotions des autres et à savoir que leur comportement peut avoir des effets sur les autres.

Conseils pour éviter les bagarres entre frères et sœurs

Les jeunes enfants expriment leurs émotions de manière moins contrôlée que les adultes car ils n’ont pas encore assez d’outils pour savoir le faire. Par conséquent, lorsqu’un petit veut quelque chose et ne l’obtient pas, l’émotion de base de la colère apparaît. Les plus grands peuvent gérer cela, mais les plus petits ne le peuvent encore pas.

Par exemple, si l’enfant ressent de la colère contre son frère parce qu’il ne lui prête pas de jouet, ils finiront par se battre pour voir qui va gagner. Bien souvent, c’est un moyen d’attirer l’attention des parents. Alors, que pouvons-nous faire pour éviter les bagarres entre frères et sœurs ? Voici quelques conseils à garder à l’esprit :

1. Enseigner le partage

Souvent, les combats entre frères et sœurs commencent parce qu’ils veulent tous les deux le même objet. D’où l’importance de leur apprendre à partager entre eux. Nous devons leur expliquer que les deux peuvent avoir l’objet pendant un petit moment chacun et, de cette façon, tous les deux gagnent.

2. Ne montrer aucune préférence pour l’un des enfants

Si nous montrons une sorte de favoritisme ou de préférence pour l’un d’entre eux, la seule chose que nous obtiendrons sera de produire de la jalousie parmi les frères et sœurs. Cela peut également conduire à des disputes continues. Par conséquent, il est préférable d’être impartial, d’écouter les deux puis d’agir en conséquence.

Montrer sa préférence pour l’un des frères et sœurs lors de la médiation du conflit ne fera que causer plus de problèmes entre eux. La meilleure chose est que les deux puissent expliquer leurs raisons.

3. Apprenez-leur à contrôler leur colère

Lorsque les enfants se mettent en colère, ils ressentent de la frustration et de la rage. À ce moment, tout leur corps s’accélère et cela les empêche de penser. Pour cette raison, il est important que nous leur apprenions à faire une pause de quelques secondes avant de se précipiter sur leur frère. Ainsi, petit à petit, ils pourront maîtriser leur colère.

4. Renforcez positivement leurs bons comportements et renforcez négativement les comportements que nous voulons éliminer

Si un enfant essaie de résoudre un conflit avec son frère/sa sœur de manière calme, en se basant sur le dialogue et la négociation, nous devons l’en féliciter. Maintenant, lorsqu’il utilise la bagarre comme moyen de résoudre un problème, il faut être ferme et retirer, si nécessaire, certains privilèges au cas où ce comportement persisterait dans le temps.

5. Évitez de faire des comparaisons entre frères et sœurs

Il nous est déjà arrivé, à un moment donné, sous l’effet de la frustration ou de la colère face à une situation, de prononcer la phrase typique « regarde comme ton frère/ta sœur se comporte bien ! » Eh bien, nous devons réprimer ces types de phrases car la seule chose que nous obtiendrons sera d’encourager davantage de conflits entre les enfants. Lorsque l’un d’eux a un comportement que nous n’aimons pas, nous devons le clarifier avec lui, sans entrer dans ce que fait ou ne fait pas l’autre frère/sœur.

6. N’intervenez pas lorsqu’ils se battent

Bien qu’il soit très difficile d’éviter de rester en dehors des conflits, il est important de les laisser essayer de les résoudre seuls. De cette façon, ils apprendront à négocier et ne nous en voudront pas si nous sommes d’accord avec l’un ou l’autre. Si la discussion dégénère, nous leur parlerons à tour de rôle afin qu’ils puissent nous expliquer ce qui s’est passé. Nous ne prendrons parti pour aucun d’entre eux et, à la place, nous pourrons leur proposer des solutions possibles afin qu’ils puissent choisir celle qui leur semble la meilleure. Cependant, au cas où ils se frapperaient, nous devions intervenir et les séparer immédiatement.

7. Apprenez-leur à s’excuser

Lorsque l’un des enfants fait quelque chose qui n’est pas bien, il doit savoir demander pardon et admettre son erreur. Il s’agit d’une attitude positive qui permettra d’éviter de multiples disputes à des moments différents. De plus, il est important que si la personne affectée a été son frère/sa sœur, ce dernier/cette dernière apprenne également à accepter ces excuses.

Il est important d’apprendre aux enfants à résoudre les conflits par le dialogue afin qu’ils puissent parvenir à des accords qui profitent à toutes les personnes impliquées.

8. Apprenez-leur à négocier

Éduquer nos enfants pour qu’ils soient capables de négocier lorsqu’il y a une situation conflictuelle est très important pour parvenir à des accords et éviter les bagarres. S’ils en sont conscients dès leur plus jeune âge, ils sauront faire des échanges afin d’en tirer profit tous les deux.

9. Être de bons modèles avec notre attitude

Il est inutile de demander aux enfants de bien traiter les autres et de ne pas se disputer s’ils constatent que nous avons nous-mêmes ces attitudes. S’ils nous entendent dire que telle ou telle personne est stupide et qu’elle ne comprend rien, entre autres choses, ils commenceront également à utiliser ces phrases. Si nous montrons un comportement agressif, comment pouvons-nous nous attendre à ce que nos enfants n’essaient pas de résoudre les problèmes de la même manière ?

10. Contrôlez ce qu’ils voient à la télévision et ce à quoi ils jouent

Il est très important de surveiller le contenu auquel ils accèdent et les jeux auxquels ils jouent. Par exemple, il existe de nombreuses émissions de télévision qui ne sont pas destinées aux enfants et, pourtant, les parents les laissent les regarder. Tout programme, série ou film dans lequel la violence est le moyen de résoudre les conflits ne fera qu’encourager ces comportements en eux.

Comment éviter les bagarres entre frères et sœurs

Vous connaissez maintenant quelques astuces à mettre en pratique pour éviter les bagarres entre frères et sœurs. Il est vrai que lorsqu’elles surviennent, elles représentent une source de stress pour les parents qui ne savent parfois pas quoi faire pour les empêcher. Il est clair que nous devons apprendre à gérer les conflits car ils font partie de la vie. Les bagarres entre frères et sœurs ne sont pas agréables, mais nous pouvons apprendre à nos enfants à savoir les résoudre avec respect.

Il est possible de ne pas être d’accord avec quelqu’un dans de nombreuses situations de la vie, mais cela ne signifie pas que nous avons le droit de manquer de respect à qui que ce soit, encore moins de l’insulter ou de le frapper. Ces leçons sont très importantes car elles aideront non seulement les enfants à éviter les disputes avec leur frère/leur sœur, mais aussi à l’appliquer avec n’importe qui dans leur vie.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les bagarres entre enfants : quand et comment intervenir?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Les bagarres entre enfants : quand et comment intervenir?

Il n'y a pas de réponse unique quant à savoir s'il faut ou non intervenir dans les bagarres entre enfants. Chaque situation est différente.



  • de Miguel, P. M. (2010). Peleas entre hermanos. Escuela en acción. Infantil, (10636), 34.
  • Dunn, J. (1986). Relaciones entre hermanos. Morata.
  • Elias, M. J. (2014). Educar con inteligencia emocional: Cómo conseguir que nuestros hijos hijos sean sociables, felices y responsables. DEBOLS! LLO.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.