Comment vivre la rentrée sans stress

La rentrée scolaire peut être stressante pour toute la famille. Nous vous partageons quelques clés émotionnelles et organisationnelles pour faciliter cette transition pour vous et vos enfants.
Comment vivre la rentrée sans stress

Dernière mise à jour : 15 septembre, 2022

L’été est derrière nous et les cours reprennent. Nous changeons la tranquillité et l’insouciance des vacances pour un quotidien qui, parfois, devient stressant. Préparer les affaires, les fournitures scolaires, se lever tôt et déjeuner à toute vitesse : toutes ces activités peuvent plonger la famille dans un tourbillon de chaos et d’anxiété. Cependant, il est possible de vivre la rentrée sans stress et, aujourd’hui, nous vous expliquons comment.

Le plus pratique est que les enfants et les adultes commencent à se préparer quelques jours avant le début des cours, afin que la transition soit plus douce et plus progressive. Par exemple, quelques jours avant, vous pouvez commencer à ajuster les horaires de sommeil, retrouver une routine et revoir les matières et les professeurs que chaque enfant aura cette année. Ces petites étapes aident à s’acclimater à la nouvelle étape. Maintenant, une fois l’année scolaire commencée, il y a aussi des mesures que nous pouvons prendre pour réduire le stress.

Les clés pour vivre la rentrée sans stress

Voici quelques mesures que vous pouvez prendre en famille pour rendre la rentrée scolaire moins stressante et plus agréable pour tous.

Favoriser une attitude optimiste et positive

Pour de nombreux enfants, la rentrée scolaire est vécue comme un événement négatif et désagréable qui provoque de l’angoisse ou de la tristesse. Cependant, cela dépend en grande partie de l’attitude avec laquelle on la prend. Sans s’en rendre compte, de nombreux adultes transmettent ce malaise à leurs enfants car ces derniers perçoivent et s’approprient les émotions des parents et, d’une certaine manière, les attrapent.

Ainsi, l’essentiel est de réguler vos propres sensations et de transmettre calme et positivité à vos enfants pour cette nouvelle étape. De plus, vous pouvez réaliser des activités qui les aideront à voir la transition avec enthousiasme et joie. Par exemple, vous pouvez demander au petit d’écrire une liste de 3 ou 4 choses qui l’excitent à l’idée de retourner à l’école.

Impliquer les enfants dans les préparatifs de la rentrée scolaire les aidera à avoir une attitude plus positive et à générer de l’excitation plutôt que du stress.

Faire participer les enfants aux préparatifs

Les préparatifs aident non seulement les enfants à accepter l’idée de retourner à l’école mais encouragent aussi cette joie de le faire. Si on les implique et si on les autorise à jouer un rôle actif, ils se sentiront plus en contrôle de ce qui se passe et leur attitude à cet égard sera plus positive. Ainsi, des tâches comme vous aider à couvrir les livres, aller acheter un agenda pour les cours ou sélectionner l’activité parascolaire qu’il réalisera cette année peuvent être très motivantes.

Bien planifier les horaires

Les matins sont l’un des moments les plus stressants de la routine quotidienne d’une famille. Il y a beaucoup à faire et, généralement, le temps presse puisque nous nous levons pratiquement à la dernière minute. De plus, les enfants semblent souvent peu coopératifs et vont au ralenti, s’arrêtent ou sont distraits lorsqu’ils se préparent pour l’école. Voici quelques idées pour une meilleure organisation le matin :

  • Se coucher et se lever un peu plus tôt. Cela permettra de prendre son petit-déjeuner en toute tranquillité et d’avoir le temps de se préparer sans se presser et sans cris ni conflits.
  • Créer un calendrier visuel avec toutes les tâches que les enfants doivent accomplir le matin. Les avoir bien en vue les aidera à suivre la séquence sans se laisser distraire et leur permettra d’être plus autonome.
  • Établir un calendrier de renforcement, comme une économie de jetons, pour que cela ressemble à un jeu et qu’ils soient plus motivés pour faire les choses à temps.

Promouvoir l’autonomie des enfants

Une bonne façon de réduire le stress lié à la rentrée scolaire est de favoriser l’autonomie et la confiance des enfants. Pour ce faire, nous pouvons leur confier des tâches et des responsabilités à la maison pour les impliquer dans la routine quotidienne au lieu de tout faire à leur place. Il y a plusieurs tâches dont les petits peuvent s’occuper selon leur âge et qui les feront se sentir utiles, autonomes et faisant partie de l’équipe qu’est une famille. Voici quelques-unes d’entre elles :

  • Préparer son sac à dos la veille.
  • Préparer les vêtements qu’il va porter.
  • Mettre en place le petit-déjeuner pour la famille le matin.
Réaliser des activités familiales en dehors des heures d’école peut contribuer à éviter que la rentrée scolaire ne soit vécue comme quelque chose monotone et dépourvu de stimuli.

Privilégier les loisirs en famille

Le retour à l’école peut sembler être la fin de l’amusement et le début de l’immersion dans un quotidien stressant. Pour que ce changement ne soit pas si brutal, essayez d’ajouter des activités de loisirs en famille au quotidien. Passer du temps le soir à jouer ensemble à la maison, aller au parc ou faire du bricolage peut faire la différence. De même, organiser des sorties à la campagne, au cinéma ou au musée le week-end permettra d’éviter que la rentrée ne soit perçue comme une routine monotone qui manque de stimulations et de loisirs.

Enseigner des stratégies d’adaptation

Enfin, il est important de préparer les enfants aux émotions et aux situations auxquelles ils peuvent être confrontés lors de leur retour à l’école. En général, ils peuvent ressentir de l’anxiété à l’idée d’être séparés de leurs parents, avoir du mal à communiquer avec leurs camarades de classe ou à s’adapter au rythme des cours, entre autres difficultés quotidiennes. Dans tous les cas, il ne s’agit pas de les alarmer ou de les prédisposer à croire que cela arrivera mais de leur rappeler qu’ils sont capables d’y faire face et de leur proposer des outils utiles, comme les suivants :

Par exemple, pratiquer des exercices de respiration peut les aider à se calmer face à un problème ; la pratique de la communication assertive leur rappellera comment communiquer et résoudre les conflits ; et les rituels de séparation permettront aux plus petits d’affronter le quotidien sans leurs parents. Cela peut simplement consister à mettre un autocollant sur leur main et à les inviter à le regarder ou à le toucher lorsqu’ils ont le mal de la maison pour leur rappeler que maman et papa les aiment et qu’ils se reverront bientôt.

Vivre la rentrée sans stress est une question d’attitude et d’organisation

Pour conclure, pour rendre cette rentrée plus agréable, essayez de garder une attitude positive dans laquelle l’espoir pour l’avenir prévaut et non la tristesse pour l’été qui se termine. Essayez d’organiser les horaires pour pouvoir avancer sereinement, de faire en sorte que tout le monde collabore au flux de la routine quotidienne et n’oubliez pas de réserver des moments de loisirs et de connexion familiale. Retourner à l’école est un changement, mais une fois cette période de transition terminée, vous vous sentirez tous à nouveau à l’aise dans la routine. Vous devez juste être patient !

Cela pourrait vous intéresser ...
Rentrée scolaire: peurs et attentes des enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Rentrée scolaire: peurs et attentes des enfants

La fin des vacances approche et la rentrée scolaire n'est plus qu'à quelques jours..Comment accompagner les peurs et les attentes des enfants à ce ...



  • Almaraz, D., Coeto, G., & Camacho, E. (2019). Habilidades sociales en niños de primaria. IE Revista de Investigación Educativa de la REDIECH10(19), 191-206.
  • Soler, F., Herrera, J. P., Buitrago, S., & Barón, L. (2009). Programa de economía de fichas en el hogar. Diversitas: perspectivas en Psicología5(2), 373-390.