Comment soigner le cordon ombilical du bébé ?

· 23 novembre 2018
De nombreux parents font face à la grande incertitude en ce qui concerne le cordon ombilical du bébé après sa naissance. C'est pourquoi les indications suivantes peuvent être d'une grande aide.

Après la naissance, notre enfant n’a plus besoin de ce lien. Ce même lien que l’a maintenu en vie pendant les neuf mois de la grossesse.

Néanmoins, il conserve une petite portion de celui-ci pour quelques jours de plus. Dans cet article, nous évoquons comment soigner le cordon ombilical du bébé après l’accouchement.

Soigner le cordon ombilical du bébé après l’accouchement

Alors que le bébé est dans le ventre de la mère, le cordon permet l’entrée de micro-organismes et de nutriments à travers des vaisseaux sanguins qu’il contient. Après la naissance de l’enfant, le personnel soignant de la maternité se charge de couper le cordon ombilical qui l’unit à sa mère.

Le petit morceau qu’il reste est « fermé » avec une pince. Il ne doit pas être enlevé. En effet, il tombera seul au bout de huit à quinze jours. Quand cela arrive, nous devrons attendre au maximum une semaine pour qu’il cicatrise complètement.

De nombreuses mères se demandent comment soigner le cordon ombilical après l’accouchement. En réalité, il n’existe pas une seule réponse.

Certaines disent que l’on doit réaliser les soins avec de l’alcool, d’autres avec un antiseptique. Il y a également celles qui affirment qu’on doit le laisser tel quel et qu’il se soignera tout seul.

Est-il conseillé d’utiliser des produits comme les antiseptiques ?

Dans le cordon, les bactéries peuvent proliférer. Ainsi, les médecins recommandent l’utilisation d’antiseptiques depuis des décennies pour éviter les infections.

Néanmoins, un groupe important de professionnels indique que le mieux est de maintenir la zone propre et sèche. En effet, l’utilisation d’un quelconque élément supplémentaire retarde la chute. C’est pourquoi cela ne serait pas justifié.

Un bébé en train de se faire soigner son cordon

Alors, que devons-nous faire ? Une option viable est utiliser des désinfectants mais sans en abuser. L’on recommande l’alcool à 70°, un liquide transparent antiseptique qui évite les infections.

Jusqu’au moment de la chute du cordon, le nombril doit être bien protégé, sec et couvert. Pendant ces premiers jours, il n’est pas nécessaire de laver le bébé complètement. Passez-lui une lingette humide sur le reste du corps et sans mouiller son ventre.

Lisez également :
Comment prendre soin de la peau du nouveau-né ?

Soigner le cordon ombilical du bébé après l’accouchement : pas à pas

Un bon moment pour réaliser les soins du cordon du bébé est au moment de changer la coucheChoisissez l’une des nombreuses fois où il a besoin d’être changé par jour (par exemple au matin et au soir) pour soigner le cordon.

Pour remplir cette tâche, vous devez posséder des compresses stériles, des bandes ou des filets tubulaires et de l’alcool à 70° ou de la chlorhexidine.  L’iode ou assimilé ne sont pas conseillés puisqu’ils tâchent et ne permettent pas de voir l’évolution de la blessure.

Lavez-vous bien les mains avec de l’eau et du savon avant de manipuler la compresse autour du bout de cordon et la pince. Si elle est restée collée, ne la tirez pas. Il est mieux de l’humidifier un peu avec la solution antiseptique de votre choix.

Instructions

D’abord, prenez quelques compresses et humidifiez-les avec l’antiseptique. Nettoyez par petites touches toute la zone du nombre et les alentours. Ensuite, séchez bien avec d’autres compresses.

Il est essentiel que vous n’utilisiez pas de coton. En effet, il peut laisser des peluches et provoquer des infections ou des retards dans le processus de cicatrisation.

« Jusqu’au moment de la chute du cordon, le nombril doit être bien protégé, sec et couvert. »

Un bébé en train de se faire soigner

Ensuite, appliquez une compresse imprégnée d’alcool. Enroulez-la autour du cordon et mettez un filet tubulaire. Après avoir nettoyé les parties génitales du bébé, mettez-lui la couche. Laissez le cordon ombilical en dehors pour qu’il prenne l’air.

Si c’est l’été ou qu’il fait chaud, vous pouvez découvrir un peu son ventre pour accélérer la cicatrisation.

Enfin, habillez-le avec des vêtements en coton pour couvrir la zone. Faites en sorte qu’ils n’accrochent pas quand il dort ou se nourrit. Répétez ce processus entre deux à quatre fois par jour.

En suivant ces instructions, il ne devrait pas y avoir de problèmes. Néanmoins, il est nécessaire que vous consultiez le pédiatre au cas où le nombril saigne abondamment.

Il en va de même s’il sent mauvais, si la base présente du pus. Ou si vous observez une petite masse blanche ou s’il n’est pas tombé après les trois semaines de naissance.