Comment s'excuser auprès d'un enfant?

S'excuser auprès d'un enfant lorsqu'on lui a fait mal est essentiel pour renforcer le lien et transmettre de bonnes valeurs. Apprenez à le faire.
Comment s'excuser auprès d'un enfant?

Dernière mise à jour : 09 mars, 2022

Nous sommes sûrs que chaque jour vous faites de votre mieux pour offrir à vos enfants une éducation de qualité et une vie heureuse. Pourtant, il est probable que sur votre chemin vers la maternité, vous fassiez des erreurs plus d’une fois. Personne ne s’attend à ce que vous soyez parfait, car personne ne l’est. Cependant, vous devez connaître l’importance de présenter des excuses à un enfant lorsqu’il est blessé par des actions ou des paroles. En effet, de nombreux parents évitent de s’excuser auprès de leur enfant pour ne pas paraître faibles.

Ils croient à tort que s’ils s’excusent, ils perdent leur autorité. Or, ce qui se passe en réalité est tout le contraire, car en étant humains et humbles devant les enfants, ils tissent avec eux un lien plus sain. De plus, ils transmettent des valeurs et des enseignements importants pour le reste de leur vie.

Que pensez-vous si nous commençons à changer ce paradigme et à demander pardon plus souvent?

L’importance de s’excuser auprès d’un enfant

Peut-être n’avez-vous jamais envisagé la nécessité de vous excuser auprès de vos enfants lorsque vous faites une erreur. Vous pensez peut-être que puisqu’ils sont petits, ils oublieront tout simplement ce qui s’est passé. Cependant, si vous avez le courage de leur présenter des excuses, vous leur enverrez des messages importants :

  • “Je suis humain et je fais des erreurs, tu peux en faire aussi”. Lorsque vous vous excusez auprès de votre enfant, vous vous montrez vulnérable, admettant que vous êtes imparfait et que vous pouvez parfois échouer. Non seulement cela crée une proximité émotionnelle entre vous deux, mais cela signale à votre enfant qu’il a le droit de se tromper lui-même. De cette façon, vous évitez des qualités négatives telles que l’orgueil, le perfectionnisme ou le surmenage.
  • J’assume la responsabilité de mes actes. Et donc, je t’apprends à être responsable aussi” . En assumant votre culpabilité, en acceptant que vous ayez échoué, vous montrez que nous devons tous être cohérents dans nos actions. De cette façon, vous transmettez la valeur de l’humilité et façonnez un comportement approprié que votre enfant peut imiter et suivre.
  • “J’ai réalisé que je t’avais fait du mal. Je fais attention à tes sentiments et j’en tiens compte.” S’excuser est un acte d’empathie. Car il s’agit de se mettre à la place de l’autre et de reconnaître la colère ou la tristesse que nous vous avons causée. Lorsque vous vous excusez, votre enfant se sent vu, entendu et pris en charge.
  • “Tu es important pour moi. Je me soucie de ton bien-être et de notre lien.” En vous excusant, vous montrez que vous appréciez votre relation avec votre enfant et que vous êtes prêt à faire le premier pas vers la résolution du conflit. Les enfants sont extrêmement gentils et pardonnent souvent instantanément, mais le repentir doit toujours être présent.
Une mère qui parle avec son enfant.

Comment s’excuser auprès d’un enfant?

Maintenant que vous connaissez l’importance de présenter des excuses à un enfant, voici quelques conseils pratiques que vous pouvez mettre en pratique.

Trouver le bon moment

Certains enfants peuvent bien réagir à des excuses présentées quelques instants après l’erreur. Cependant, d’autres peuvent avoir besoin de temps pour se calmer et cela dépendra également de chaque situation.

Si votre enfant est en colère ou bouleversé, ne vous excusez pas sur le moment. Au lieu de cela, attendez quelques minutes et revenez plus tard, lorsque vous vous serez tous les deux calmés et pourrez parler. Rappelez-vous qu’il ne s’agit pas seulement de prononcer les mots en passant, mais de mener à bien tout un processus émotionnel.

Se tenir à la hauteur de l’enfant

Lorsque vous parlez à votre enfant, mettez-vous à son niveau pour avoir une conversation égale. Aussi, essayez de le regarder dans les yeux pendant que vous vous excusez. Cela augmente le sentiment de proximité, diminue la hiérarchie et permet à l’enfant de se sentir plus à l’aise et reconnu. Ainsi, la communication est beaucoup plus efficace.

Assumer sa responsabilité

N’oubliez pas de prononcer spécifiquement les mots “excusez-moi” ou “je suis désolé”. Votre intention de vous excuser doit être claire et facilement perçue et comprise par l’enfant.

Aussi, essayez de ne pas faire d’excuses superficielles qui ajoutent des slogans ou diluent votre responsabilité. Au lieu de dire : « je suis désolé de t’avoir crié dessus, mais tu m’as juste énervé », dites plutôt : « je suis désolé de t’avoir crié dessus, j’ai perdu mon sang-froid ». En fin de compte, vous êtes responsable de vos émotions.

Expliquer ce qui s’est passé

Il est très intéressant que les excuses soient accompagnées d’un raisonnement qui relie les faits aux émotions.

Par exemple, vous pouvez expliquer à votre enfant que vous étiez stressé et vous avez donc eu moins de patience. Ou que vous vous êtes senti frustré parce que vous lui avez demandé plusieurs fois la même chose et qu’il ne vous a pas écouté. Ces types d’indices aident les enfants à relier les points et à adapter leur comportement dans des situations similaires ultérieures.

Donner à l’enfant la chance de choisir

Enfin, rappelez-vous que s’excuser auprès d’un enfant ne l’oblige pas à vous pardonner. L’enfant a le droit de décider de le faire ou non et quand il veut le faire. S’il a besoin de plus de temps avant d’accepter vos excuses, donnez-le-lui, car cela le fera se sentir vraiment validé.

Un père et sa fille qui randonnent au bord de la mer.

S’excuser auprès d’un enfant est une tâche à laquelle tous les parents font face

Si nous voulons appliquer une parentalité basée sur le respect et l’attachement, nous devrons nous excuser à de nombreuses reprises. Par conséquent, il est important de se débarrasser des tabous et des croyances erronées concernant l’éducation des enfants et de parler avec nos enfants du fond du cœur.

Chaque petit geste des pères et des mères marque le caractère des enfants et façonne les relations familiales. Ainsi, nous n’avons pas peur d’être vulnérables, car nous leur transmettrons un grand enseignement pour leur vie : apprendre à demander pardon.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’importance d’apprendre à vos enfants à pardonner afin qu’ils puissent être heureux
Être parents
Lisez-le dans Être parents
L’importance d’apprendre à vos enfants à pardonner afin qu’ils puissent être heureux

Enseigner à pardonner à ses enfants est l'une des facettes qui, en tant que parents, doivent être prises en compte pour former des adultes responsa...



  • Maganto, C., & Garaigordobil, M. (2010). Evaluación del perdón: Diferencias generacionales y diferencias de sexo. Artículos desde 2007 hasta 2013. Desde 2020 visítenos en http://revistalatinoamericanadepsicologia. konradlorenz. edu. co/42(3), 391-403.
  • Monbourquette, J. (2006). Pedir Perdon Sin Humillacion. Editorial Bonum.