Comment savoir si votre bébé souffre des coliques

· 1 novembre 2018
Les coliques du nourrisson sont un mal très répandu. Cela commence généralement deux semaines après la naissance ou quelques semaines plus tard dans le cas d'un bébé prématuré.

Comment savoir si votre bébé souffre des coliques ? Il s’agit du cas d’un bébé, bien alimenté, qui peut pleurer plus de trois heures à la suite, tous les jours, durant plus de trois jours par semaine, pendant plus de trois semaines.

Si votre bébé a des coliques vous pouvez facilement le remarquer car à cet âge très jeune les symptômes sont très évidents. En premier lieu, votre bébé commence à devenir rouge, il pleure, il serre les poings, il courbe le dos et ramène ses genoux sur son ventre.

Bien que les coliques ne soient pas dangereuses pour sa santé cela peut être très dérangeant pour le bébé.

Si votre bébé pleure – sans réussir à se calmer – et que votre pédiatre a confirmé précédemment qu’il était en bonne santé, il est certainement probable qu’il souffre de ce mal passager.

Les coliques font très mal et ont l’habitude de disparaitre quand le bébé a trois ou quatre mois. Bien que votre bébé ait des coliques vous ne devez pas vous alarmer. Il continuera à s’alimenter et à prendre du poids correctement.

Jusqu’à aujourd’hui il n’y a aucune preuve scientifique qui affirme que les coliques ont un effet à long terme sur la santé du bébé.

La cause de tant de pleurs et de douleur se doit au fait que l’estomac de bébé est encore immature et doit commencer à s’habituer à l’alimentation qu’il reçoit hors du ventre de sa mère.

De la même manière que chez les adultes, les bébés souffrent de coliques qui leur remplissent le ventre de gaz et leur provoquent une grande incommodité et gêne.

les coliques

Signaux des coliques

  • Episodes de pleurs où l’enfant est inconsolable : un bébé qui souffre de coliques pleure quasiment à la même heure tous les jours, généralement durant l’après-midi ou la nuit. Les épisodes de coliques peuvent durer parfois quelques minutes et atteindre plus de trois heures.
  • Pleurs intenses : les pleurs de coliques ressemblent de près à des pleurs d’angoisse, sont très intenses et de tonalité très haute. Le visage du bébé peut virer au rouge et il est très difficile de le consoler.
  • Les pleurs peuvent se déclencher sans raison apparente : Il est très normal que les bébés pleurent… Un bébé qui pleure peut signifier qu’il faut lui changer la couche ou qu’il faut le nourrir, cela peut également signifier qu’il a froid ou chaud. En revanche, lorsque les pleurs n’ont aucune origine évidente c’est probablement à cause de coliques.
  • Changement de posture : un bébé qui a des coliques peut maintenir les poings serrés, les jambes repliées sur le ventre et les muscles abdominaux tendus.
les coliques

Les parents tâcheront de calmer le bébé avec des massages doux sur le ventre, accompagnés de mouvements délicats sur les jambes. Cela aidera a soulager les coliques et à expulser les gaz. D’un autre côté, il faut s’armer de patience face aux pleurs.

Ce qui peut causer les coliques

Ci-dessous vous pourrez trouver quelques unes des raisons à l’origine des coliques chez les bébés qui n’ont que quelques jours ou mois d’existence.

  • Le reflux : le reflux est un phénomène selon lequel le bébé a de l’acide gastrique à cause du lait et que cet acide gastrique jaillit de l’oesophage
  • Les problèmes digestifs : les problèmes digestifs peuvent être dus à une intolérance des protéines ou du lactose
  • Un système digestif immature : les muscles des intestins causent ainsi des spasmes
  • Du gaz (air) dans le conduit intestinal
  • Les niveaux hormonaux plus haut que la normale : ces hormones sont également connues pour causer un état général agité ou des douleurs d’estomac
  • Sensibilité intense à la stimulation de l’environnement par exemple la lumière ou le son
  • Un système nerveux immature
  • Une température trop haute ou trop basse

Si votre nouveau-né a des coliques vous pourrez, avec toutes ces informations, les repérer facilement et agir en conséquence.

Nous vous rappelons que votre bébé aura besoin de beaucoup d’attention et que vous lui donniez tout l’amour du monde pour qu’il puisse se sentir en sécurité et au calme pour qu’il puisse soulager ses troubles.

Comme toujours, votre pédiatre est celui qui pourra vous donner toutes les informations utiles pour aider votre petit.