Comment savoir si mon bébé a une otite ?

11 février 2018
Lorsque nous sommes père ou mère pour la première fois, nous ne savons pas jusqu'à quel point nous manquerons de sommeil dans notre vie tant que nous n'en faisons pas l'expérience nous-mêmes. Être parents signifie de ne plus jamais dormir comme avant et également de mettre ses besoins de côté - ou la plupart d'entre eux - pour pouvoir s'occuper de ses enfants, surtout quand ils sont malades. Certains enfants souffrent souvent d'otite, savez-vous de quoi il s'agit ?

Un bébé atteint d’une otite peut commencer à hurler soudainement et sans raison apparente, avoir des difficultés à dormir, être plus irritable que d’habitude et surtout, il n’aime absolument pas -et se plaint- chaque fois que vous touchez la zone des oreilles et de l’ouïe. Il peut aussi parfois avoir de la fièvre et refuser de manger. Les otites sont assez courantes chez les bébés donc il est nécessaire de prendre en compte certains éléments.

Est-ce vraiment une otite ?

L’un des points les plus difficiles est de savoir si votre bébé a réellement une otite car beaucoup des symptômes sont semblables à ceux qui se manifestent quand votre bébé commence à faire ses dents. Il est important de faire la différence parce qu’une otite doit être traitée rapidement. Pour distinguer une otite de tout autre chose, vous devrez garder à l’esprit les symptômes suivants :

  • Le bébé est irrité, agité ou inquiet
  • Il a de la fièvre
  • Il a des vomissements
  • Il a la diarrhée
  • Il touche fréquemment son oreille
Il est important de bien faire la différence entre une otite et quelconque autre type d'infection

Il est également primordial de tenir compte des circonstances environnantes à votre bébé, par exemple savoir s’il a été malade récemment, s’il a les symptômes depuis quelques jours, s’il y a d’autres enfants avec les mêmes symptômes (les vomissements notamment peuvent être causés par une gastrite ou alors par une gastro-entérite s’il vomit et a la diarrhée, etc.).

Dans de nombreux cas, l’otite peut être provoquée par des virus qui guérissent d’eux-mêmes, mais si votre enfant a récemment eu un rhume ou la grippe, il se peut qu’il soit plus enclin à développer une otite de forme plus habituelle. Il est probable que les glaires soient restées dans l’oreille parce qu’il ne sait pas encore bien se moucher et cela peut l’exposer à un risque encore plus élevé d’infection.

En cas d’otite, consultez un médecin

Tout d’abord, si vous pensez que votre bébé a une otite et qu’il a moins de 6 mois, vous devriez rapidement l’emmener chez le pédiatre. Face à un doute médical, il est toujours préférable de contrôler et de rentrer chez soi en sachant que tout va bien plutôt que d’attendre trop longtemps à la maison et le regretter plus tard.

Lors de la visite chez le pédiatre, vous devrez lui évoquer tous les signes et symptômes que vous avez observé chez votre bébé, y compris si vous avez donné quelques médicaments. Si le médecin souhaite prescrire des antibiotiques, assurez-vous qu’ils soient vraiment nécessaires car ce n’est pas toujours le cas. S’ils sont utilisés inutilement, ils peuvent générer plus de mal.

Les otites sont fréquentes chez les jeunes enfants

Vous pouvez demander une révision du niveau de liquide auditif de votre bébé, ce qui pourrait vous donner plus d’indices quant à savoir s’il a ou non une otite. Le test est simple et consiste parfois seulement à faire rebondir quelques ondes sonores à travers le conduit de l’oreille. S’il y a une quelconque type d’infection ou de liquide, l’onde sonore sera plate alors que si c’est normal elle sera courbée.

Pendant que vous soignez l’otite, pensez à prendre certaines précautions comme ne pas toucher l’oreille de votre enfant ou le faire délicatement, essayer de le faire manger dans la position la plus verticale possible et utiliser un humidificateur à vapeur froide pour soulager la congestion.

 

 

A découvrir aussi