Comment savoir que votre ado est stressé-e et épuisé-e

04 juin, 2020
En tant que mère ou père, vous devez savoir quand votre ado est stressé ou épuisé afin de pouvoir l'aider.
 

Un adulte n’est pas le seul à pouvoir se sentir épuisé et stressé. Aujourd’hui, les adolescents stressent beaucoup plus que les générations antérieures. Il est possible qu’ils n’aient pas les stratégies nécessaires pour faire face à ce type de situations. Ceci leur fait alors ressentir de la tristesse et même de la dépression.

Signes que votre ado est stressé-e et épuisé-e

En tant que père ou mère, il est important que vous prêtiez attention à ces signes pouvant vous indiquer que votre ado est stressé-e et épuisé-e. Dans ces cas, il serait important de l’aider à affronter à ces sentiments pour qu’il-elle apprenne à les gérer de la meilleure manière possible.

  • Insomnie. Si votre ado ne dort pas bien la nuit, cela veut dire que quelque chose ne va pas. Apprenez à vos enfants à limiter le temps sur les écrans avant d’aller se coucher. Ainsi, vous pourrez être sûr-e qu’ils auront une bonne nuit de repos.
  • Plus d’anxiétéL’incapacité à se relaxer peut être extrêmement frustrante, surtout au cours de la période d’inactivité. Si votre ado se sent généralement inquiet-e et anxieux-se, l’épuisement pourrait en être la cause.
Un ado préoccupé
 

  • Changement d’habitudes alimentaires. Il peut s’agir du fait de manger beaucoup plus ou de restreindre son alimentation. Dans tous les cas, un changement dans les habitudes alimentaires peut vouloir dire que votre ado se sent épuisé-e sur le plan émotionnel. La trop grande consommation d’aliments peu sains peut provoquer des changements d’humeur continus. Elle peut aussi conduire à des types de comportement indésirables additionnels.
  • Actions risquées. Si votre ado essaye les drogues ou l’alcool pour la première fois, ou si vous le-la soupçonnez de consommer certaines substances plus fréquemment, il-elle pourrait s’en servir en tant que moyen pour fuir son stress.
  • Comportement impulsif ou émotionnel. Au lieu de rendre les hormones responsables des changements d’humeur soudains, observez un peu plus les choses. En effet, l’épuisement pourrait être le grand coupable. Si votre ado traverse des périodes intenses de colère, de frustration, de tristesse ou d’autres émotions, il est probable que le moment soit venu de parler de stress.

Comment aider les ados stressé-e-s et épuisé-e-s

Maintenant que vous connaissez quelques-unes des caractéristiques d’un-e ado épuisé-e, apprendre à l’aider est fondamental pour vous assurer qu’il-elle commence à se sentir mieux. Une stratégie qui marche bien avec les parents est de demander à leurs ados s’ils connaissent quelqu’un dans leur classe qui montre des symptômes d’épuisement.

Aborder ce sujet de cette façon avec votre enfant lui permet de répondre ouvertement, sans crainte de conséquences, comme : « Je ne peux pas dire à ma mère que je suis trop fatigué-e parce qu’elle me prendra mon téléphone le soir ».

 

Donner à votre ado l’opportunité de parler des symptômes puis de parler avec vous de la façon dont il-elle les gérerait est la meilleure façon de le-la garder impliqué-e dans le sujet, sans risque de le-la voir s’éloigner émotionnellement.

Une ado fatiguée

Si votre ado admet qu’un-e de ses ami-e-s essaye frénétiquement d’équilibrer sa vie personnelle avec sa vie scolaire, donnez-lui des stratégies pour aborder la situation. Y a-t-il des activités qui pourraient être réduites ? 

Devrait-il/elle éteindre les écrans plus tôt pour être plus reposé-e et pouvoir continuer à participer à ces activités ? A-t-il/elle créé un emploi du temps pour pouvoir avoir un aperçu de son temps libre ou savoir comment il-elle pourrait en tirer profit ?

Au lieu de trop critiquer votre ado pour son comportement, et s’il-elle montre l’un des signaux que nous avons détaillés antérieurement, servez-vous en comme une opportunité pour parler de la gestion du temps, établir des priorités et se défaire de son stress.

Mieux gérer son temps pour l’ado stressé-e et épuisé-e

L’une des meilleures façons, pour les parents, de soulager la pression sur leur ado, est de les aider à prendre des décisions sur la manière dont gérer leur temps. Être un-e adolescent-e est difficile. Il y a des millions de nouvelles expériences et beaucoup de pression, avec une quantité très limitée d’expérience de vie en général.

 

Partagez avec vos enfants les mesures nécessaires pour qu’ils réorganisent leur vie et apprennent ainsi à gérer leur temps sans avoir à souffrir d’épuisement. Même si c’est en leur disant comment leur ami-e devrait s’y prendre. Vous pouvez aussi leur expliquer votre façon de faire les choses : cela pourrait leur servir dans leur vie quotidienne.

Le fait de leur donner des exemples personnels leur permettra de se rapprocher de vous sur le plan émotionnel. Ils-elles se sentiront donc compris-e-s et accepté-e-s. Souvenez-vous qu’il est très important de ne pas les juger ou les critiquer ; souvenez-vous que vos enfants ont besoin de votre aide et pas que vous soyez le juge de leur vie.