Comment prévenir l’otite chez les bébés ?

· 4 avril 2018
Si votre bébé pleure sans arrêt, une des causes de son irritabilité pourrait être une otite. Les spécialistes affirment qu'elle touche plus de 80% des personnes au cours des premières années de leur vie. Voici quelques conseils utiles pour essayer de la prévenir.

La douleur à l’oreille  est certainement une des affections les plus aiguës et les plus douloureuses qu’une personne peut ressentir. C’est le principal symptôme de l’otite, une infection extrêmement fréquente durant les premières années de vie. Nous vous proposons quelques conseils de base pour prévenir l’otite chez les bébés.

Qu’est-ce que l’otite ?

Tout d’abord, il est judicieux d’expliquer ce dont il s’agit lorsque nous parlons d’otite. C’est une infection causée par des micro-organismes dans n’importe quelle partie de l’oreille. Cela provoque une inflammation qui génère des douleurs intenses.

On distingue deux types d’otites :

  1. L’otite moyenne: elle affecte l’oreille moyenne, située derrière le tympan. Cette affection inclut la trompe d’Eustache et la mastoïde. Elle est très courante dans la petite enfance et la cause est généralement infectieuse. Elle est influencée par des facteurs tels que la présence en crèche, les changements de climat et l’exposition à la fumée.
  2. L’otite externe: dans ce type d’otite, l’inflammation a lieu dans le conduit auditif externe. En général, elle est provoquée par l’entrée d’eau ou par un traumatisme à ce niveau, comme le nettoyage inadéquat avec des cotons-tiges.

Les symptômes

Le symptôme le plus évident est la douleur à l’oreille. Cela peut s’accompagner d’une sensation d’avoir l’oreille bouchée, qui gratte voire même qui coule.

D’autres symptômes qui peuvent se présenter sont :

  • Une sensation de malaise général.
  • De la fièvre.
  • Des vomissements.
  • Un écoulement depuis l’oreille.
  • Une irritabilité constante et des pleurs inconsolables chez les jeunes enfants, ce qui peut également entraîner une perte d’appétit.
L'otite est une des affections les plus courantes durant les premières années de vie

Les conséquences de l’otite

En règle générale, l’otite est une affection mineure qui peut être totalement guérie sans laisser de conséquences majeures chez la personne atteinte. Elle est soignée ordinairement avec des antibiotiques et des anti-inflammatoires. Il est important que ceux-ci soient toujours prescrits par des médecins professionnels.

« Le symptôme le plus évident de l’otite est la douleur à l’oreille. Elle peut être accompagnée par la sensation d’avoir l’oreille bouchée, qui démange voire même qui coule ».

Dans les cas extrêmes, l’otite peut laisser des séquelles. La plus légère serait la création d’une inflammation ou d’une infection chronique.

Elle peut aussi être un facteur déterminant pour les futurs cas de perte auditive. Entrent alors en jeu des paramètres tels que l’affectation de la muqueuse, les osselets de l’oreille et la localisation et la taille de la perforation tympanique.

Des conseils pour éviter l’otite chez les bébés

Comme nous l’avons mentionné auparavant, l’otite est une infection très fréquente chez les bébés. Selon les données fournies par l’Association Espagnole de Pédiatrie, entre 80% et 90% des enfants en souffrent au cours de leurs deux premières années de vie.

Par conséquent, il est recommandé de suivre ces indications pour prévenir l’otite chez les bébés et leur épargner un mauvais moment:

  • L’allaitement maternel conseillé au moins pendant les six premiers mois de vie. Le lait maternel est la principale source de défenses de l’organisme du bébé, ce qui l’aidera à prévenir des maladies comme l’otite, entre autres.
  • L’expulsion du mucus: c’est un facteur presque aussi important que le précédent. Nous devons apprendre au bébé à se moucher afin d’éviter d’aspirer le mucus et qu’il s’accumule dans les voies respiratoires et les conduits auditifs.

« Entre 80% et 90% des enfants en souffrent au cours de leurs deux premières années de vie ».

Bien qu’elles soient moins considérables que les deux précédentes, il existe également d’autres mesures préventives à prendre en compte :

  • Être prudent avec les cotons-tiges lorsque nous nettoyons les oreilles du bébé. Rappelez-vous que la première fonction du cérumen est de protéger l’oreille, même si cela paraît étrange. Effectivement, beaucoup affirment que l’idéal est de ne pas utiliser de cotons-tiges pendant les premières années de vie.
  • Pencher la tête du bébé pendant le bain. Cela empêchera l’eau d’entrer dans ses oreilles. C’est l’une des causes principales d’otite chez les enfants et les adultes.
  • Évitez les environnements humides et les températures élevées, tout comme les endroits où il y a de la fumée de tabac.
  • Consulter un spécialiste pour une inspection de l’oreille dès les premiers signes d’inconfort du bébé.
Il existe plusieurs mesures de préventions pour l'otite chez les bébés comme l'allaitement maternel

Bien qu’il n’y ait aucune garantie d’empêcher l’otite chez les bébés, il est primordial d’avoir un suivi des périodes où cette infection a tendance à surgir. De cette façon, vous pouvez prendre les précautions nécessaires au bon moment.

Si la douleur à l’oreille est dérangeante pour les adultes, que nous pouvons l’exprimer et prendre des médicaments pour la surmonter, imaginez à quel point elle peut être intense et douloureuse pour un bébé qui n’a pas la possibilité de nous raconter ce qu’il vit.

Il est donc fondamental d’aiguiser vos sens et de tenir compte de tout ce qui précède pour éviter l’otite chez les bébés, une des affections les plus communes à ce stade de la vie.