Comment prévenir le sédentarisme chez les enfants ?

26 juin 2019
Apprenez à éviter tous les risques de santé associés au sédentarisme infantile.

Le sédentarisme chez les enfants est un problème qui prend de plus en plus d’ampleur. Il met à risque la santé, aussi bien physique que mentale. Cela est prouvé par des rapports, comme par exemple celui de l’Agence de santé publique du Canada, qui affirme que 9 enfants sur 10 n’ont pas l’activité physique attendue à leur âge. Une des explications de ce phénomène réside dans l’usage excessif de la technologie.

Ce n’est un secret pour personne que le style de vie sédentaire a un impact négatif. Cependant, selon les chiffres de l’Organisation Mondiale de la Santé, presque 85 % de la population ne fait pas de sport du tout. Si vous ne voulez pas que vos enfants fassent partie de cette dangereuse statistique, mettez en pratique les stratégies suivantes.

Conseils pour prévenir le sédentarisme chez les enfants

  • Trouvez des activités qui plaisent à vos enfants : vous n’êtes pas obligé de les inscrire dans un club de sport compétitif. Nager, faire du vélo ou faire de la danse à fréquence régulière suffit. Aidez donc vos enfants à découvrir quel exercice physique ils préfèrent.
le sédentarisme chez les enfants s'explique entre autres par le temps passé devant des écrans

  • Adaptez l’activité physique de vos enfants à leur âge : dans les premières années de vie, la motivation de faire de l’exercice sera le fait de se divertir en famille. Avec le temps, les préférences des enfants changeront et ils pourront choisir par eux-mêmes.
  • Limitez le temps que vos enfants passent devant un écran : que vos enfants regardent la télévision, qu’ils discutent sur un chat ou qu’ils jouent à un jeu vidéo, les périodes passées devant un écran doivent être limitées. Remplacez ces activités par des balades, des jeux et des courses de relais.
  • N’oubliez pas que vous êtes leur modèle : faites vous aussi de l’exercice une part fondamentale de votre routine quotidienne. Prenez du temps pour partager, discuter et vous divertir en famille.
  • Fixez des objectifs : commencez par des séances courtes et des activités simples que vos enfants peuvent réaliser facilement. Avec le temps et la pratique, augmentez la durée et l’intensité. Atteindre de petits buts motivera vos enfants à garder cette habitude saine.
  • Ayez un plan B pour les jours pluvieux : il est préférable que l’exercice soit réalisé en extérieur afin de favoriser ses effets positifs. Mais aussi de combattre le sédentarisme chez les enfants. Cependant, vous pouvez aussi aménager une chambre ou un espace à la maison qui puissent permettre à vos enfants de se dépenser lorsque le climat n’est pas adéquat pour sortir.
  • Comprenez leur rythme et leurs manques d’assurance : évitez de mettre la pression à vos enfants afin qu’ils se comportent comme des athlètes de haut niveau. Soyez aussi conscient du fait que les enfants ne sont pas tous habiles ; tenez compte des différences de chacun et apprenez à les motiver.

Les bénéfices de l’activité physique

  • Meilleure estime de soi
  • Meilleure qualité de sommeil
  • Humeurs positives et réduction des états d’anxiété et de dépression
  • Moindre risque de souffrir de maladies cardiaques, de cancers, d’ostéoporose et de diabète

Exemples des dangers du sédentarisme chez les enfants

  • Changements soudains dans l’humeur en raison de l’inactivité : les personnes qui passent beaucoup de temps au même endroit ou à faire la même activité présentent un plus grande risque de développer des troubles psychologiques.
  • Risque de souffrir d’un cancer : rester assis pendant de longues périodes sans faire d’exercice augmente la probabilité de développer un cancer du colon, du poumon et de l’endomètre.
le sport en plein air pour lutter contre le sédentarisme chez les enfants

  • Ces dernières années, le nombre d’enfants qui ont des problèmes de poids dans le monde s’est multiplié. Cela est dû, en grande partie, au sédentarisme et à des habitudes alimentaires inappropriées. L’obésité peut causer des maladies cardio-vasculaires et du diabète.
  • Problèmes dans le développement musculaire et osseux : le sédentarisme chez les enfants explique que les muscles et les articulations se fragilisent du fait du manque d’exercice. Un enfant sans activité physique peut présenter des problèmes au niveau de sa colonne vertébrale, de son cou, de ses extrémités inférieures et de son tonus musculaire.
  • Maladies circulatoires : demeurer dans la même position de manière prolongée réduit la circulation du sang dans le corps. Avec le temps, les veines se détériorent et cessent de fonctionner correctement. On appelle cela l’insuffisance veineuse. Cette affection peut mener à des maladies plus graves telles que les varices ou encore l’embolie pulmonaire.
  • Diminution de la fonction cérébrale : aussi bien à l’école qu’à la maison, les enfants doivent rester actifs et changer de posture ; ainsi, le cerveau reste alerte et dans de bonnes conditions pour produire des idées.

En conclusion…

Il est important que les enfants pratiquent une activité physique dès leur plus jeune âge. Ainsi, ils pourront jouir d’un développement physique adéquat.

Pour cela, la motivation des parents sera fondamentale. Ainsi, ils doivent leur donner le temps et l’espace de pratiquer un sport. Ou bien de jouer et de danser à l’air libre. N’oubliez pas que cela sera bénéfique pour eux, et ce même en termes de santé mentale.

 

  • Cano M, Oyarzún T, Leyton F, Sepúlveda C. (2014) Relación entre estado nutricional, nivel de actividad física y desarrollo piscomotor. Nutr Hosp. 30(6):1313-18.
  • Fisher A, Reilly J, Kelly L, Montgomery C, Williamson A, Paton J et al. (2005) Fundamental movement skills and habitual physical activity in young children. Med. Sci. Sport. Exerc. 37(4):684–8.