Comment mettre des limites aux enfants hypersensibles

06 juin, 2020
Les enfants hypersensibles ont des sentiments plus profonds que les autres. C'est pourquoi leur mettre des limites peut parfois devenir un défi pour les parents. Vous en saurez un peu plus dans cet article.
 

Éduquer et mettre des limites aux enfants n’a jamais été facile. En outre, pour les parents d’enfants hypersensibles, cela peut être particulièrement difficile. Il est important que les parents connaissent quelques conseils pour réussir à éduquer leurs enfants, même s’ils sont très sensibles et émotionnels.

Être parent est l’une des choses les plus gratifiantes au monde. Ainsi, tous ceux qui ont le privilège d’être parents sont vraiment des personnes chanceuses. Cependant, ce n’est pas toujours facile. En général, les emplois les plus gratifiants s’accompagnent d’un travail intense.

C’est grâce à ce travail ardu que nous évoluons en tant que parents et individus. Ainsi, de temps en temps, nous sommes récompensés par ces moments qui nous arrêtent dans notre course, qui s’emparent de notre cœur et nous assurent que ce que nous faisons est bien.

Ce travail peut être encore plus difficile pour les parents d’un enfant hypersensible ou très émotionnel.

Qui sont ces enfants hypersensibles ?

Un enfant hypersensible est conscient de sa sensibilité et réagit rapidement. Il ressent les choses à un niveau plus profond. Ces enfants sont incroyablement empathiques et perceptifs par rapport à leur environnement et à la façon dont ils se déplacent dans l’espace.

Une mère et sa fille ensemble
 

Lorsqu’un enfant hypersensible se sent frustré, vous devez essayer de le rassurer en lui disant que c’est normal d’être nerveux. En outre, vous pouvez lui dire qu’il pourra réessayer ce qu’il faisait quand il se sentira un peu mieux.

Cela fonctionnerait probablement très bien chez un enfant peu sensible. Cependant, pour un enfant qui ressent profondément les choses, ces mots n’influencent pas toujours ses émotions.

Maintenant que nous comprenons certains des comportements et des composantes des enfants hypersensibles, quels sont les moyens appropriés pour les parents d’éduquer et de mettre des limites ? Nous en parlerons plus en détail ci-dessous.

Mettre des limites avec des enfants hypersensibles

Tout d’abord, il convient de noter qu’être hypersensible n’est pas un handicap ou un syndrome, mais un trait de personnalité. Être hypersensible est, en réalité, un merveilleux trait de personnalité. Cela est vrai lorsque l’enfant et ses parents comprennent comment mieux s’organiser et gérer les émotions et les sentiments profonds.

Eviter d’être sur la défensive

En tant que parents, nous devons être conscients de nos propres sentiments. Nos enfants sont séparés de nous car ce sont des êtres individuels avec leurs propres pensées, sentiments et réactions. Pour cela, ils se mettront parfois (ou souvent) en colère à propos des choix que nous faisons. Cela est très bien pour leur développement personnel.

Comme parents, nous devons donc être conscients de cette individualité et valider leurs propres sentiments. Ce faisant, il est important de ne pas être sur la défensive. En outre, il faut éviter de se laisser envahir par nos propres émotions à ce moment là.

 

Faire preuve d’empathie

Que faire quand votre enfant est bouleversé et fait une crise de colère? Il est important de faire preuve d’empathie et de compréhension en mettant des mots sur la situation. Ce comportement est préférable plutôt que de s’éloigner sans rien dire pour qu’il puisse se calmer.

Lorsque nous nous en allons, nous pouvons envoyer le message à nos enfants qu’ils ne sont pas acceptés comme ils sont. Nous devons reconnaître chaleureusement ce qu’ils ressentent et leur donner une chance d’exprimer par des mots leurs sentiments.

Un enfant hypersensible qui se bouche les oreilles

Dites chaleureusement et sincèrement à votre enfant: « Je vois que tu es en colère contre moi, et je suis une maman qui veut vraiment t’écouter. Dis-moi à quel point tu es en colère contre moi. » Vous devez également dire cela avec empathie.

Par exemple, avec un enfant de trois ans, vous pourriez dire : «Maman voit que tu es déçu. Tu voulais plus de temps de jeu et maintenant c’est l’heure du bain. Tu t’es fâché contre maman. Il est difficile de s’arrêter alors que tu voulais jouer plus longtemps. » En étant là pour nos enfants émotionnellement et physiquement, nous assurons des liens solides avec nos enfants afin qu’ils puissent nous faire confiance, même dans leurs moments les plus difficiles.

 

Mettre des limites

Une fois la communication et le soutien émotionnel établis, il est important de fixer des limites et de passer à autre chose. Suivre les règles données montre à votre enfant un comportement cohérent envers lequel il peut avoir confiance. Nous devons être en mesure de soutenir sincèrement nos enfants en sachant qu’ils peuvent le faire.

Lorsque nous menaçons d’une conséquence, nous ne pouvons pas le faire dans le vide. Nous devons leurs expliquer les choses dont ils ont besoin pour qu’ils puissent comprendre ce qu’ils ont fait. En outre, cela leur permet de comprendre les conséquences associées et d’en tirer des leçons.

Finalement, nous pouvons également être ouverts et communicatifs avec nos enfants. Nous pouvons leur dire que ce n’est pas toujours facile d’avoir à dire non. C’est difficile car cela dérange quelqu’un que nous aimons. Mais nous disons non parce que notre travail consiste à assurer la sécurité de nos enfants et à les aider à apprendre et à grandir.