Comment l’image corporelle influence-t-elle les adolescents ?

6 mai 2019
La construction de la personnalité et la visualisation de l’image corporelle à l’adolescence n’est pas une tâche facile. Il est donc nécessaire d’aider les jeunes.

Il s’agit d’une étape où les changements prédominent. Par conséquent les jeunes ont tendance à se sentir agités, voire mal à l’aise avec leur apparence. Leur désir de bien présenter et d’être acceptés par les autres témoigne de l’influence de l’image corporelle à l’adolescence.

Il est normal qu’ils donnent de l’importance à l’apparence. Toutefois, les jeunes ont tendance à porter beaucoup d’attention à l’ensemble des traits physiques. Et à force de les idéaliser, ils oublient de percevoir leurs propres attributs physiques. Au lieu d’essayer de les apprécier ou de les renforcer, ils les dénigrent ou les effacent.

Il convient de noter que l’influence qu’a l’image corporelle à l’adolescence vient en grande partie des stéréotypes, des messages des médias de communication, ainsi que de l’opinion des autres jeunes. Pour cette raison, ils essayent très souvent de correspondre à ces idéaux et ces formules socialement acceptées, sans que cela leur apporte une vraie satisfaction, mais une grande pression.

L’image corporelle à l’adolescence

Comme nous l’avons dit précédemment, cette période est une étape de nombreux changements qui se traduisent au niveau physique par: la taille, le poids, la couleur des cheveux, entre autres. Tout cela éveille un sentiment de fragilité face à la perte irréversible du corps d’enfant auquel ils s’étaient habitués jusque-là.

Les jeunes doivent s’adapter sans cesse à ces nouvelles mesures et formes. Encore une fois, de ce fait, il est normal qu’ils se sentent préoccupés au cours de ce processus.

Ainsi, les changements hormonaux et sexuels se succèdent à un rythme tel qu’il est impossible de les ignorer. De ce point de vue, le corps en changement se prête à la honte et au procès public de manière très agressive.

Jeune fille dans la forêt

Changements principaux

Selon le sexe apparaît une série de changements. Chez les filles, on observe le développement de la poitrine, l’élargissement des hanches, les règles, entre autres. Tandis que pour les garçons, on constate surtout l’apparition de poils sur le visage, le changement du timbre de voix, l’éjaculation, etc. Maintenant, les changements que les sexes partagent sont les suivants :

  • Acné
  • Augmentation de la taille
  • Développement des parties génitales
  • Apparition des poils pubiens
  • Augmentation du poids (en lien avec la taille, entre autres)

La comparaison et l’image corporelle à l’adolescence

La comparaison fait partie des techniques qu’utilise l’être humain pour comprendre et se rapprocher de la réalité. Cependant, à l’adolescence, cela peut s’avérer néfaste. En se comparant constamment avec les autres, les jeunes tendent à se faire une idée erronée d’eux-mêmes, une autocritique malsaine qui peut mener à la frustration et à une baisse de l’estime de soi.

De leur point de vue, les ressemblances rassurent, mais les différences sont source de conflits.

Conseils pour se construire une image corporelle à l’adolescence

Voici quelques conseils qui peuvent aider vos ados à développer une image corporelle positive :

  1. Donner l’exemple

Montrez-leur que vous vous amusez. Arrêtez de vous comparer avec la fille de la salle de sport ou à la voisine. Exprimez-vous à propos de votre image corporelle, en valorisant vos atouts voire en appréciant vos défauts. Vous pouvez aussi parler de la normalité et de la beauté des imperfections.

  1. Leur rappeler qu’ils sont beaux

Prenez le temps de dire à vos enfants qu’ils sont beaux en leur donnant des faits concrets et en nommant ce que vous trouvez beau dans leur apparence, leur style, la beauté extérieure des objets et la beauté des différences.

  1. Parler des médias

Parlez avec vos enfants du message que les publicités divulguent. Rappelez-leur que la représentation de la beauté dans les médias est peu réaliste. Parlez avec eux des retouches et de la chirurgie esthétique, pour leur permettre de se positionner dans leur conception de la beauté.

  1. Maintenir une bonne communication avec les adolescent(e)s

Vous pourriez leur poser des questions et découvrir ce qui leur pèse dans la vie. La maturité n’est pas synonyme de perfection, mais de plus de recul quant à ses ressentis. La capacité à réfléchir à propos de soi-même et de ses propres valeurs est le moyen pour votre enfant de développer sa maturité émotionnelle.image corporelle

  1. L’encourager à pratiquer une activité physique

Etre proactif joue un rôle important dans l’estime de soi sur le plan physique. Un adolescent actif physiquement présente plus de chance d’avoir une image corporelle positive de lui-même sur le long terme.

  1. Souligner ses points forts

A chaque fois que vous voyez que votre enfant n’est pas satisfait de son image corporelle, aidez-le à voir ses points forts. Vous pouvez souligner par exemple de manière subtile la beauté de ses cheveux, comme la couleur lui va bien, etc. Ce sont des petites astuces mais elles sont d’une grande efficacité.

La construction de la personnalité et la visualisation de l’image corporelle à l’adolescence n’est pas une tâche facile, mais cela peut être plus agréable si nous invitons nos jeunes à avoir une attitude critique et positive. De même que d’adopter une bonne hygiène de vie pour les aider à obtenir ce qu’ils souhaitent, d’une certaine façon.