Comment les réseaux sociaux influencent-ils les enfants ?

Les réseaux sociaux ont changé la façon dont nous communiquons et interagissons avec les autres. Mais comment influencent-ils les enfants ? Découvrez les risques auxquels ces derniers peuvent être exposés.
Comment les réseaux sociaux influencent-ils les enfants ?

Dernière mise à jour : 03 octobre, 2022

Pour de nombreux enfants, l’utilisation des réseaux sociaux devient presque indispensable. À un âge de plus en plus précoce, les enfants demandent un téléphone portable à leurs parents ou proches. Beaucoup parmi nous font le choix de lui en offrir un, peut-être pour éviter une éventuelle crise de colère ou pour une autre raison. Cependant, nous ne nous rendons pas compte de tous les risques que leur mauvaise utilisation peut entraîner. Car comment les réseaux sociaux influencent-ils les enfants ?

Le progrès constant des nouvelles technologies a modifié la façon dont les enfants étudient, interagissent et passent leur temps libre. Internet et les réseaux sociaux virtuels, tels que YouTube, Instagram, Twitter ou Facebook, entre autres, ont commencé à occuper une place de plus en plus prépondérante dans le processus de socialisation et sont devenus (de plus en plus) un élément essentiel de leur vie.

« Aujourd’hui, ils ont non seulement un téléphone fixe pour communiquer, mais aussi un téléphone portable pour envoyer des messages et Internet pour envoyer des e-mails, discuter, tenir un blog ou être sur un réseau social. »

-Morduchowicz-

Les enfants et l’utilisation des réseaux sociaux

Pour comprendre l’ampleur de l’influence que peuvent avoir Internet et les réseaux sociaux sur la vie des enfants, il suffit d’observer quelques données. Par exemple, on sait qu’en moyenne, les enfants acquièrent leur premier téléphone portable entre 10 et 12 ans. De plus, avant cela, 90 % des plus de 6 ans ont accès à des appareils électroniques.

D’autre part, ces dernières années, l’utilisation des plateformes numériques par la communauté des enfants s’est considérablement accrue. En 2020, les enfants de 4 à 15 ans ont augmenté leur utilisation des réseaux sociaux et des applications éducatives de respectivement 76 % et 54 %.

Que voient les enfants sur les réseaux sociaux ?

Dans une étude, il a été observé comment les enfants les plus jeunes (5 à 8 ans) avaient un usage très limité des réseaux sociaux virtuels, axé, avant tout, sur les applications ludiques proposées par Internet, en l’articulant avec l’utilité sociale qu’il offre, alors que les enfants à partir de 9 ans privilégiaient déjà l’utilité sociale aux applications.

Des filles avec un ordinateur consultant leurs réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux et Internet offrent aux enfants d’aujourd’hui la possibilité de devenir de véritables producteurs de contenus. Cela leur permet de s’exprimer avec leur propre voix, de représenter leurs propres expériences ; certains filment même leur vie en temps réel ! Être auteur d’un blog, d’un profil sur un réseau social ou un youtubeur leur donne la possibilité d’exercer le droit de participer et d’être entendus. Ils se montrent, deviennent visibles et se présentent comme des acteurs sociaux.

McQuail (2000) établit qu’il existe quatre catégories de gratification que les réseaux offrent à leur public :

  1. Amusement, car ils permettent d’échapper à la pression, au poids des problèmes et, par conséquent, deviennent un moyen d’évasion émotionnelle.
  2. Relations personnelles, à travers la compagnie et l’utilité sociale. Les réseaux sociaux nous permettent de communiquer entre nous sans avoir à nous déplacer.
  3. Identité personnelle comme référence professionnelle, exploration de la réalité et renforcement des valeurs.
  4. La surveillance comme accès à l’information sur le monde.

« Dans le passé, vous étiez ce que vous aviez. Maintenant, vous êtes ce que vous partagez. »

-Godfried Bogarard-

Les dangers des réseaux sociaux chez les enfants

Internet et les réseaux sociaux peuvent facilement favoriser des comportements inappropriés dus à l’anonymat ou à la possibilité de pouvoir déformer l’identité de la personne, comme l’exhibitionnisme, l’agressivité ou la tromperie, pour n’en nommer que quelques-uns. Voici certains des dangers auxquels les enfants peuvent être exposés :

  • Grooming. Il s’agit d’un ensemble de stratégies qu’une personne adulte développe pour gagner la confiance de l’enfant via Internet, en acquérant le contrôle et le pouvoir sur l’enfant, dans le but ultime de l’abuser sexuellement.
    Les enfants regardent leurs réseaux sociaux sur le mobile.
  • Cyberintimidation, cyberviolence ou violence virtuelle. Les enfants liés au harcèlement scolaire utilisent les réseaux comme un autre moyen d’exercer la violence envers leurs pairs, en particulier dans l’anonymat.
  • Sexting. C’est une pratique qui consiste à partager des images à caractère sexuel, personnelles ou d’autrui, par téléphone ou Internet. Le risque est que les images soient publiées et viralisées sans autorisation.
  • Cyberdépendance ou comportement addictif à Internet. Il s’agit d’un modèle de comportement caractérisé par la perte de contrôle vis-à-vis de l’utilisation d’Internet. Ce type de comportement conduit à l’isolement et à la négligence des relations sociales, des activités académiques, des activités récréatives, de la santé et de l’hygiène personnelle.
  • Communautés à risque. L’accès à Internet augmente le risque que les enfants finissent par accéder et participer à des groupes qui conduisent à des maladies telles que la dépression, le suicide ou des troubles de l’alimentation.

« La vie sociale s’est déjà transformée en vie électronique ou cyber-vie. »

-Zygmunt Bauman-

Quelques conseils pour surveiller et contrôler les enfants

  • Soyez un modèle dans la bonne utilisation des réseaux sociaux. Les adultes sont l’exemple le plus direct que les enfants ont.
  • Diminuez le temps pendant lequel l’enfant peut rester connecté.
  • Encouragez le temps en famille sans avoir besoin d’appareils électroniques.
  • Vérifiez l’historique des pages qu’il a parcourues et utilisez les systèmes de contrôle parental disponibles.
  • Expliquez-leur les risques d’une utilisation inappropriée des réseaux sociaux et apprenez-leur à naviguer en toute sécurité ; par exemple, en ajustant la confidentialité de leurs profils.
  • Encouragez-les à vous contacter pour tout problème lié à leur présence sur Internet. Parfois, par peur d’une réprimande ou d’une punition, ils préfèrent se taire. Rappelez-leur qu’en plus d’être leur père ou leur mère, vous serez toujours leur meilleur allié.
  • Laissez les appareils électroniques hors de la chambre la nuit.
  • Désactivez le Wi-Fi la nuit.

Applications et réseaux sociaux sécurisés pour les enfants

Il est de plus en plus difficile pour les parents de retarder l’âge d’entrée de leurs enfants dans le monde en ligne. Pour cette raison, il faut savoir qu’il existe certaines applications spécialement conçues pour cette population qui maximisent la sécurité. Des réseaux sociaux tels que LegoLife, MrOwl, Spotlite ou PlayKids Talk permettent aux jeunes de discuter, jouer à des jeux, regarder des vidéos, partager des publications et interagir avec leurs amis et leur famille en toute sécurité.

Bref, il n’est aujourd’hui ni possible ni commode de tenir les enfants complètement à l’écart des applications et des réseaux sociaux. Cependant, nous pouvons prévenir les problèmes et les mésaventures en leur fournissant des informations et en supervisant et réglementant leur utilisation de ces réseaux.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 choses à savoir sur l’utilisation des réseaux sociaux chez les enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
5 choses à savoir sur l’utilisation des réseaux sociaux chez les enfants

Certains parents s'inquiètent de l'attirance précoce des petits pour les technologies..Voici quelques conseils d'usage des réseaux sociaux chez les...



  • Arab, L. E., & Díaz, G. A. (2015). Impacto de las redes sociales e internet en la adolescencia: aspectos positivos y negativos. Revista Médica Clínica Las Condes26(1), 7-13.
  • McQuail, D. (2000). Introducción a la teoría de la comunicación de masas. Barcelona: Paidós.