Comment garder les enfants en sécurité sur internet ?

25 mai, 2019
Internet est une excellente ressource pour les enfants. En effet, ils peuvent s'en servir pour faire leurs devoirs, et disposent également d'espaces pour jouer à des jeux en ligne favorisant leur apprentissage. Mais de nombreuses autres ressources intéressantes se trouvent sur internet. Il est cependant important de ne pas oublier de vous occuper de la sécurité de votre réseau avant de le confier à vos enfants.
 

L’un des plus grands défis auxquels les parents sont confrontés aujourd’hui consiste à assurer la sécurité des enfants sur internet.

Dès leur plus jeune âge, certains enfants possèdent leur propre tablette et smartphone. Parfois même, certains possèdent leur propre ordinateur. Il est donc très difficile de savoir à quel contenu ils accèdent et qui ils fréquentent sur la toile.

Les enfants d’aujourd’hui sont nés avec le numérique et ont grandi avec internet. Ils ne savent donc pas ce qu’était la vie sans internet. Ils se sentent totalement à l’aise avec la technologie. Pour eux, utiliser une souris ou un écran tactile est aussi simple que d’apprendre à lire et à écrire.

Découvrez quels sont les dangers d’internet et comment vous pouvez en protéger vos enfants. La plupart des astuces sont propres au bon sens, mais quelques changements minimes peuvent également être apportés. Nous pourrons alors limiter le contenu et les applications disponibles sur un téléphone, une tablette ou un ordinateur.

Étude sur la sécurité des enfants sur Internet

Une étude a récemment été réalisée par l’Oxford Internet Institute (OII) de l’Université d’Oxford. Au cours de cette étude, un groupe de 515 enfants âgés de 12 à 15 ans a été interviewé à propos de leurs expériences sur Internet. Ainsi, cette étude révèle les résultats suivants :

  • 14 % avaient eu une expérience en ligne négative au cours de la dernière année.
  • 8 % avaient été contactés par des étrangers.
 
  • Près de 4 % avaient rencontré quelqu’un qui prétendait être quelqu’un d’autre.
  • 2 % avaient été face à du contenu sexuel qui les avait mis mal à l’aise.
  • Et 3 % avaient vu quelque chose qui les avait effrayés.
Enfant avec une tablette

Contrôle parental : oui ou non ?

Une grande majorité des parents de ces enfants interrogés (90 %) ne savaient pas quel logiciels de contrôle parental ils pouvaient utiliser ou non. De plus, des logiciels de contrôle parental mal utilisés pourraient être susceptibles de rendre les enfants plus vulnérables.

L’OII suggère qu’au lieu d’utiliser des applications de contrôle parental (pour eux, ils devraient être désactivés), ce dont nous avons besoin, c’est d’éduquer les enfants de manière adéquate. Les recherches futures sur la sécurité des enfants en ligne devraient examiner avec soin la valeur à long terme des logiciels de contrôle parental et voir s’ils protègent les jeunes dans une tranche d’âge plus large.

Finalement, choisir de prendre l’option du contrôle parental ou opter pour une meilleure éducation sur Internet dépend des parents en tant qu’éducateurs. Quel que soit l’âge des enfants, il est important de les protéger sur Internet.

Des règles doivent être mises en place pour assurer la sécurité des enfants sur Internet

Bien qu’il semble que les enfants en sachent parfois davantage que les parents sur l’utilisation d’Internet, il est de notre responsabilité de nous assurer qu’ils sont protégés. Nous devons également les tenir éloignés de ce qui peut représenter un danger. Comme nous l’avons dit précédemment, le bon sens commun a un rôle plus important qu’on ne le croit généralement.

Pour commencer, il est conseillé de ne pas autoriser les enfants à utiliser seul un appareil (ordinateur portable, tablette ou smartphone) dans leur chambre. Leur demander de l’utiliser dans un espace commun éloigne les activités les plus inappropriées.

Leur parler

De plus, il est essentiel de parler avec chaque enfant. Il est également crucial d’expliquer, de manière appropriée à leur âge, les dangers réels qu’internet peut entraîner chez eux. De plus, il est important de leur expliquer la raison pour laquelle ils ne peuvent pas utiliser ces appareils dans leur chambre.

Il est également important de les encourager à nous dire avec confiance quand ils voient quelque chose qui les gêne ou les dérange. Et ce même quand c’est tout simplement quelque chose qui était involontaire.

Vous devez leur demander de vous dire s’ils reçoivent des messages menaçants ou qui les effraient. Vous pourrez ainsi mettre fin à cela en ajoutant l’adresse de l’expéditeur à une liste de blocage de la boîte de messagerie utilisée.

Clarifiez les choses avant tout contact en ligne pour protéger vos enfants sur Internet

Bien sûr, nous devons clarifier ce qui est acceptable en ligne et ce qui ne l’est pas. Nous devons décider en tant que parents. Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que les enfants sachent qu’ils font quelque chose de mal si nous n’avons pas établi de limites dès le début.

Une application de ce principe peut être de leur dire qu’ils ne peuvent pas télécharger d’applications ou de fichiers sans votre permission, ni partager un fichier avec qui que ce soit sans votre accord.

Nous devons décider des programmes de messagerie instantanée qu’ils pourront utiliser : WhatsApp, Telegram, etc… De la même façon, nous devons leur demander de ne pas répondre aux e-mails d’inconnus. Nous devons également vérifier que tout est approprié avant qu’ils créent un nouveau compte.

Les jeux en ligne et la sécurité des enfants

Lorsque nous parlons de sécurité des enfants sur Internet, nous nous concentrons généralement sur les problèmes rencontrés dans les réseaux sociaux tels que Snapchat, Facebook et Instagram. Ils ne devraient d’ailleurs pas avoir de compte s’ils n’ont pas 13 ans. Des recherches récentes menées par les laboratoires de sécurité de Kaspersky Labs ont montré que les jeux en ligne devraient également être une source de préoccupation.

Dans une étude réalisée sur des enfants de 11 à 16 ans, Kaspersky a découvert que 38 % des enfants avaient rencontré sur des plateformes de jeu en ligne des personnes prétendant être quelqu’un d’autre. De même, 23 % des enfants avaient été interrogés sur des questions personnelles suspectes lorsqu’ils étaient en ligne.

La statistique la plus inquiétante est celle disant que 20 % des enfants interrogés ont déclaré avoir vu 
dans la vie réelle des personnes rencontrées sur la plateforme. De plus, près du tiers des enfants ont répondu que leurs parents ne savaient pas à qui ils parlaient quand ils jouaient en ligne.

Certains programmes nous permettent de contrôler l’activité Internet des enfants. Si nous décidons de les utiliser, nous devrions informer les enfants que nous le faisons. Il pourrait être très préjudiciable à la confiance d’un enfant qu’il découvre que nous surveillons ses faits et gestes en secret.
enfants en sécurité

Facebook et les enfants

Sur Facebook, il n’y a pas de contrôle parental pour restreindre le contenu. Cependant, ce qui apparaît sur notre fil d’actualités dépend de nos amis. Sur Facebook, nous pouvons leur apprendre à bloquer les utilisateurs et les applications dans les options de configuration.

Nous insistons sur le fait que l’âge minimum pour avoir un compte Facebook est de 13 ans. Il ne s’agit donc pas d’un réseau social conçu pour les enfants. La plupart des logiciels de contrôle parental disponibles incluent souvent des fonctionnalités pour les réseaux sociaux («Guardian Kids» par exemple). Nous devrions ainsi explorer ces options si notre enfant est un utilisateur régulier de Facebook.

En conclusion…

Afin d’avoir des enfants en sécurité sur Internet, le plus important n’est pas de rechercher des outils de contrôle parental très sophistiqués ni de faire de gros investissements. Ce qui fonctionne le mieux, c’est de parler avec eux, de les guider, de leur montrer qu’ils peuvent nous faire confiance et que nous agissons en pensant à leur bien, sans rechercher à les contrôler.