Comment faire pour que mon enfant n'attrape pas de poux à l'école ?

19 décembre, 2018
La contagion de poux à l'école , comment l'éviter ? Une fois que vous êtes sûr que vos enfants sont infectés par des poux, vous devez agir.

Pour les parents d’enfants en âge d’être scolarisés, la possibilité d’attraper des poux à l’école est un véritable casse-tête.

Cela peut sembler inévitable, mais des contacts fréquents et rapprochés entre élèves augmentent le risque de ce type d’infection. Cependant, il existe des mesures préventives pour limiter ce risque chez les enfants. Et si cela est déjà arrivé, empêchez les poux de se reproduire.

Les poux de plus près

Les poux sont des insectes. Ce sont, plus spécifiquement, de minuscules parasites. Ils mesurent entre 2 et 3 mm de long, sont marron et ont six pattes. Les poux vivent jusqu’à 35 jours.

Ils se nourrissent de sang humain et colonisent généralement le cuir chevelu. Les poux s’accrochent fermement aux cheveux et déposent leurs œufs, appelés lentes. Ils provoquent des démangeaisons en raison de fluides qu’ils injectent à l’homme par le biais d’une morsure.

Comment se produit la contagion ? En principe, cela se produit de personne à personne par contact direct. Cela peut également se faire par le biais de partage d’objets. En effet, ils se déplacent d’hôte en hôte de cette manière.

Les enfants : leurs hôtes préférés

Environ 20 % des enfants souffrent de pédiculose. C’est le nom que l’on donne à l’infestation de poux. La proximité entre les enfants à l’école, lors des jeux ou de la vie quotidienne peut faciliter les échanges de poux.

L’échange d’objets personnels et de vêtements joue aussi un rôle là-dedans. Bien que cela soit plus fréquent chez les petits enfants à la maison, les adultes ne sont pas en reste.

poux

Les symptômes de la pédiculose

La pédiculose peut être asymptomatique dans certains cas. Les poux et les lentes peuvent passer inaperçus. Les symptômes les plus notoires sont :

  • Se gratter la tête
  • Apparition de lésions roses sur le cuir chevelu suite à de nombreuses égratignures.
  • Existence de petites boules de 1 à 2 mm à différentes hauteurs sur le cheveu (oeufs ou lentes).
  • Trouver des poux sur les vêtements proches de la tête (bonnet, écharpe etc)

Face à l’un de ces signes, pour confirmer ou non le diagnostic, on vous suggère de mettre en pratique les mesures suivantes : 

  • Vérifiez les cheveux mèche par mèche à la recherche de parasites ou de lentes.
  • Peignez soigneusement les cheveux avec un peigne spécial sur du papier blanc pour détecter d’éventuels poux.

Si le résultat est positif, il est obligatoire d’informer les autorités scolaires afin qu’elles promeuvent la prophylaxie.

Est-il possible d’éviter la contagion ?

Éviter la propagation des poux à l’école est une tâche difficile. Cependant, certaines mesures et certains remèdes maison peuvent minimiser voire même empêcher que cela ne se produise :

  • Individualisez et ne partagez pas les accessoires pour cheveux ou de vêtements entre les enfants.  Peigne, brosse, chapeaux, accessoires, etc.
  • Pendant les saisons les plus à risque, gardez les enfants avec les cheveux courts et faites aux filles des coiffures appropriées.
  • À l’école, tenez les parents au courant des cas d’infestation afin qu’ils prennent des mesures préventives chez eux.
  • Informez les enfants sur le problème et les moyens d’éviter la contagion.

Et si l’enfant a déjà attrapé des poux à l’école ?

Malgré ces précautions contre la pédiculose, il y a toujours un risque d’infection. Dans une plus ou moins grande mesure, si l’enfant a déjà des poux, vous devez prendre les mesures nécessaires pour empêcher les parasites de passer au stade de la reproduction :

  • Allez chez le pédiatre ou le dermatologue.
  • Passez en revue les autres membres de la famille.
  • Utilisez des shampooings spéciaux pour tuer les poux. Une fois mort, supprimez manuellement tous les poux et les lentes.
  • Lavez les vêtements et les objets utilisés à l’eau chaude (plus de 50 ° C).
  • Passez l’aspirateur dans la maison. Essayez de le faire méthodiquement. Du mobilier à toutes les surfaces de la maison.

Ces mesures, prises à temps, réduisent les risques de propagation des poux à l’école et à la maison.

poux

Le mythes sur la pédiculose

Vous devez ignorer certaines convictions infondées si vous voulez vraiment résoudre le problème :

  • L’infestation de poux n’est pas liée à une mauvaise hygiène.
  • Les substances artisanales destinées à les éliminer n’ont pas prouvé leur efficacité. Cela vous fait perdre un temps précieux. Les poux vont en profiter pour se reproduire, coloniser et infecter les autres.
  • On ne peut pas trouver les poux dans un état latent. En réalité, ils ne peuvent pas vivre sans se nourrir plus de 2 jours, sans cela, ils meurent.
  • Ces parasites ne transmettent pas de maladies. La contagion ne se fait pas des animaux aux personnes, ou vice versa.
  • N’appliquez pas des produits chimiques lorsque l’enfant ou vous-même n’êtes pas contaminé. C’est inutile et cela risque de poser problème lors d’une futur contamination.

Enfin, les enfants atteints de poux à l’école ne devraient pas se sentir gênés lorsque l’on révèle ce problème. Ils doivent, au contraire, bénéficier du soutien de la part de leurs parents et de leur professeur.