Comment éviter qu’un bébé ne sursaute ?

· 15 octobre 2017

Un bébé qui vient de naître ne bénéficie plus de l’environnement protecteur du ventre de sa maman et beaucoup de choses peuvent lui être désagréables. Comme il est sur ses gardes, il est normal qu’il sursaute, notamment à l’heure du coucher, s’il entend un bruit insolite ou s’il est proche d’une lumière un peu trop forte.

De plus, votre bambin va devoir expérimenter de nouvelles sensations et vous ne pourrez sans doute pas l’éviter. Son interaction avec le pédiatre, le contact du tissu de ses vêtements ou de l’eau sur sa peau, la faim, le transport d’un lieu à un autre, l’excès de bruit, etc. Confronté à tout cela, il serait presque anormal qu’il ne sursaute pas.

 

Qu’est-ce que le réflexe de Moro ?

Bébé caressé à la tête par son père pour calmer le réflexe de Moro

Tous les nourrissons font des mouvements involontaires qu’on appelle des réflexes. Ce sont des signes de bonne santé. Le sursaut, mieux connu sous le nom de réflexe de Moro, est un de ces signes que l’on détecte chez le bébé.

Quand il sent qu’il lui manque des appuis, on le voit étendre ses bras et ouvrir ses petites mains avec les paumes vers le haut. Le bébé ouvre aussi les yeux d’un air effrayé et contracte le dos et les épaules.

Cependant, le réflexe de Moro ne doit pas persister au-delà des quatre premiers mois.

En général, ce réflexe disparaît pendant les quatre premiers mois de vie. Si le bébé n’a pas ce réflexe, cela peut être le signe d’une anomalie au cerveau ou dans la moelle épinière. S’il ne fait ce mouvement que d’un côté, il a peut-être une fracture à la clavicule ou des dommages dans le système nerveux.

En revanche, si le réflexe persiste au-delà de cette période, il est important de consulter l’avis du pédiatre pour écarter d’éventuels problèmes neurologiques.

Quelques conseils pour que votre bébé ne sursaute pas

Bébé couché en pleurs et qui sursaute

Les trois premiers mois sont très importants dans la vie d’un nouveau-né. En effet, il doit s’adapter au nouvel environnement qui l’entoure. Cela ne signifie pas que vous devez l’isoler. Mais vous devez prendre certaines précautions pour ne pas l’effrayer davantage.

Évidemment, nous souhaitons toutes qu’ils dorment tranquillement et que rien ne vienne les déranger pendant qu’ils rêvent avec les anges. En appliquant ces conseils très simples, vous vous rapprocherez de cet objectif.

  1. Si vous pensez qu’il va devoir s’endormir dans une voiture ou un moïse, bercez-le doucement. Sinon, il aura une sensation de vide et pourrait sursauter.
  2. S’il commence à pleurer de faim, ne le faites pas attendre pour ne pas faire monter son anxiété. Il doit pouvoir manger quand il en ressent le besoin.
  3. S’il est dans le noir, ne l’emmenez pas brusquement dans un endroit allumé.
  4. Ne le soumettez pas à de brusques changements de température, ni à de forts courants d’air.
  5. Evitez les vêtements ajustés et habillez-le de coton doux.
  6. Essayez de le coucher dans un petit berceau pour qu’il se sente en sécurité.
  7. Si vous avez de la visite, ne laissez pas vos invités le réveiller. Dites-leur qu’ils devront attendre pour faire sa connaissance.

Il est normal qu’un bébé sursaute, mais nous pouvons l’aider à se sentir mieux.

Heureusement, nous avons des conseils à vous donner pour vous aider à éviter ces terribles moments qui le maintiennent dans un perpétuel état d’alerte.

Bien sûr, le prendre dans vos bras et le câliner dans une situation stressante, lui parler avec douceur et ne pas le laisser pleurer pendant de longues minutes lui permettra de se sentir plus en sécurité.

Nous vous recommandons de rester près de lui pendant la nuit, en dormant par exemple dans le même lit (cododo) ou en installant le berceau dans votre chambre, pour qu’il ne se sente pas seul et pour que vous puissiez venir le voir rapidement quand il vous appellera avec ses pleurs.

Les bras de maman : le meilleur refuge

Pour nos petits anges, il n’y a rien de mieux que la chaleur de maman pour se sentir bien. C’est pour cela que vous devez faire attention à la manière dont vous le tenez, surtout au niveau de la tête et des épaules.

Enveloppez-le de votre amour pour qu’il se sente parfaitement en sécurité.

Quand il dort, essayez de le déplacer avec douceur et en faisant attention de toujours soutenir le cou. Quand vous lui donnez un bain, que vous changez ses vêtements ou sa couche, il est particulièrement important qu’il se sente en sécurité pour qu’il ne panique pas.

Chère maman, vous êtes son refuge idéal dans ce monde qu’il apprend à connaitre. Veillez sur lui avec amour et vous verrez qu’il sursautera moins.