Comment donner des consignes aux enfants

01 octobre, 2020
Il arrive souvent que nous donnions des consignes ou fassions des demandes à notre enfant et qu'il ne nous écoute pas. Voulez-vous savoir de quelle façon nous pouvons donner des consignes pour que les enfants vous écoutent ?

Combien de fois avez-vous dû reprendre votre enfant car il n’a pas écouté ? Certainement bien plus de fois que vous ne le souhaiteriez. Dans cet article, nous allons étudier quelques conseils pour que les enfants vous écoutent plus facilement et obéissent aux consignes données.

Ce n’est pas facile d’être parent. En effet, personne ne nous apprend comment être parent. En outre, il n’existe aucun manuel d’instruction. Ce que nous savons, c’est que nous voulons éduquer nos enfants de la meilleure façon possible.

Il est important que nous éduquions nos enfants dans une dynamique de discipline positive dans laquelle ils sont respectés. Cette dernière est faite d’amour et d’affection, elle leur donne de l’autonomie et leur offre un environnement sain et heureux.

Nous devons bannir la discipline punitive basée sur la punition, les comparaisons et les sermons qui ne mènent à rien. En outre, les menaces ou les insultes doivent être supprimées. Parfois, nous ne nous prenons pas le temps pour réfléchir aux conséquences négatives que peut avoir pour un enfant le fait d’être élevé dans cette dynamique.

De quelle façon donner des consignes aux enfants pour qu’ils vous écoutent ?

La première étape consistera toujours à leur parler dans un environnement sûr et fiable. En outre, nous donnerons des consignes, des demandes ou des instructions de manière calme mais ferme.

Il est inutile de crier pour donner des ordres. Votre enfant ne vous écoutera pas plus parce que vous criez. D’autre part, les parents sont leurs modèles. Par conséquent, à long terme, ils utiliseront cette même forme à base de cris pour exprimer leur colère envers les autres.

Les différents moyens de donner des consignes aux enfants

Une mère qui répond aux questions de son fils.

Choisissez le bon moment

Avant de faire une demande, il est essentiel que l’enfant soit réceptif. On évite de le faire lorsqu’il est contrarié. Attendez donc que l’enfant soit dans une situation réceptive pour parler et communiquer avec lui.

Regarder les enfants dans les yeux chaque fois que vous leur donnez des consignes

Cet aspect est très important pour communiquer correctement avec eux. Ce n’est pas la même chose de crier de l’autre bout de la maison aux enfants pour qu’ils fassent quelque chose, que de leur dire en les regardant dans les yeux.

Prenez soin de la façon dont vous vous adressez à eux

Nous devons utiliser un ton de voix ferme mais doux, sans crier. En outre, le langage doit être adapté aux plus petits afin qu’ils comprennent ce que nous leur demandons.

Soyez clair et concis lorsque vous donnez une consigne

Utilisez des phrases courtes et faciles à comprendre. Cela aidera entre autres les plus petits. Ainsi ils comprendront mieux ce que nous voulons dire ou ce que nous leur demandons.

Soyez toujours constant

Si nous ne voulons pas perdre l’autorité que nous avons acquise, nous devons toujours être fermes lorsque nous donnons des instructions à l’enfant. Par exemple, si un jour on demande à l’enfant de faire une telle chose, un autre jour on ne peut pas se contredire et lui demander de faire le contraire.

Être cohérent avec les enfants quand on donne des consignes

Si nous donnons une consigne et que les deux parents ne sont pas d’accord, le père ou la mère qui n’est pas d’accord doit soutenir l’autre. Ensuite, sans la présence des enfants, les parents peuvent discuter seul pour parvenir à un accord sur ce thème.

Une maman parle à ses enfants heureux qui obéissent aux consignes.

Félicitez toujours l’enfant quand il fait bien les choses

Si nous donnons un ordre et que l’enfant nous écoute pour la première fois ou adopte des comportements positifs, nous devons toujours le féliciter et le valoriser positivement.

N’exagérez pas en donnant des instructions

Nous devons le faire un par un et ne jamais nous contredire. Si vous devez faire plusieurs demandes, faites-le en les espaçant un peu dans le temps et jamais l’une après l’autre.

Il faut prendre soin de notre langage

Lorsque vous voulez que vos enfants vous écoutent, il est déconseillé de dire «non» en continu. C’est également le cas pour l’utilisation des formes impératives de manière excessive. Tout comme nous, les adultes, nous aimons qu’ils nous demandent les choses de manière appropriée, les enfants aussi.

Ne pas menacer

Utiliser la menace pour faire obéir l’enfant n’a aucun effet, surtout si nous l’utilisons avec de jeunes enfants. Nous ne devons pas non plus menacer de punitions que nous n’allons pas appliquer.

Par exemple, lui dire “ranges tes jouets où nous ne sortirons pas au parc”, n’est pas recommandable. En effet, à la fin, les parents rangent les jouets et emmènent quand même l’enfant au parc. Avec ce genre de menace, la conséquence est que notre parole et notre autorité perdent la valeur qu’elles ont.

Conclusion

Certes, malgré ces conseils pour donner des consignes aux enfants pour qu’ils vous prêtent attention, il y aura des moments où l’enfant n’obéira pas. C’est parfois simplement dû au fait qu’il ne comprend pas l’instruction. Ce sera souvent en raison de son développement évolutif, qui n’est pas suffisamment préparé pour comprendre certaines instructions .