Comment calculer le percentile du bébé ?

19 août 2018
Il est normal pour le parents de s'inquiéter de l'état de santé du bébé. Le percentile du bébé est un moyen scientifique de s'assurer que tout va bien.

La santé d’un enfant est l’un des sujets qui inquiètent le plus les parents. Savoir s’il est en bonne santé ou si quelque chose ne va pas est une grande responsabilité qui fonctionne souvent par intuition. L’une des façons de s’en assurer scientifiquement consiste à calculer le percentile du bébé.

De nombreuses mères et pères utilisent souvent leurs propres méthodes. Cependant, ces dernières ne sont pas aussi fiables. Être capable de connaître exactement l’état de notre fils est tout un exploit. Malgré la croyance populaire, le seul à pouvoir le déterminer cela est le médecin. Ou alors, une institution spécialisée.

Seul un expert en la matière ou un organisme accrédité peut interpréter les informations concernant l’état du bébé. Il en est de même pour les résultats des examens médicaux. Aussi, eux seuls peuvent donner des conseils aux parents lorsqu’ils reçoivent ces résultats.

Qu’est-ce que le percentile du bébé ?

Un percentile est une mesure statistique qui sert à comparer les données d’une population donnée. Le percentile du bébé est celui qu’on obtient à partir de la comparaison de la mesure du périmètre crânien, de la longueur et du poids d’un certain nombre de nourrissons.

Il sert à détecter des anomalies dans la croissance de l’enfant. Par exemple, la malnutrition, l’obésité ou des problèmes de taille. On observe ces problèmes dans les cas où le percentile présente une sorte de déviation, qui doit être analysée par un pédiatre.

Ces mesures sont prises périodiquement, pour comparer les plus récentes aux anciennes. Ensuite, on compare les résultats à ceux d’un échantillon de bébés du même âge et du même sexe. C’est ainsi que l’on détermine s’il existe un type de développement anormal.

Le percentile du bébé aide à déterminer l'état de sa santé.

Il existe des endroits de votre cœur que vous ne découvrez pas tant que vous n’avez pas aimé un enfant

-Anne Lamott-

Le tableau qui permet de calculer le percentile du bébé

Il existe plusieurs calculatrices et tableaux chargés de calculer le percentile du bébé. Les deux évaluations les plus couramment utilisées sont celles de la Fondation Faustino Orbegozo Eizaguirre et celle de l’Organisation mondiale de la santé.

Cette dernière se concentre sur les données acquises auprès d’enfants dans la plupart des pays du monde. Tous ont en commun d’avoir été nourris au lait maternel, une donnée importante dans l’échantillonnage. Il en est de même pour l’âge, qui va de 0 à 5 ans.

L'Organisation mondiale de la santé mène des études comparatives des percentiles des bébés.

Les critères les plus courants déterminent qu’un enfant dont l’IMC se situe entre 3 et 85 a un poids normal. S’il dépasse 85, on pourrait parler de surpoids ou même d’obésité. Dans le cas contraire, si le percentile du bébé est inférieur à 3, il est possible qu’il souffre d’un problème de malnutrition.

La même chose vaut pour la taille du bébé. Dans le cas où, par exemple, il obtient un percentile de 80, cela signifierait que sur 100 enfants, 80 sont plus petits que l’enfant.

Les nouveau-nés dont le poids et la taille sont inférieurs à la moyenne sont inclus dans le groupe des  » retards de croissance intra-utérine« . Ces bébés peuvent avoir souffert d’une sorte de problème de croissance pendant la grossesse, mais ils reviennent généralement à la normale au cours de la première année.

Que dois-je faire si mon bébé a une croissance anormale ?

Avant de vous affoler, il est important de parler à un expert. Il se peut que, comme nous l’avons déjà mentionné, le problème de développement soit temporaire. En tout cas, il existe une série de problèmes liés à ces anomalies.

Des problèmes congénitaux

Cela peut être dû à un retard de croissance dans l’utérus de la mère. Certaines des causes sont liées à la consommation de drogues, à la radiation ou à une infection. Pour cette raison, il est extrêmement important d’essayer de mener une grossesse aussi saine que possible.

Des antécédents familiaux

Cela se produit dans les cas où les parents ont des tailles et des poids supérieurs ou inférieurs à la normale. Souvent, ce sont les antécédents familiaux qui déterminent l’apparence et les problèmes possibles d’un bébé. Bien entendu, à l’aide de certaines recommandations, ces altérations peuvent être modifiées.

Les maladies

Il existe une infinité de maladies liées aux troubles de la croissance. Parmi elles, il y a la carence en hormones de croissance, des troubles endocriniens, le syndrome de Cushing ou des maladies rénales et cardiovasculaires. Pour la plupart, heureusement, il existe un traitement spécialisé.

 

A découvrir aussi