Comment avoir une grossesse sans risque après 30 ans?

· 25 avril 2018
Apprenez les clés d'une grossesse sans risque après 30 ans et profitez de l'expérience de la maternité. Il n'y a pas de secret : il s'agit de prendre soin de soi et du bébé.

Lorsque nous parlons d’une grossesse sans risque après 30 ans, il est nécessaire d’aborder la question de la fertilité féminine. On a beaucoup évoqué la difficulté de concevoir un enfant à cet âge. Mais saviez-vous que la plupart de ces statistiques citées dans les études sont considérablement dépassées ? 

Même si le temps qui passe modifie le fonctionnement du corps féminin et masculin, le thème de la fertilité ne change pas aussi radicalement qu’on le croit.

Il y a des décennies, on disait qu’après 30 ans les femmes tardaient davantage à concevoirToutefois, les chiffres actuels indiquent que la majorité des femmes peuvent tomber enceinte en moins d’un an.

Une grossesse sans risque après 30 ans : les soins préalables

  • Choisissez un médecin avec lequel vous vous sentez à l’aise et qui possède déjà une expérience avec des femmes dans votre situation. La communication entre un médecin et ses patients est fondamentale pour la réussite du processus.
  • Si vous ou votre partenaire êtes un consommateur régulier de tabac, c’est le moment d’arrêter. La nicotine a un impact néfaste sur l’organisme et l’un des aspects touchés est la fertilité. Le tabagisme augmente le risque de fausses couches et de naissances prématurées. Il est également associé à des malformations congénitales et à un faible poids chez le bébé.
  • Le surpoids est un des aspects qui doit être réglé pour une grossesse sans risque. L’obésité et les habitudes alimentaires désordonnées entravent aussi le processus de la conception. Pendant la grossesse, le surplus de poids génère des problèmes de santé chez vous et votre bébé.
Une grossesse sans risque est tout à fait réalisable après 30 ans si on prend soin de son organisme

  • Demandez à votre médecin traitant de vous recommander un examen physique complet. Il est important de s’assurer de prévenir et de traiter les affections comme l’hypertension artérielle et le diabète. Si vous avez besoin, votre médecin vous conseillera quelques substances qui n’interfèrent pas dans la grossesse.
  • Partagez vos antécédents médicaux familiaux avec le professionnel de la santé qui s’occupe de vous. Grâce à cette mesure préventive, on peut détecter des maladies génétiques non désirables et les contrer rapidement. Si, dans votre famille, il y a eu une maladie transmissible, c’est le bon moment de l’identifier.

« Un régime alimentaire sain est une partie importante d’un mode de vie salutaire à tout moment, mais c’est particulièrement vital si vous êtes enceinte ou que vous planifier une grossesse ».

-National Health Service-

Pendant la grossesse

  • Tenez un registre bien détaillé de tous vos rendez-vous médicaux de suivi et de soins prénatals.
  • Depuis le moment où vous décidez de concevoir, abandonnez toutes vos habitudes nocives qui peuvent affecter votre santé. Il est aussi primordial que vous commenciez à vous alimenter correctement. Une bonne alimentation garantit à votre corps d’être dans les meilleures conditions pour accueillir votre bébé durant la grossesse.
  • Un conseil général parmi les médecins est de consommer une vitamine prénatale adéquate. Une autre pratique recommandée est de prendre un supplément d’acide folique, un élément idéal pour les femmes enceintes.
  • Eviter l’automédicationAvant d’ingérer quelconque analgésique ou médicament en vente libre, consultez votre médecin.
  • Un bon exercice régulier vous donnera la force musculaire et la résistance pour vous adapter aux changements corporels à venir. L’activité physique aide aussi à réduire les douleurs, à améliorer la circulation et à récupérer votre poids après la grossesse. C’est un outil excellent pour vivre une grossesse sans risque après 30 ans.
Pour une grossesse sans risque après 30 ans, il faut prendre en compte plusieurs facteurs dont l'alimentation

  • Assurez-vous de vous reposer suffisamment, surtout pendant le premier trimestre de la grossesse. Faites une sieste, prenez un peu de temps pour vos loisirs, faites une pause dans votre routine quotidienne. Les techniques de respiration, le yoga, les étirements et les massages sont utiles pour préparer votre corps.
  • Réduisez la consommation de caféine. Elle ne possède aucune valeur nutritive et empêche l’organisme d’absorber correctement le fer. De plus, son effet stimulant rend difficile le sommeil pendant la nuit.

Si vous avez décidé d’assumer la maternité après vos 30 ans, vous pouvez être tranquille. Bien qu’il y ait des facteurs dont vous devez prendre soin dans le fonctionnement de votre corps, il est tout à fait possible d’avoir une grossesse sans risque après 30 ans.

En effet, de nombreux avantages sont associés à la maternité tardive aussi bien pour les mamans que pour les bébés. Ce n’est pas tant l’âge qui compte: ce qui marque vraiment la différence, c’est que vous ayez un processus responsable de conception et de gestation.