Comment appliquer la pyramide alimentaire ?

3 juin 2019
L'alimentation est la base de la santé de l'enfant. Trop de sucreries et pas assez d'eau peut entraîner diverses maladies. Dans ce cas, la pyramide alimentaire peut être un guide fondamental pour les parents.

La pyramide alimentaire est un graphique qui détaille de manière simple les aliments qui doivent être inclus dans l’alimentation ainsi que la quantité adéquate afin d’obtenir un régime sain et équilibré. Bien qu’elle soit assez pratique et explique chacun des points, il est important de détailler chaque secteur.

Comment interpréter la pyramide alimentaire ?

Certaines quantités d’aliments varient d’un groupe à l’autre, surtout en ce qui concerne la viande et les fruits. Néanmoins, en général, en suivant les lignes directives ci-dessous, vous respecterez correctement le graphique :

Base de la pyramide alimentaire : céréales complètes, tubercules et légumineuses

Au fil des années, les céréales et les farines complètes sont devenus la base de la pyramide alimentaire. Ce sont les aliments que nous devrions consommer le plus. A l’intérieur de ce groupe, les légumineuses, les fruits secs et les tubercules ont pris de l’importance selon la Société Espagnole de Neurosciences (SENC). On peut y inclure, par exemple, l’avoine complète au petit déjeuner ou les pommes de terre au four pour le dîner.

Second palier : les fruits et les légumes

Les fruits et les légumes sont essentiels dans l’alimentation et doivent être présents sous la forme de cinq portions quotidiennes. Afin de faciliter un peu leur intégration dans l’alimentation de l’enfant, ils peuvent être servis en collation ou en accompagnement des petits déjeuners.

Troisième étage : les sources de protéines

Des aliments tels que le poisson, le fromage et les produits laitiers, riches en protéines, se trouvent dans le troisième palier. Cela signifie que vous pouvez consommer deux ou trois portions de produits laitiers par jour. Et au maximum, une à trois portions quotidiennes de viande, poisson et oeufs.

L'eau est dans certains cas la base de la pyramide alimentaire.

Quatrième échelon de la pyramide alimentaire : sucreries, aliments frits et graisses malsaines

Dans ce palier, nous trouvons les aliments qui doivent être consommés uniquement dans des occasions très spéciales comme les sucreries, les aliments frits et les graisses non saines.

En effet, ils peuvent être nocifs pour l’enfant si son organisme les reçoit en excès. Si nous souhaitons inculquer une alimentation saine à la maison, ces aliments pourraient même être éliminés des repas sans problèmes.

L’eau comme base dans certaines pyramides alimentaires

Dans certains graphiques de la pyramide alimentaire, l’eau représente la base. Elle doit toujours être intégrée dans l’alimentation du jeune enfant. Il devrait consommer au moins 4 à 6 verres par jour.

« L’huile d’olive réduit le mauvais cholestérol (LDL) et augmente le bon (HDL). Par ailleurs, il contient d’autres bienfaits comme le contrôle du diabète et de l’hypertension artérielle, des effets anti-inflammatoires, parmi d’autres »

Les éléments à garder à l’esprit

Parmi les points les plus importants à retenir au sujet de l’alimentation de l’enfant, on trouve la nécessité d’intégrer des liquides fondamentaux comme l’eau. Et la rareté, voire la quasi inexistence des sucreries. Nous présentons ci-dessous quelques quantités et aliments que les parents doivent prendre en compte :

  • L’eau est fondamentale dans l’alimentation de l’enfant. Cela ne veut pas dire qu’il ne peut pas boire de jus ou d’autres boissons. Mais cela peut se faire lors d’occasions spéciales.
  • Les bonbons ne doivent pas faire partie de son alimentation. Les parents doivent savoir qu’en plus des effets nocifs des bonbons, ils peuvent aussi provoquer des caries. Si leur consommation est excessive, elle peut être la cause de maladies plus graves telles que le diabète.
  • Les produits laitiers ne devraient pas dépasser les 500 millilitres par jour.
  • Cinq portions minimum de fruits et légumes doivent être intégrées à leur alimentation quotidienne.
  • Il est fondamental de diminuer la consommation de graisse, principalement d’origine animale. L’unique graisse que l’on considère comme un peu plus saine est celle qui provient de l’huile d’olive.
La pyramide alimentaire est un graphique qui détaille de manière simple les aliments qui doivent être inclus dans l'alimentation ainsi que leur quantité adéquate.

  • Le sel doit être réduit. De même que le sucre, en excès, il peut entraîner diverses maladies.
  • La viande est généralement plus souvent consommée que le poisson, mais le contraire est préférable.
  • Dans le cas d’un bébé qui se nourrit encore du lait maternel, il faut continuer jusqu’à ses six mois minimum.
  • Les céréales, les pommes de terres et les légumineuses sont des aliments qui doivent être incorporés dans l’alimentation quotidienne de l’enfant.

En réalité, cela est assez simple de mettre en place une alimentation équilibrée et de suivre les étapes présentées dans le graphique de la pyramide alimentaire.

Une ration correcte de chacune des quantités et des aliments permettra à l’enfant d’être en bonne santé et de se développer correctement. Aussi bien physiquement que mentalement.