Comment aider les adolescents qui vivent un deuil?

L'adolescence est une période sensible, qui peut se compliquer davantage lors de la perte d'un être cher. Comment les jeunes vivent le deuil et que faire pour les aider?
Comment aider les adolescents qui vivent un deuil?
Mara Amor López

Rédigé et vérifié par la psychologue Mara Amor López.

Dernière mise à jour : 20 décembre, 2022

L’adolescence est une étape pleine de changements physiques et émotionnels qui en font une période sensible. Faire face à la perte d’un proche peut ainsi compliquer la situation. Alors, comment pouvons-nous aider les adolescents en deuil? Dans cet article nous allons essayer d’y répondre.

Le deuil est un processus qui doit être travaillé petit à petit pour que la personne confrontée à la perte d’un être cher puisse aller de l’avant. Bien qu’un adolescent soit déjà capable de comprendre ce qu’est la mort, le processus de deuil peut être complexe. Surtout s’il fait face à la perte d’un père, d’une mère, de grands-parents ou même d’un ami. Ce deuil génère encore plus de confusion, ne comprenant pas comment une personne si jeune puisse mourir.

Si vous voulez savoir comment agir lorsqu’un adolescent fait face au décès d’un proche, dans cet article nous allons essayer de vous donner quelques conseils.

Comment comprendre les adolescents en deuil?

Comme nous l’avons souligné, l’adolescence est une étape complexe en termes de changements émotionnels et physiques auxquels les adolescents doivent faire face. Par conséquent, vivre un deuil dans cette phase peut tout compliquer.

Le deuil précurseur de l’insécurité chez l’adolescent

Les jeunes doivent faire face à des changements cognitifs et physiques pendant l’adolescence. Si l’on y ajoute le deuil d’un être cher, les choses peuvent se compliquer. Lorsqu’ils perdent quelqu’un qui était pour eux une source de sécurité, leur monde, qui est en construction, commence à se déséquilibrer. Cette sécurité dont il a besoin diminue alors.

Le groupe, important pour les adolescents qui vivent un deuil

Tous les adolescents comptent sur leur groupe d’amis pour parler et partager des émotions. Il est tout à fait normal qu’ils veuillent exprimer leurs sentiments de douleur et de tristesse avec eux plutôt qu’avec des adultes. Car ils se sentent mieux compris par leurs pairs.

Par ailleurs, ils essaient parfois d’avoir un comportement normal. Ils le font pour ne pas paraître fragiles et vulnérables avec leurs amis. Mais cela ne signifie pas qu’ils ne passent pas un mauvais moment et que cela ne leur fait pas de mal, c’est un comportement plausible à ce stade.

Ils se protègent de la douleur dans le silence

Les adolescents ont tendance à se protéger de la douleur à travers le silence. Ils essaient de ne pas exprimer ce qu’ils ressentent. Cela ne veut pas dire qu’ils sont insensibles. Ils tentent de se protéger de la douleur en paraissant normaux. Donc cela ne doit pas vous surprendre s’ils rient avec leurs amis à l’enterrement.

Parfois, non seulement ils ne l’expriment pas pour se protéger, mais également pour protéger les adultes qui subissent cette perte.

Écouter l’adolescent, sans pression ni stress

Il est important de ne pas les submerger face à la perte d’un être cher. Il est normal que tout le monde s’inquiète et pose constamment des questions pour savoir s’ils vont bien. Néanmoins, il est préférable d’écouter simplement quand ils ont besoin de parler sans les harceler de questions.

Comportements inquiétants

Certains comportements peuvent apparaître chez les adolescents qui indiquent qu’ils font face à un deuil difficile. Ces comportements qui doivent nous alerter sont:

  • Comportements à risque tels que: toxicomanie, relations sexuelles sans mesures préventives, bagarres, etc.
  • Nommer le suicide comme un moyen de retrouver l’être cher qu’il a perdu.
  • Nier la douleur et se vanter de sa maturité et de sa force face à cette circonstance.
  • Symptômes dépressifs, troubles du sommeil, faible estime de soi, impatience, etc.
  • Désintérêt pour les activités parascolaires qu’il aimait autrefois, échec scolaire…
  • Problèmes dans les relations avec vos amis ou votre famille.

Conseils pour aider les adolescents en deuil

Si nous voulons aider un adolescent en deuil, nous devons le faire d’une manière qui n’interfère pas avec son espace personnel et son processus d’apprentissage. Voici quelques conseils:

  • Ayez beaucoup de patience. Il s’agit d’un processus compliqué et long.
  • Bien que les adolescents essaient de paraître plus âgés, ils ne sont pas des adultes. Pour cette raison, ils ont besoin que nous leur expliquions la réalité de manière rapprochée. Pour les aider à différencier les différents concepts et émotions qu’ils vont ressentir à ce stade.
  • Respectez toujours leur espace et leur temps. Être à leurs côtés, mais sans les accabler, nous montrer disponible, car il est possible qu’ils ne nous demandent pas d’aide.
  • Soyez empathique. Comprenez tous les changements qui s’opèrent dans son cerveau à ce stade, avec ses insécurités, ses doutes, ses peurs, etc.
  • L’adolescent peut s’isoler et se sentir incompris.

A propos des adolescents qui vivent un deuil…

Maintenant que vous comprenez davantage les adolescents en deuil, cela ne veut pas dire qu’ils le vivent tous de la même manière. Rappelez-vous à quel point il est important pour les adolescents qui vivent une perte proche de leur donner de l’espace, de favoriser d’autres formes d’expression de leurs émotions et d’être proche d’eux lorsqu’ils ont besoin de vous. En plus de tout cela, la patience doit devenir votre meilleure alliée.

Enfin, n’oubliez jamais que même s’ils ne semblent pas tristes, au contraire ils ressentent des émotions fortes.

“La perte nous apprend mieux la valeur des choses” -Arthur Schopenhauer-

Cela pourrait vous intéresser ...
Films pour travailler la perte et le deuil avec les enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Films pour travailler la perte et le deuil avec les enfants

Si vous voulez travailler la perte et le deuil avec les plus jeunes, les films pour enfants constituent des ressources précieuses.




Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.