Combien de temps doit dormir le bébé avant de se nourrir ?

Au début de la vie, les pauses entre les prises d'aliment sont courtes. Entre ces prises, il est indispensable que le bébé fasse de petites siestes.
Combien de temps doit dormir le bébé avant de se nourrir ?

Dernière mise à jour : 27 février, 2021

L’enfance est la période qui a lieu entre la naissance et la puberté ; par conséquent, elle n’implique que 2 % de la vie totale d’une personne. Il s’agit néanmoins d’une période essentielle pour le développement de la personne. C’est pour cela qu’il est important de savoir combien de temps doit dormir le bébé avant de se nourrir.

Le bébé a besoin de se nourrir avant et après chaque sieste

L’importance du contrôle de son alimentation devient cruciale lors des premières semaines de vie. Il est en effet habituel que le bébé perde du poids lors de cette période.

Certains nouveau-nés peuvent finir par être si faibles qu’ils n’arrivent plus à se nourrir correctement, ce qui entraîne le risque d’une baisse du sucre dans le sang et provoquera donc une plus grande faiblesse.

Lors des premiers jours de vie, il est habituel, à cause du stress provoqué par la quantité de stimuli reçus en si peu de temps, que le nouveau-né dorme pendant de longues périodes. Dans ces cas, il est nécessaire que l’adulte le réveille pour garantir la quantité de tétées quotidiennes nécessaires.

Un bébé endormi dans son berceau.

Il peut aussi arriver que le bébé ne reste éveillé que lorsqu’il se nourrit. S’il s’endort au moment de la tétée, il est recommandé de continuer à le nourrir jusqu’à ce qu’il soit complètement endormi ou jusqu’à ce que l’adulte considère qu’il est rassasié.

Le manque d’alimentation chez un bébé peut provoquer l’interruption de son repos et sa conséquente irritation : il est donc indispensable de respecter les prises d’aliment.

Même s’il n’existe pas de quantité minimale ou maximale recommandée en ce qui concerne les tétées quotidiennes, il est conseillé de nourrir le nouveau-né en respectant chacune de ses demandes et jusqu’à ce qu’il soit rassasié. Lors des trois ou quatre premières semaines (cinq ou six si les bébés sont des jumeaux ou faux jumeaux), on doit garantir l’alimentation du bébé toutes les trois heures, après chaque sieste.

Premières semaines de vie

Même si les bébés naissent avec une large variété de réflexes au service de leur survie, ils ont besoin de l’attention d’un adulte pour bien évoluer. Il est donc extrêmement important de répondre à chaque pleur, qui peut indiquer qu’il a fini de se reposer et qu’il a besoin d’être nourri.

Respecter ses heures de repos, ainsi que son alimentation, est essentiel pour atteindre un bon développement. Par conséquent, il faut réussir à atteindre un équilibre entre ces deux besoins.

Une mauvaise gestion de la quantité d’heures que doit dormir un bébé peut nuire à son bon développement. Cela peut aussi déboucher sur de grandes périodes d’excitation.

Au bout du troisième jour de vie, il est probable que le bébé reste éveillé même quand il n’a pas faimLes pédiatres conseillent aux personnes en charge de l’enfant de dormir quand ce dernier dort.

Ils conseillent aussi de ne pas trop se préoccuper de faire du bruit dans la maison. En effet, pour eux, il est bon que le nouveau-né puisse dormir en entendant des sons habituels.

Conseils

Il faut se rappeler qu’un bébé ne différencie pas et ne reconnaît pas le jour et la nuit. Le fait qu’il apprenne à dormir plus longtemps la nuit est une habitude que l’adulte devra développer au fil du temps. Certains des points que l’on conseille de prendre en compte pour parvenir à cet apprentissage graduel sont :

  • Garder une toute petite lumière allumée.
  • Ne pas parler très fort.
  • Le coucher une fois qu’il est changé et nourri.
  • Ne pas jouer avec lui.

Il est important de bien conserver une organisation au niveau des horaires, aussi bien au niveau des moments pour le nourrir que pour les périodes de sommeil. Cela aidera le bébé à s’organiser et évitera des périodes irrégulières de sommeil et d’alimentation qui peuvent déboucher sur une forte excitation.

Allaitement d'un bébé.

Dormir toute la nuit n’est pas une chose habituelle

Selon des données et des statistiques, seul un bébé de 6 mois sur 1000 dort toute la nuit d’un coup. Dans la pratique, un nouveau-né n’est pas capable d’unir les différents cycles du sommeil avant ses trois mois. Il existe aussi de nombreux cas où ils n’y arrivent pas avant leur premier anniversaire.

Le sommeil prolongé coïncide généralement avec la période où ils ont un niveau stable de glucose dans le sang. Ainsi, vouloir faire en sorte que le bébé dorme toute la nuit avant ces âges supposerait une anomalie dans leur développement. Le plus recommandé est de respecter les cycles.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le sevrage de nuit : apprendre au bébé à dormir la nuit
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Le sevrage de nuit : apprendre au bébé à dormir la nuit

Le moment où une mère décide de retirer son bébé du sein est souvent considéré comme un sujet tabou. Aujourd'hui, faisons le point sur le sevrage d...



  • . Brandon DH, Holditch-Davis D, Belyea M. Nursing care and the development of sleeping and waking behaviors in preterm infants. 1999; 22 (3): 217- 229.
  • Gertner S, Greeenbaum CW, Sadeh A, Dolfin Z, Sirota L, Ben-Nun Y. Sleep-wake patterns in preterm infants and 6 month’s home environment: implications for early cognitive development. Early Human Development 2002; 68 (2): 93-102.
  • Tham, Elaine Kh et al. “Infant sleep and its relation with cognition and growth: a narrative review.” Nature and science of sleep vol. 9 135-149. 15 May. 2017, doi:10.2147/NSS.S125992