Cinq choses que les enfants apprennent de leurs parents

· 25 mars 2019
Il y a cinq choses que les enfants apprennent de leurs parents. Elles auront un impact sur tous les aspects de leur vie d'adulte. Découvrez-les avec nous !

Il existe cinq choses fondamentales que les enfants apprennent de leurs parents dès le plus jeune âge et qui définiront leur identité de façon permanente. Cela s’apprend pas le biais de l’imitation, de suivre l’exemple et de copier les attitudes de leurs héros et modèles. C’est précisément ce que nous sommes pour nos enfants.

L’imitation a lieu de manière inconsciente et se trouve enracinée dans le psychisme que nous le voulons ou non. Par conséquent, il faut garder à l’esprit que, si nous souhaitons des enfants ordonnés, par exemple, les paroles ne serviront à rien si notre maison ressemble à un chaos.

Voici donc quelques attitudes que les enfants apprennent de leurs parents. En général, peu importe leur évolution en tant qu’adultes, ces attitudes restent présentes dans leur vie.

Cinq choses que les enfants apprennent de leurs parents

Nous avons choisi ces cinq choses que les enfants apprennent de leurs parents afin d’illustrer le pouvoir de l’imitation dans la vie de nos petits. Il s’agit de l’ordre, des attitudes violentes, d’être des personnes positives ou négatives. Puis l’amour pour les études et le travail, et enfin d’être peureux.

1. L’ordre

Être ordonné et propre également est l’une des premières leçons qu’apprennent les enfants quand ils sont tous petits. Cet aspect est si important que même de multiples espèces d’animaux apprennent l’exemple de la toilette à leurs progénitures. En effet, ils le relient instinctivement à la survie ou à la santé.

Pour nous, les êtres humains, c’est la même chose. Un environnement ordonné et propre nous procure la santé et une paix mentale. Les enfants qui vivent dans des maisons très propres et rangées sont enclins à soigner leurs affaires sans qu’on leur dise en permanence de le faire.

Il ont également tendance à développer la valorisation de leurs objets personnels ainsi que ceux de leurs camarades ou frères et soeurs.

L'ordre fait partie des choses que les enfants apprennent de leurs parents.

2. Les attitudes violentes

Quel que soit le type de valeurs civiques ou religieuses que vous inculquez à vos enfants, les spécialistes confirment qu’un pourcentage important d’individus qui réagissent de manière agressive ont vécu dans leur enfance des expériences négatives où ils ont été témoins de violence physique ou verbale.

N’oubliez pas que la violence peut prendre plusieurs formes : enfants qui assistent à des cris à la maison, écoutent des insultes, des plaintes, des idées remplies de haine ou d’offenses raciales, etc. Tous auront de grandes chances de répondre de façon inconsciente et agressive lorsqu’ils se trouveront dans des situations de stress.

Malheureusement, dans les cas de violence domestique, de nombreuses femmes ont déclaré qu’elles trouvaient cela « normal » d’être maltraitées physiquement ou verbalement de la part de leur partenaire.

En effet, elles ont affirmé que c’est ainsi qu’elle voyait leur père traiter leur mère. Par conséquent, elles pensent que l’amour se manifeste à travers cette dualité de traitement.

3. Être positif ou négatif

De nombreux jeunes enfants entre 4 et 7 ans, déclarent être malheureux ou souffrir de dépression.

Sans entrer dans le domaine de psychologie et de la compréhension dans lequel il existe des pathologies particulières, il est certain que beaucoup d’enfants très jeunes, selon les analyses d’un spécialiste, répètent les déclarations et les conduites qu’ils voient chez leurs parents.

Ce n’est pas en vain. Toutes les recommandations pour une bonne santé mentale indiquent que nous devons être positifs et inculquer des valeurs d’acceptation de soi à nos enfants.

Des phrases comme : « nous sommes malheureux », « nous passons un mauvais moment », « nous ne sommes pas bien » ou « nous ne feront jamais mieux » font qu’un enfant devient un adulte en insécurité, sans estime de soi et avec des attitudes dépressives.

4. L’amour pour le travail et les études

La recette du succès dans la vie est l’amour pour les études et le travail. Et bien sûr, l’antithèse est la paresseLorsque les enfants entendent leurs parents dire combien il est amusant de gagner leur vie facilement, en trichant ou qu’ils les voient errer dans la maison, il leur sera certainement plus difficile d’assumer les responsabilités de la vie adulte.

Il en va de même pour les études et la lecture. Si les enfants observent leurs parents lire le journal ou un livre, ils ressentent le besoin de les imiter et de leur demander d’acheter des livres ou quelque chose à lire.

En revanche, dans les maisons où la télévision est allumée toute la journée, les enfants ont tendance à être passifs dans leur apprentissage. Et même leurs notes sont généralement plus basses.

Les études et l'amour du travail font partie des choses que les enfants apprennent de leurs parents.

5. Avoir peur

Souvent, la nervosité et la surprotection envers nos enfants font que nous inculquons dans leur caractère un certain degré d’insécurité et de peur. Si nous les avertissons toujours des dangers et des éventuels problèmes, en tant qu’adultes, nos enfants se sentiront sûrement exposés au risque face à toute situation dans la vie.

Une variante de la peur est la terreur qui imprègne la nuit ou tout ce qui fait peur dans l’obscurité. En leur parlant de ces sujets, nous pouvons les marquer à vie.

Nos attitudes peuvent avoir les meilleures intentions, apparaître de façon inconsciente ou sembler imperceptibles pour nos enfants. Mais souvent elles ne le sont pas.

C’est pourquoi, nous devons être prudents. Et penser que bon nombre des attitudes de nos enfants seront basées sur celles qu’ils voient à la maison. En effet, il est prouvé que les enfants apprennent de leurs parents.