Ce que vous devez savoir sur l’hymen

31 janvier 2020
La relation entre l'hymen et la virginité n'est rien de plus qu'un mythe, et il en existe beaucoup d'autres qui, par ignorance, restent des sujets controversés, voire tabous. Nous proposons d'en éradiquer quelques-uns ci-dessous.

La sexualité, en particulier celle de la femme, comporte beaucoup de désinformation. Elle fait l’objet d’une stigmatisation depuis très longtemps. Elle a également conduit les femmes à méconnaître leur propre corps et à créer certains mythes, tels que ceux qui entourent l’hymen.

Le tabou autour de la sexualité est tel, que cette membrane est encore considérée par beaucoup de cultures comme une preuve de la virginité d’une femme. En conséquence, elle est perçue comme un symbole de pureté.

Pourtant, au-delà d’être faussement considéré comme un symbole de pureté par certains, l’hymen fait partie de l’appareil reproducteur féminin. Or, ses fonctions sont souvent très mal connues.

À quoi sert l’hymen ?

L’hymen est une membrane de tissu située dans le vagin qui recouvre partiellement l’orifice externe.Il est présent dès les premières années de la femme et aide à protéger la zone vaginale des infections. Cette fonction disparaît quand l’organisme crée ses propres mécanismes de défense.

Il présente différentes formes : il est peut être divisé par un tissu additionnel, l’hymen bridé, ou posséder une petite ouverture centrale, l’hymen annulaire. Quoi qu’il en soit, même intact, il n’obstrue jamais complètement l’entrée vaginale pour ne pas empêcher les menstruations.

Dans de rares cas, certaines femmes naissent avec un hymen clos, qui ferme complètement le vagin. C’est une anomalie qui peut avoir des répercussions sur la santé. Toutefois, de nos jours, une simple opération chirurgicale peut remédier au problème.

Relations sexuelles dans un couple

Quand l’hymen se déchire-t-il ?

Bien que rupture de l’hymen et perte de la virginité soient associées depuis toujours, il ne se déchire pas uniquement lors de la première relation sexuelle. L’hymen peut-il se rompre sans pénétration ? La réponse est : oui bien sûr !

L’élasticité et la fragilité de la membrane, de même que sa consistance et sa forme, varient chez chaque personne.D’ailleurs, certaines femmes naissent sans hymen. De même, ce tissu évolue avec le temps et s’affine au fur à mesure que nous grandissons.

De ce fait, l’hymen peut s’abîmer et se déchirer avant d’arriver à l’adolescence. Certaines activités, comme la pratique de sports, l’introduction de tampons, la masturbation ou les coups reçus dans cette zone, peuvent provoquer une rupture sans interaction sexuelle. 

Certaines femmes, malgré des relations sexuelles régulières, peuvent même garder un hymen intact, si celui-ci est particulièrement élastique. Cela le rend résistant malgré la manipulation ou la pénétration, on l’appelle « l’hymen complaisant ».

La rupture de l’hymen cause-t-il de la douleur et du sang ?

La présence de sang n’est pas systématique lorsque l’hymen se déchire. Cela dépend de certains facteurs, tels que sa forme ou sa consistance. Ces derniers ont également un impact sur le ressenti plus ou moins intense de la douleur.

Plus le tissu de cette membrane est résistant, plus la rupture peut être gênante. Ceci dit, il est fort probable qu’il se soit affiné et fragilisé pendant l’adolescence et sa déchirure ne provoquera alors pas de douleur.

Bien que rupture de l’hymen et perte de la virginité soient associées depuis toujours, il ne se déchire pas uniquement lors de la première relation sexuelle.

En conséquence, l’hymen joue un rôle très limité dans la douleur potentiellement vécue lors des premières relations sexuelles. En effet, comme indiqué, cette membrane est déjà bien abîmée lorsque celles-ci se produisent. 

L’origine de cette douleur provient du fait que la majorité des femmes ne sont pas prêtes à vivre leur première expérience sexuelle.De plus, si le couple est inexpérimenté, la nervosité peut contracter les muscles et provoquer de la tension.

Le vagin, sauf en cas de problèmes médicaux défavorables, est conçu pour permettre une pénétration sans douleur. Ceci dit, la lubrification en est une condition préalable primordiale.

Ce que vous devez savoir sur l'hymen

Ce qu’il faut prendre en compte

Il est important de bien comprendre comment notre corps fonctionne pour se débarrasser de ces mythes et croyances qui empêchent de développer une vie sexuelle saine et satisfaisante.

Les changements hormonaux qui interviennent à l’adolescence et l’éveil de la sexualité chez les jeunes convertissent les sujets de l’hymen et de la virginité en préoccupations entachées de fausses croyances. 

C’est la raison pour laquelle, il convient d’arrêter d’entretenir l’idée que la perte de la virginité est liée à la rupture de l’hymen. C’est une situation tout autant émotionnelle, qui va bien au-delà de l’aspect physique et de la déchirure ou non d’un tissu.

La conservation ou non de cette membrane n’est pas une garantie de virginité et ne devrait pas être une source d’inquiétude. Apprenons à mieux connaître notre corps et enseignons à nos enfants des informations vraies et vérifiables.