Avoir ses règles nous donne-t-il plus faim ?

14 juin 2019
Vous avez remarqué que vous aviez plus d'appétit et plus d'envies pendant vos règles ? Cela est parfaitement normal, en raison des changements hormonaux que votre corps tente d'équilibrer grâce à des aliments qui vous procurent du bien-être.

L’augmentation de l’appétit est l’un des changements les plus courants que perçoivent beaucoup de femmes dans leur corps à l’approche de leur menstruation. Les raisons pour lesquelles nous avons plus faim quand nous avons nos règles sont diverses. Dans cet article nous vous dirons comment calmer cette sensation de faim.

Le problème, pour beaucoup de femmes, est la culpabilité qu’elles ressentent après avoir satisfait ces envies dignes d’une femme enceinte. Bien sûr, nous n’avons pas vraiment faim de légumes ou de fruits : nous avons plutôt tendance à craquer pour les aliments gras et sucrés.

Alors, à quoi est dû ce phénomène ? Y a-t-il un moyen de le résoudre tous les mois sans que cela signifie un recul considérable de notre alimentation ?

Pourquoi avons-nous plus faim quand nous avons nos règles ?

Nous avons tendance à avoir plus faim lorsque nous avons nos règles, car certains phénomènes hormonaux se produisent pendant cette période du mois. L’un d’entre eux est l’augmentation du cortisol, qui n’est ni plus ni moins que l’hormone du stress.

La nourriture joue donc le rôle de source de satisfaction et de sérénité en réponse à cette augmentation de stress.

En général, il arrive que nous ayons plus faim lorsque nos règles commencent à partir de la seconde moitié du cycle menstruel. Celui-ci est divisé en deux phases : la phase folliculaire, se déroulant du 1er jour au 11e jour, et la phase lutéale, qui commence à partir du 12e jour.

Mon humeur changera-t-elle aussi ?

Souvent, les femmes subissent d’importantes modifications de leur humeur en raison des processus qui se produisent dans leur corps. Fondamentalement, cette fluctuation hormonale entraîne la perte de glucose, de sérotonine et d’œstrogènes. Par conséquent, votre corps vous « demandera » de les remplacer.

Avec les changements hormonaux, nous ne nous référons pas seulement à la sensibilité ou à l’irritabilité, mais également à un certain manque de motivation pour accomplir des tâches et même pour faire des activités que nous aimons. La bonne nouvelle est que la nourriture peut aussi aider dans ces cas. Par la suite, nous allons discuter de quelques notions générales pour apprendre à nous nourrir dans ces moments difficiles.

Cookies au chocolat

Comment répondre à ces envies ?

Face à cette situation, les professionnels recommandent de prendre en compte certaines considérations qui, en général, correspondent aux questions fondamentales liées à la nutrition. Par exemple, une première étape consiste à préférer des aliments naturels et frais par rapport aux produits et aliments emballés.

En outre, il est recommandé de consommer des aliments riches en tryptophanes, tels que les produits laitiers, les œufs et les viandes rouges. Cela s’explique par le fait qu’ils permettent de synthétiser plus rapidement la sérotonine, qui est l’hormone du bien-être. En d’autres termes ces aliments nous font nous sentir mieux plus rapidement.

Il est également conseillé de délaisser les sources de caféine pour atténuer l’hypersensibilité malheureusement trop présente pendant ces quelques jours. Nous parlons ici du café, des sodas, etc. Un autre conseil important concernant les boissons est d’éviter l’alcool.

« Nous avons tendance à avoir plus faim lorsque nous avons nos règles, car certains phénomènes hormonaux se produisent pendant cette période du mois »

En revanche, le potassium et le fer sont de grands alliés durant cette période. Le premier permet de contrer l’augmentation de l’eau au niveau cellulaire : les fruits et légumes sont alors de bon choix. Le fer, quant à lui, est un nutriment fondamental du corps humain que l’on perd en importante quantité lors des saignements.

Enfin, nous devons nous demander quoi faire quant à ces envies que nous pouvons difficilement contrôler. La meilleure chose à faire ici est d’opter autant que possible pour les versions les plus saines de ces aliments, lorsque cela est possible.

Dans le cas du chocolat, il peut être judicieux de choisir ceux qui contiennent plus de cacao. Ainsi, vous pourrez satisfaire votre envie sans avoir à en manger beaucoup.

Quels aliments manger pendant les règles ?

Aliments recommandés pour satisfaire la faim quand nous avons nos règles

Les options suivantes peuvent vous aider à faire face aux envies de cette période sans avoir une envie d’aliments paticulièrement mauvais pour la santé qui vous trotte dans la tête. Bien sûr, vous aurez besoin de volonté pour rester forte face aux sources de tentation, mais voici quelques idées :

  • Pain grillé avec du  beurre de cacahuète.
  • Une pomme.
  • Poisson (surtout les poissons gras).
  • Évitez le sel (même le « caché », présent dans les aliments emballés).
  • Buvez beaucoup d’eau pour éviter la rétention.
  • Mangez des aliments contenant du fer, comme de la viande rouge. Pour les végétariens, les fruits secs, les oranges et les prunes offrent des avantages similaires.

La dernière chose que nous devrions souligner est que le fait d’avoir plus faim lorsque nous avons nos règles est un phénomène qui se produit chez beaucoup de femmes dans le monde entier ; ne vous inquiétez pas si cela se produit. La meilleure chose à faire est de maintenir des habitudes saines pour que l’organisme s’habitue à apaiser ces besoins de manière saine.