Allergie et grossesse : tout ce que vous devez savoir

Bien que l'allergie pendant la grossesse soit une affection assez courante, elle comporte certaines restrictions quant à sa prise en charge.
Allergie et grossesse : tout ce que vous devez savoir
Maria del Carmen Hernandez

Rédigé et vérifié par la dermatologue Maria del Carmen Hernandez.

Dernière mise à jour : 09 décembre, 2022

Une femme enceinte sur cinq est concernée par les allergies, notamment l’asthme et la rhinite. Même les symptômes et les signes d’une allergie qui surviennent avant la grossesse peuvent être atténués ou favorisés à ce stade. Pour cette raison, il est important de savoir quels médicaments peuvent se consommer sans nuire au fœtus ou à la mère.

Causes courantes d’allergie pendant la grossesse

Les femmes enceintes avec une allergie confirmée doivent éviter l’exposition, la consommation et le contact avec l’allergène responsable. À son tour, il faut éviter d’inhaler de puissants déclencheurs d’asthme. Tels que la poussière domestique, les squames animales, le pollen de certaines plantes, les polluants irritants et la fumée de tabac.

Les allergies touchent le plus souvent les voies respiratoires supérieures (conjonctivite allergique, rhinite) et inférieure (asthme allergique), la surface cutanée (urticaire et maladie atopique) et l’atteinte digestive due à certains aliments (colite ou œsophagite).

Certaines des mesures de soins et d’hygiène recommandées pour ne pas exacerber les symptômes allergiques sont les suivantes :

  • Ventiler et aérer les environnements.
  • Utiliser l’aspirateur au lieu du balai.
  • Se laver les mains fréquemment.
  • Avoir une alimentation riche en acide folique et en antioxydants, dont la vitamine C.
  • Éviter tout contact avec des crèmes ou des parfums contenant trop de produits chimiques.
Une femme enceinte avec une pastille dans la main.

Quels médicaments sont sans danger pour une allergie pendant la grossesse ?

La bonne gestion de l’asthme et des allergies est essentielle pour le bien-être du bébé et de la mère. Ensuite, nous vous dirons quels sont les médicaments les plus sûrs pour traiter cette condition.

Médicaments contre l’asthme

Les femmes asthmatiques ont besoin d’un traitement médicamenteux pendant la grossesse. Ceci afin d’éviter des épisodes majeurs pour la mère. En effet, les exacerbations de l’asthme sont associées au diabète gestationnel, à la prééclampsie, au placenta praevia et au décollement placentaire.

Les symptômes d’un asthme préexistant peuvent s’améliorer, s’aggraver ou rester inchangés pendant la grossesse. Certains des risques causés par une mauvaise prise en charge de la pathologie peuvent être les suivants :

  • Faible poids de naissance.
  • Naissance prématurée.
  • Prééclampsie.
  • Hypoxie.
  • Morbidité néonatale et maternelle.

Le traitement de l’asthme chez les femmes enceintes est similaire à celui recommandé pour les patientes non enceintes. Cela comprend l’oxygène, les bêta-2 agonistes inhalés (salbutamol ou salmétérol) et les corticostéroïdes (systémiques ou oraux).

Allergie et grossesse: Traitement de la rhinite

30% des femmes enceintes présentent des symptômes nasaux importants. Cela est dû aux effets directs ou indirects des changements hormonaux sur les glandes muqueuses et le flux sanguin nasal.

Les mesures initiales ne sont pas liées aux médicaments. Mais comprennent l’évitement des irritants et des allergènes, ainsi que des lavages nasaux salins. Ensuite, les antihistaminiques de deuxième génération seront utiles. Car ils sont moins sédatifs et présentent moins d’effets secondaires.

Les médicaments décongestionnants ne sont pas recommandés. Car la constriction des vaisseaux sanguins peut avoir des effets négatifs sur le fœtus.

Prise en charge de l’anaphylaxie

Le traitement des symptômes anaphylactiques est similaire à celui des femmes non enceintes. Tout allergène pouvant provoquer une anaphylaxie en dehors de la grossesse pourrait également la provoquer chez la femme sensibilisée ou sensible.

Une femme qui fait une crise d'asthme;

Traitement de la dermatite atopique

Les dermatoses gestationnelles caractérisées par la présence de prurit sont assez fréquentes. La principale mesure est d’éviter les facteurs déclenchants et d’opter pour des médicaments topiques avec des émollients qui nourrissent et restaurent la barrière cutanée.

En général, cela nécessite des antihistaminiques oraux dans le cadre du traitement systémique. En effet, selon des études en Allergie clinique et immunologie, la chlorphéniramine et la diphenhydramine sont considérées comme sûres à utiliser pendant le premier trimestre.

Cependant, les antihistaminiques de deuxième génération sont sûrs et la loratadine est l’un des médicaments favoris pendant la grossesse. De manière générale, une utilisation avec prudence pendant le dernier mois de grossesse est conseillée en raison des effets possibles sur le bébé :

  • Abstinence.
  • Diarrhée.
  • Mauvaise alimentation.
  • Irritabilité
  • Tremblements.

Médicaments à éviter pendant la grossesse

Selon les publications de l’American College of Allergy, Asthma & Immunology, plusieurs médicaments sont considérés comme dangereux pendant la grossesse.

Vous devriez essayer d’éviter la consommation de tout type de médicament au cours du premier trimestre. Car c’est l’étape au cours de laquelle les organes du fœtus se développent.

Cependant, chaque fois qu’il est nécessaire de recourir à l’un d’entre eux, il faut privilégier les médicaments de catégorie B. Et, si possible, ceux qui n’ont qu’un effet local (intranasal, inhalé ou cutané).

Que faut-il retenir des allergies pendant la grossesse?

De manière générale, il est préférable de n’effectuer aucun traitement médicamenteux, en particulier pendant le premier trimestre de la grossesse. Si besoin, la prudence est de mise et toujours consulter un médecin spécialiste faute d’études de sécurité sur certains d’entre eux.

Cela pourrait vous intéresser ...
Huile d’olive pendant la grossesse : les bienfaits pour votre bébé
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Huile d’olive pendant la grossesse : les bienfaits pour votre bébé

L'huile d'olive extra vierge est un produit bénéfique pendant la grossesse, tant pour la mère que pour le fœtus. Découvrez pourquoi!



  • Ali Z, Hansen AV, Ulrik CS. Exacerbations of asthma during pregnancy: Impact on pregnancy complications and outcome. J Obstet Gynaecol. 2016 May;36(4):455-61. doi: 10.3109/01443615.2015.1065800. Epub 2015 Oct 14. PMID: 26467747.
  • Schatz M. H1-antihistamines in pregnancy and lactation. Clin Allergy Immunol. 2002;17:421-36. PMID: 12113225.
  • Blaiss MS; Food and Drug Administration (U.S.); ACAAI-ACOG(American College of Allergy, Asthma, and Immunology and American College of Obstetricians and Gynecologists.). Management of rhinitis and asthma in pregnancy. Ann Allergy Asthma Immunol. 2003 Jun;90(6 Suppl 3):16-22. doi: 10.1016/s1081-1206(10)61655-9. PMID: 12839108.
  • Chambers C. Safety of asthma and allergy medications in pregnancy. Immunol Allergy Clin North Am. 2006 Feb;26(1):13-28. doi: 10.1016/j.iac.2005.10.001. PMID: 16443141.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.