Activités physiques pour les enfants qui ne veulent pas faire de sport

L'objectif est de combler le fossé entre l'activité physique et le manque de motivation pour pratiquer un sport. Pour cette raison, nous vous offrons quelques recommandations.
Activités physiques pour les enfants qui ne veulent pas faire de sport

Dernière mise à jour : 07 juin, 2021

De manière générale, il est peu commun de rencontrer des enfants qui ne veulent pas faire de sport, ou du moins c’est ce que vous pourriez penser. Lorsque l’on pense à un enfant, on imagine immédiatement une personne physiquement active pendant presque toute la journée.

En raison d’une telle conception, il peut nous être étrange qu’un enfant ne soit pas physiquement actif ou ne pratique aucun sport. Est-ce votre cas? Vous cherchez un moyen de le faire participer à n’importe quelle activité sportive?

En effet, c’est une question qu’il ne faut pas prendre à la légère, compte tenu de l’importance de l’activité physique chez l’enfant.

Pourquoi certains enfants ne veulent pas faire de sport?

Fille démotivée de danser.

Cela est dû à plusieurs facteurs: certains sociaux, d’autres en lien avec le goût de chacun. Cependant, les enfants qui ne pratiquent aucun type d’activité sportive sont malheureusement plus courants que vous ne le pensez.

Les enfants plus âgés se livrent généralement à des activités calmes telles que jouer à des jeux de société, regarder des films ou autres. Cela se produit parce qu’ils s’identifient à un caractère, une personnalité qu’ils construisent au fil des ans.

Cependant, l’activité physique ne doit pas être négligée et vos enfants devraient pratiquer au moins trois fois par semaine.

Activité physique pour les enfants qui ne veulent pas faire de sport

En tant que parent, vous devez vous concentrer sur la compréhension de vos enfants. Selon leur âge, l’activité physique sportive se pratiquera d’une manière ou d’une autre. Dans cet ordre d’idées, nous vous présentons une série de conseils à mettre en pratique.

Promouvoir une stimulation précoce

Si vos enfants commencent à se déplacer, vous devez stimuler leurs capacités motrices et psychologiques. Ceci peut être réalisé grâce à des activités qui impliquent le mouvement des membres inférieurs et supérieurs.

De plus, vous pouvez également placer votre bébé dans des endroits où il peut se déplacer librement. Bien sûr, en restant toujours vigilant et en surveillant le petit pour éviter tout accident.

Par ailleurs, il est conseillé de le laisser se déplacer sur des surfaces sablonneuses et avec quelques obstacles afin qu’il puisse trouver un moyen de les contourner. N’oubliez pas que l’inclusion de sports comme la natation chez les bébés offre des avantages infinis.

Motiver, pas forcer

À des âges plus autonomes, les enfants ont établi des goûts et des comportements. Il se peut que vers 6 ans, ils sachent déjà quel type de sport ils aiment. Cependant, à cet âge, ils peuvent également montrer une faible attirance pour l’activité physique. À ce moment-là, l’objectif est de découvrir pourquoi.

Si vous forcez des enfants qui ne veulent pas faire de sport, cela ne fera que renforcer leur aversion. Par conséquent, trouver des outils pour le motiver apparaît comme le principal allié.

  • Faites des activités physiques en famille et invitez les enfants à en profiter.
  • Laissez-les chercher des alternatives au sport. L’expérimenter de leur point de vue est susceptible de les motiver.
  • Réalisez des activités pré-sportives sans règles ni ordres complexes.

Pratiquez le bon sport

Déterminer le bon sport ne signifie pas répondre à un ensemble d’attentes ou de règles. Tous les sports sont corrects s’ils sont au goût et au plaisir des enfants. Par conséquent, vous devez observer comment votre enfant se comporte dans un sport spécifique. Si vous avez choisi la discipline sans tenir compte de son opinion, il ne voudra probablement pas la faire.

En effet, vos enfants doivent choisir et pratiquer leur sport favori. Ce conseil va de pair avec celui précédemment énoncé: ne le forcez pas à faire quelque chose qu’il ne veut pas faire.

Deux enfants démotivés avec un ballon.

Accompagner les plus petits dans leur pratique

Les enfants qui ne veulent pas faire de sport, mais qui aiment ça, sont rares. Ce comportement est assez particulier, mais il se produit à cause de certains aspects tels que le manque de confiance et la timidité.

De nombreux sports se pratiquent en groupe. Néanmoins, les enfants se sentent gênés quand il s’agit de sortir sur le terrain. En tant que parent, vous devez travailler main dans la main avec l’entraîneur pour changer ce comportement. Accompagner le petit et assurer sa sécurité sera aussi un outil pour lui donner envie de faire du sport.

Cependant, l’accompagnement suggère un changement progressif et le temps de prise d’effet dépend de chaque enfant. Vous pouvez même demander une assistance psychologique si nécessaire.

Patience et tolérance pour les enfants qui ne veulent pas faire de sport

Comme mentionné ci-dessus, l’activité physique est très importante pour la santé et le bien-être des enfants. Cependant, aucune activité spécifique n’influence vos enfants s’ils ne souhaitent pas la faire.

Par conséquent, la meilleure chose à faire est de suivre les recommandations, de soutenir les enfants et surtout d’être très patient. Cela ne signifie pas qu’il faut les laisser tout faire. Il s’agit plutôt de trouver un moyen de les motiver à pratiquer un sport.

Un support professionnel peut enfin être intéressant. Ne prenez pas ce sujet à la légère et ne laissez pas vos enfants seuls dans cette situation.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les meilleurs sports pour les enfants
Être parentsLisez-le dans Être parents
Les meilleurs sports pour les enfants

L'activité physique est indispensable pendant l'enfance. Mais tous les sports ne sont pas adaptés. Quels sont les meilleurs sports pour les enfants...