7 erreurs fréquentes dans l’alimentation des enfants

· 6 février 2018
L'alimentation des enfants retient une grande partie de notre attention quand nous sommes parents. Si l'enfant ne veut pas manger, s'il aime seulement les sucreries. Nous faisons parfois des efforts pour les nourrir, ce qui peut nous amener à commettre des erreurs nutritionnelles.

L’alimentation des enfants : apprendre à manger n’est pas une tâche facile et cela arrive dans la plupart des cas. S’il est vrai que certains enfants mangent de tout et ne donnent pas beaucoup de travail à cet égard, il se peut que nous fassions aussi des erreurs avec eux.

De même, il est fondamental que nous considérions le moment du repas comme un aspect significatif de leur éducation et de leur développementPar le biais de la nourriture, les personnes génèrent également des espaces pour la cohabitation et la socialisation. Comment apprendre aux enfants à s’alimenter ? Est-il possible de les inclure dans nos programmes alimentaires ? Nous vous conseillons certaines choses à éviter.

Quelques conseils pour améliorer l’alimentation des enfants

Dans de nombreux aspects de la vie, les positions extrêmes sont néfastes. Par conséquent, lorsque nous exagérons la manière de nourrir les enfants, nous pouvons certainement commettre des erreurs. Dans la majorité des cas, nous nous trompons dans l’équilibre, autrement dit, nous éliminons certains nutriments et nous leur en donnons d’autres en plus.

Il existe beaucoup de mythes sur la façon d’alimenter les petits. Qu’y-a-t-il de vrai parmi de telles affirmations ? Pouvons-nous commettre des erreurs irréversibles ? La connaissance des produits et les recommandations des spécialistes peuvent éviter des dommages irréparables.

7 erreurs courantes dans l’alimentation des enfants

Il n’est pas conseillé de proscrire certains aliments

De nombreux nutriments sont nécessaires au développement de l’enfant. Nous échouons donc lorsque nous interdisons un aliment en particulier. L’élimination totale de certains produits comme les sucreries, le chocolat ou les glaces, peut entraîner des carences notables. Certaines friandises sont moins nutritives que d’autres, ce sont celles qu’il faut éviter.

Dans ce cas, la meilleure chose à faire est de les éloigner des sucreries qui fournissent moins de nutriments dans leur alimentation. De la même façon que la consommation de ces aliments doit être équilibrée et non exagérée. Pour éviter les erreurs, il est conseillé de choisir nous-mêmes les friandises qu’ils peuvent manger et non eux.

Notre façon de servir les légumes

En voulant faire bien, nous commettons souvent des erreurs dans l'alimentation des enfants

C’est un fait que nous voulons que les enfants mangent des légumes, mais nous ne les proposons pas toujours de manière attrayante. Servir des légumes peu attractifs ne les aide pas à vouloir en manger. L’assaisonnement de ces aliments est très important, on peut les complémenter avec du fromage, du beurre et ajouter de la couleur. Il existe de nombreuses recettes qui nous permettent d’améliorer la présentation des plats de nos enfants.

Personne n’aime qu’on le force

Il est fréquent pour certains parents de forcer leurs enfants à manger. C’est sans aucun doute une des erreurs les plus courantes dans l’alimentation des enfants. Insister pour qu’ils mangent quand ils ne veulent pas ne les aide pas à apprendre à s’alimenter. Comme nous l’avons mentionné à d’autres occasions, le goût pour la nourriture prend du temps pour se former. Par conséquent, les enfants font de nombreuses exceptions lorsqu’ils essaient certains aliments pour la première fois.

En général, un enfant a tendance à rejeter les aliments qu’il est contraint de manger. Laissez-le choisir, ne vous dérangez pas s’il ne souhaite pas essayer quelque chose en particulier, cela peut être davantage bénéfique que de l’obliger. Il est recommandé de rester neutre, d’éviter les commentaires négatifs et les punitions.

Modérer le sucre

Tous les aliments dans leur état naturel ont la quantité de sucre nécessaire. Toutefois, nous commettons parfois l’erreur de rajouter du sucre pour améliorer le goût. Il n’est pas utile de sucrer des produits comme les fruits ou les céréales. En général, les aliments à base de blé, de maïs, de chocolat et de miel, sont déjà élaborés avec la quantité suffisante de sucre. Les fruits nécessitent beaucoup moins d’additifs spéciaux, essayons de les donner au naturel.

Le lait de vache dans l’alimentation des enfants

Certains spécialistes considèrent qu’il n’est pas conseillé de donner du lait de vache aux enfants de moins de trois ans. A ce stade, le lait maternel devrait être la priorité, à défaut le lait artificiel. On croit que les protéines, les vitamines et les glucides ne sont pas présents en quantité suffisante dans le lait de vache.

Bien que la plupart des laits maternisés soit fabriqués à partir de lait de vache, ils ont tendance à être modifiés. Après l’âge de trois ans, un enfant peut consommer des produits laitiers plus souvent, mais sans exagérer.

La cuisine, c’est pour tout le monde

L'alimentation des enfants est un élément indispensable dans leur éducation et leur développement

C’est une erreur d’empêcher les enfants d’entrer dans la cuisine, surtout quand nous voulons qu’ils commencent à développer le goût pour la nourriture. La cuisine est un endroit spécial pour la famille et c’est un lieu où se créent les preuves d’amour de maman. Il est bien sûr recommandé d’être prudent à cause du feu et des objets chauds mais sur certains aspects l’enfant peut participer.

Les impliquer dans la préparation de certains repas peut les aider à se sentir intéressés pour manger. Il est courant que les enfants qui aident à réaliser certaines recettes sont plus enclins à essayer davantage d’aliments.

La condamnation de certains aliments

Dans la plupart des cas, nous éprouvons de l’appréhension pour les aliments produits en pâtisserie ou en boulangerie, néanmoins, ceux-ci peuvent fournir les graisses nécessaires. Comme nous l’avons déjà mentionné, le développement des enfants exige l’action de nombreux nutriments. Par conséquent, ces produits ne doivent pas être exclus de leur régime alimentaire. La modération est toutefois importante car la surconsommation peut être nocive.

Il n’est pas totalement mauvais qu’ils boivent certains jus industriels, mais ceux-ci ne doivent pas remplacer un fruit au naturel. Le jus fait maison est plus conseillé parce qu’il ne contient pas de conservateurs, de sucres et de vitamines artificiels. Cependant, condamner complètement les jus industriels est également une erreur.