7 aliments que vous ne devez jamais donner à votre bébé

· 4 décembre 2017

Durant les quatre premiers mois de sa vie, un bébé doit maintenir un régime alimentaire exclusif à travers l’allaitement. Dans certains cas, le bébé a besoin d’un apport en boisson lactée supplémentaire, mais le lait maternel est l’aliment par excellence dans les premiers stades de sa vie.

Cependant, après les quatre mois, une période d’adaptation commence au cours de laquelle l’enfant peut recevoir une alimentation complémentaire à l’allaitement. Ces aliments sont habituellement simples, légers et ils sont généralement semblables dans toutes les familles.

Les mères commencent par compléter le régime alimentaire de leur bébé avec des purées douces, naturelles et simples. La purée de fruits est typique pour le goûter, ensuite on incorpore progressivement d’autres produits qui ne sont pas à base de lait.

Par conséquent, il faut veiller à ce que les nouveaux aliments ne soient pas nocifs pour son petit organisme. Il est aussi nécessaire d’adapter la préparation et la quantité du produit pour faciliter la digestion et la maturation.

7 aliments que vous ne devez jamais donner à votre bébé

Bien qu’il soit inévitable que les enfants mangent certains aliments, avec les bébés cela doit être moins compliqué, car les mamans sont responsables de la préparation de leur repas et les bébés ne devraient pas consommer autre chose que le lait de leur mère ou des purées naturelles.

Néanmoins, parfois par ignorance ou par manque d’intérêt, nous tombons dans des habitudes alimentaires malsaines pour les plus petits. Dans ce sens, même s’il ne s’agit pas d’une habitude, il existe des aliments que les bébés ne devraient manger sous aucun prétexte.

Même si nous ne le pensons pas, il y a certains aliments qu’il est préférable de ne pas inclure dans le régime des enfants de moins de 12 mois et avec modération, à partir de ce moment-là jusqu’à quatre ans. Nous ne sommes pas tous capables de les connaître; mais il y a aussi des cas où nous ignorons les conseils du pédiatre.

Le régime alimentaire des bébés doit être composé de lait maternel principalement et de purées de fruits et légumes simples

Pour prendre soin de la santé de nos tout-petits, nous devons nous rappeler que ces sept produits doivent être éliminés du régime alimentaire habituel que nous leur donnons.

1. Le sucre

Cet aliment, bien que très courant, est présent naturellement dans le lait maternel et le bébé n’en a pas besoin. Si l’idée est de sucrer la nourriture pour améliorer sa saveur, nous pouvons le faire avec des fruits. De plus, le sucre peut occasionner l’apparition prématurées de caries.

2. Le miel

C’est un substitut naturel du sucre, dont l’utilisation dans l’alimentation des enfants est très récurrente; mais ce que nous ignorons c’est que sa composition est très similaire à celle du sucre blanc. Un autre inconvénient est la possibilité qu’il contienne des bactéries menaçantes pour le système digestif.

3. Le sel

Comme pour le miel et le sucre, le sel est utilisé pour relever le goût des aliments, mais il est également nocif. Ce produit devrait être retiré du régime des bébés parce qu’il menace la santé des reinsIl n’est recommandé que pour une utilisation modérée à partir de douze mois.

4. Les espèces marines

Certains types de poissons ou de crustacés possèdent des quantités élevées de mercure, un élément produit par la pollution ; de sorte qu’il est présent dans tous les océans, ce qui permet aux poissons de le consommer et de l’accumuler dans leurs organismes.

5. Certains légumes

Les algues, les blettes, les épinards et la bourrache contiennent du nitrate ; en quantités excessives cela pourrait entraîner une diminution de l’oxygène dans le sang, due à sa transformation en nitrites.

Bien que nous parlons de quantités excessives, ces légumes sont contre-indiqués pour les bébés car leur corps est plus petit et la concentration serait donc plus élevée.

6. Les produits modifiés à faible teneur en graisse

Il n’est pas défendu de consommer des aliments à teneur réduite en matières grasses, mais dans ce cas nous évoquons certains produits écrémés, qui ont été soumis à des méthodes spécifiques pour éliminer l’excès de graisse. D’autre part, les graisses de ces aliments, essentielles pour l’organisme des tout-petits, sont une source de vitamines et de calories.

Certains aliments transformés sont à exclure du régime alimentaire des bébés

7. Certains aliments selon leur présentation

Les aliments peuvent être consommés sous la forme de plusieurs préparations ou présentations, ce qui peut modifier considérablement leurs propriétés. C’est pourquoi cela doit être évité dans l’alimentation des bébés, pas forcément tout l’aliment, mais plutôt la façon dont il est donné.

Par conséquent, il faut éviter : les préparations crues d’origine animale, les fruits secs qui ne sont pas broyés, les boissons à base de riz, les chips ou pommes de terre sautées, les meringues et les glaces, entre autres.