6 symptômes de carences affectives chez les enfants

· 10 novembre 2018
Les carences affectives des enfants sont un fait de plus en plus commun, du fait des heures de travail des parents et des rares moments de coexistence familiale.

Les carences affectives des enfants sont un fait de plus en plus évident dans notre société. Les heures de travail des parents sont nombreuses et les heures de coexistence familiale sont rares. Cependant, en quoi les carences affectives affectent-t-il les petits ?

Le manque d’attention des parents envers leurs enfants est très néfaste pour un enfant qui est en plein stade de croissance.

En particulier, parce que les relations affectives saines, celles qui apportent de l’affection et un intérêt réel, sont aussi nécessaires pour leur bon développement. Elles sont aussi importantes que la nourriture ou l’éducation.

Votre enfant, comme tout être humain, a besoin de beaucoup de mots doux, de baisers, de câlins et d’affection constante. Lui exprimer votre affection de diverses manières l’aidera à atteindre une maturation cérébrale adéquate.

Les carences affectives des enfants sont silencieuses

Vous ne pensez pas que votre enfant est enclin à développer une carence affective. Vous vous dites qu’il vit dans une maison où il voit ses parents tous les jours et où il ne subit aucun mauvais traitement ou abandon. Il est bon de savoir que cette logique est très souvent la mauvaise.

L'amour d'une mère guérit toutes les carences affectives des enfants.

Une famille qui a peu de temps et d’espace pour nourrir ses émotions grâce à une coexistence saine est susceptible de souffrir de détérioration émotionnelle. Si vous vous demandez comment vous pouvez remplir votre enfant d’émotions saines, l’une des réponses les plus simples est de partager du temps en famille.

Pour ce faire, essayez d’inclure dans le programme de la famille des activités de divertissement. Faites en sorte que tout le monde s’y implique.

Vivez des moments agréables, de ceux qui méritent d’être rappelés. Les jeux, les devoirs ou une simple collation sont un bon moment pour profiter du temps ensemble. Rappelez-vous que la chose importante n’est pas toujours la quantité de temps mais tout ce que vous aurez partagé.

Quelques symptômes de carences affectives chez l’enfant

Un enfant souffrant de carence affective peut présenter certains symptômes ou schémas psychologiques. Certains d’entre eux sont :

1. Des signes cliniques d’anxiété

L’anxiété est un symptôme de privation affective qui affecte à la fois les enfants et les adultes. Ne jamais arriver à se concentrer, montrer le besoin de manger tout le temps et succomber à l’impatience sont de forts symptômes de manque d’affection chez un enfant.

2. Manque de développement de la langue et de l’interaction sociale

Le bon développement du langage est atteint, principalement, grâce à une bonne éducation dès l’enfance. Cependant, une partie très importante est acquise grâce à l’interaction avec les autres.

Si les compétences sociales de l’enfant à la maison sont maladroites ou inexistantes, résultat d’une socialisation et d’une affection médiocres, leur capacité à s’exprimer sera plus faible que celle des autres enfants. Egalement, l’acquisition du langage se fera plus lentement.

3. Ne pas savoir comment contrôler les impulsions et répondre agressivement

Les impulsions sont dominées par les émotions.  L’enfant peut avoir du mal à contrôler ses impulsions, ou montrer des changements soudains de comportement. Ou encore, ses réponses seront généralement agressives. Il est de votre devoir de vérifier s’il éprouve un manque d’affection afin d’atténuer ces pulsions négatives.

« Une famille qui a peu de temps et d’espace pour nourrir ses émotions grâce à une coexistence saine est sujette à une détérioration émotionnelle »

4. Le manque de confiance envers les autres

Il est très difficile pour un enfant qui manque d’affection de développer sa confiance envers les autres. Cela tient aussi avec les gens de son noyau familial. L’enfant peut se sentir incompris, ce qui déclenche l’alarme. Par conséquent, il préfère s’enfermer pour éviter de souffrir émotionnellement.

Les carences affectives chez les enfants peuvent générer des cicatrices difficiles à guérir.

5. Des difficultés à se concentrer

Quand un enfant partage suffisamment de temps avec ses parents, dans un environnement plein de compréhension, il est habitué dès son plus jeune âge à prêter attention à ce qui lui est dit. Il a ainsi compris l’importance d’être entendu.

Cependant, si votre enfant a du mal à être attentif, vous pouvez prendre cela comme un symptôme de plus de carence affective de l’enfant à la maison.

6. Ne pas savoir comment exprimer ses sentiments de manière saine

Les sentiments ne sont pas simples à contrôler. Par conséquent, pour un enfant avec un déficit affectif, cela devient encore plus compliqué. Il peut avoir du mal à les exprimer, à les modérer ou leur laisser libre cours.

En effet, un enfant souffrant de carence affective ne sait généralement pas comment gérer ses sentiments. Cela est dû au fait qu’aucun adulte ne lui a expliqué comment le faire.

Si ce type de modèle n’est pas modifié à temps, il existe un risque que ces problèmes accompagnent l’enfant tout au long de sa vie.

Il est aussi probable qu’un enfant qui ne sait pas comment exprimer ses sentiments, quand il atteint l’âge adulte, devienne une personne égocentrique. Il pourra aussi devenir une personne qui a peu de compétences sociales et émotionnellement dépendant.