Être une mère embêtante aide les enfants à mieux réussir dans la vie

4 janvier 2018
Avoir la réputation d'être une mère embêtante a son côté positif. Et ce n'est pas une phrase de consolation, mais une preuve basée sur la science. Deux études réalisées par l'Université d'Essex, en Angleterre, affirment que les mamans enquiquineuses aident leurs enfants à forger le caractère d'une personne qui réussit, qui sait comment vivre à la hauteur des circonstances qui se présentent.

Habituellement, les mères qui appliquent une discipline constante, des normes qui orientent le modèle d’éducation de leurs enfants et qui sont exigeantes avec leurs enfants sont identifiées comme étant embêtantes. Cependant, cette caractéristique favorise chez les enfants le développement de l’indépendance, devenant des adultes ambitieux.

Cela arrive parce que les enfants qui grandissent avec des limites et des responsabilités claires développent une personnalité plus structurée et équilibrée, ce qui les aide énormément à faire face aux différents obstacles et difficultés de la vie.

« Tout ce que je suis ou espère être, je le dois à ma mère. »

-Abraham Lincoln, ancien président des États-Unis-

Est-ce bien d’être une mère embêtante ?

Maman qui dit non

 

Oui, et la science l’explique avec deux études réalisées par l’Université britannique d’Essex. La plus récente, impliquant plus de 1 000 garçons et filles âgés de 13 et 14 ans, conclut que les enfants d’une mère embêtante ont du succès dans la vie. Cela s’explique puisqu’ils grandissent encadrés avec des limites et des règles claires.

La seconde étude, réalisée de 2004 à 2010, dans laquelle des scientifiques ont suivi la vie de 15 500 filles âgées de 13 à 14 ans, soutient que la fille d’une mère embêtante – une de ceux qui se soucie toujours que sa fille fasse ses devoirs – est plus susceptible de terminer un diplôme d’études collégiales.

L’étude affirme que les filles élevées par des mères plus exigeantes et qui imposent des normes élevées de comportement sont à la hauteur des attentes de leurs parents et sont plus susceptibles de terminer l’université ayant ainsi plus de possibilités de gagner de meilleurs salaires.

De plus, ce type de filles sont plus responsables et donc moins vulnérables à tomber enceinte à l’adolescence, leur évitant ainsi les soucis que cette circonstance de la vie entraîne.

L’étude indique que les mères embêtantes ont un effet positif sur le comportement des adolescents, encore plus marqué dans les résultats scolaires.

Donc, être une maman embêtante, enquiquineuse et stricte n’est pas si mal que ça à la longue, même si vos enfants vous voient comme si vous étiez l’ennemi.

La discipline d’une mère chinoise

Maman embêtante

 

Les mères chinoises sont reconnues comme étant très embêtantes ou strictes. En effet, l’auteur d’un article dans le Wall Street Journal s’est consacré à éclaircir cette question : pourquoi les mamans chinoises sont-elles supérieures ? Et il conclut que le secret de leur succès est la discipline et le niveau d’exigences.

Cette thèse est discutée dans le livre intitulé « Battle Hymn of the Tiger Mother » (L’hymne de bataille de la mère tigre), un mémoire qu’Amy Chua, professeur de droit à Yale, a écrit au sujet de l’éducation de ses filles, Sophia, 18 ans, et Louisa (Lulu), 16 ans.

Sa méthode leur permettait seulement d’apprendre à jouer de deux instruments, le violon ou le piano. De plus, elle mentionne qu’il ne devrait pas y avoir beaucoup de moments de détente, sauf pendant le sommeil. Les mères de cette culture croient que les temps de loisirs et de divertissement devraient être strictement limités, car sinon un temps d’apprentissage précieux est gaspillé.

L’histoire de cette « mère tigre » est devenue un best-seller instantané, dans lequel elle exprime aussi son opinion sur les écoles : « Les écoles essaient toujours de rendre l’apprentissage amusant en demandant aux parents de faire tout le travail. »

Donc, si vous voulez élever un enfant qui réussit dans la vie, il est probable qu’il vous dira parfois que vous êtes une mère embêtante, c’est-à-dire une mère qui est exigeante avec ses enfants.

 

 

A découvrir aussi