6 conseils pour améliorer le comportement d’un adolescent

30 octobre 2019
Bien qu'il soit normal qu'un mauvais comportement se manifeste parfois chez l'adolescent, il existe un certain nombre de stratégies qui peuvent vous aider à traverser cette étape de la vie sainement.

Le fait que votre adolescent adopte un mauvais comportement durant l’adolescence est assez courant. Même s’il est vrai que cette attitude négative disparaîtra tôt ou tard une fois cette étape terminée, vous découvrirez dans cet article quelques conseils pour gérer et améliorer l’attitude de votre adolescent.

Comment pouvez-vous améliorer le comportement de votre adolescent ?

1. Établir des règles ensemble

Les règles familiales aident à maintenir l’équilibre à la maison tout en encourageant la responsabilité personnelle, le respect et l’empathie envers les autres. De plus, le fait que tous les membres de la famille participent à l’élaboration des règles fait que tout le monde se sent vraiment concerné.

Par exemple, vous pourriez établir ensemble en tant que famille une règle sur le respect mutuel au niveau du comportement et de la parole. Vous pourriez utiliser cette règle si votre enfant commence à avoir un comportement irrespectueux dans une discussion. Tout cela en lui rappelant qu’il a lui aussi participé et accepté cette règle familiale.

2. Ne corrigez pas votre adolescent de façon négative

Selon les théories de l’étiquetage social et de l’effet Pygmalion, si un enfant ou un adolescent est constamment étiqueté, il pourrait bien finir par y croire. Par exemple, si vous étiquetez un enfant comme « tu es un fainéant », il va effectivement croire qu’il est un fainéant et va agir en conséquence.

conseiller son adolescent

Quand vous faites des reproches, essayez de vous concentrer seulement sur son comportement. Dites aussi à votre enfant ce que vous ressentez : « Ce comportement me dérange » ; « Cela m’attriste que tu n’essaies pas de faire plus d’efforts ».

3. Félicitez votre enfant pour renforcer un comportement positif

De toute évidence, les parents ne peuvent pas négliger le mauvais comportement de leur adolescent. Cependant, si les enfants remarquent que leurs parents ne font attention à eux que lorsqu’ils se comportent mal, ils sont susceptibles de répéter ce comportement.

Il est donc nécessaire que les parents fassent régulièrement des compliments à leurs enfants. En félicitant votre adolescent chaque fois qu’il montre une attitude positive, vous l’incitez à répéter ce comportement positif.

4. Écouter les préoccupations de votre adolescent est une façon d’améliorer son comportement.

Minimiser les problèmes qui préoccupent votre adolescent est une mauvaise idée. C’est pourtant commun de nos jours. En général, les problèmes des adolescents peuvent sembler anodins, et les parents sont susceptibles de les banaliser.

Essayez d’écouter votre adolescent lorsqu’il a besoin de vous faire part de ses problèmes et de ses préoccupations. Évitez donc de minimiser leur importance ou de détourner l’attention sur un autre sujet. Dans beaucoup de cas, le simple fait de les laisser parler du thème et essayer d’avoir de l’empathie pour eux peut leur apporter un soulagement profond.

5. Communiquer de façon assertive pour améliorer le comportement de votre adolescent.

Pour le professeur Preston Ni, il est crucial de savoir comment utiliser une communication assertive lorsqu’il s’agit d’adolescents difficiles. Pour ce faire, vous devez renforcer votre position en tant que parent en utilisant des compétences telles que la négociation ou la manière de dire « non » diplomatiquement.

De cette façon, non seulement vous serez capable de réduire la résistance mais aussi d’améliorer le comportement de votre adolescent. De plus, vous serez un modèle exemplaire de comportement assertif.

la puberté altère le comportement de l'adolescente

6. Partagez vos sentiments avec votre adolescent

Souvent, une mauvaise attitude provient du stress et de la frustration que votre enfant peut ressentir. En effet, il ne sait pas toujours comment les gérer ou les exprimer. Souvent les parents veulent que leurs enfants expriment leurs émotions et leurs sentiments. Dans la même idée, les adolescents ont besoin que leurs parents fassent de même.

Si vous exprimez vos émotions à vos enfants en tant que parent, ils vous feront davantage confiance. De plus, ils se sentiront plus à l’aise pour parler de leurs propres émotions. En fin de compte, si nous ne leur apprenons pas à s’exprimer, comment vont-ils apprendre à le faire ?

« Les bonnes habitudes acquises chez les jeunes font toute la différence. »

-Aristote-

En conclusion, à l’adolescence, il est inévitable que vos enfants montrent de profondes sautes d’humeur et, finalement, un mauvais comportement. Rappelons cependant, qu’en suivant ces conseils, on peut améliorer ce comportement. Tout d’abord, utiliser une communication assertive et établir des règles familiales sont importants. Il est aussi primordial de consolider une relation de confiance avec son enfant. Ces conseils vous permettront donc de vous aider à surmonter cette étape complexe de la vie de façon plus saine.

  • Ni, P. (s.f.). How to communicate effectively and handle difficult teenagers. Communication coaching.