5 règles pour introduire de nouveaux aliments

· 25 octobre 2018
La première alimentation et nutrition des bébés est basée sur le lait comme unique aliment, mais au fur et à mesure que l'enfant grandit, nous pouvons commencer à introduire de nouveaux aliments qui seront nécessaires à son développement. Entre 0 et 12 mois, le petit grandit rapidement, ce qui implique une grande demande en énergie et en nutriments

Vous devez donc introduire de nouveaux aliments de manière progressive.

« L’une des causes de l’obésité infantile est l’interruption trop précoce de l’allaitement et l’introduction des aliments solides avant les 6 mois »

Lors de l’introduction de nouveaux aliments, vous devrez faire preuve de beaucoup de patience, faire plusieurs essais et être très attentif aux signaux de votre bébé.

Rappelez-vous qu’il est fondamental d’introduire les aliments un par un, afin que vous puissiez détecter les éventuelles allergies et donner à l’enfant le temps nécessaire pour s’habituer au goût de chaque aliment. Découvrez quelques règles à suivre en fonction de l’âge de votre enfant.

Lignes directives pour introduire de nouveaux aliments

De la naissance à 4 mois

Depuis sa naissance, le bébé a le réflexe instinctif de tourner sa tête à la recherche du mamelon quand quelque chose touche sa joue. Il est fondamental qu’au cours de cette étape, il n’ingère pas d’autres aliments que le lait maternel ou le lait en poudre. 

Le système digestif du bébé est en train de se développer, par conséquent vous ne devez pas lui donner d’aliments solides avant que son organisme ne soit prêt.

Aliments qu’il peut manger :

  • Uniquement du lait maternel ou en poudre.

De 4 à 6 mois

A ce stade, vous pouvez commencer à introduire des céréales. Vous devriez débuter avec ceux qui ne contiennent pas de gluten pour éviter les intolérances. Ces céréales peuvent être dissoutes dans du lait ou dans une bouillie.

Vous pouvez également introduire les fruits et les légumes, le plus recommandé est de commencer avec les pommes, les poires, les bananes, la courge, les courgettes ou les patates douces, entre autres.

Au cours de la première année de l'enfant, introduire de nouveaux aliments doit se faire de petit à petit afin d'éviter les allergies ou intolérances et permettre à l'enfant de s'habituer à chaque saveur.

Il est indispensable d’introduire ces aliments petit à petit et sans ajouter de sel ou de sucre. Voici une liste d’indices pour savoir si votre enfant est prêt à manger les aliments solides :

Indices pour savoir s’il peut manger solide :

  • Il est capable de maintenir sa tête droite par lui-même.
  • Il peut s’asseoir comme il faut sur sa chaise pour manger.
  • Il est capable de mâcher.
  • Il présente une prise de poids significative.
  • Il possède un intérêt pour la nourriture.
  • Il parvient à amener les aliments de l’avant vers l’arrière dans sa bouche.
  • Il peut déplacer sa langue d’un côté à l’autre.
  • Il n’a plus le réflexe de sortir la nourriture de la bouche avec la langue.

Aliments que vous pouvez introduire :

  • Des légumes en purée ou en bouillie.
  • Des fruits en purée.
  • Des céréales semi-liquides enrichies en fer.

De 6 à 8 mois

A cet âge, les bébés sont encore en train de goûter les fruits et les légumes. Vous pourrez alors introduire la viande, qui est un aliment riche en éléments nutritifs. Commencez avec les viandes blanches, comme celle du poulet ou de la dinde. Souvenez-vous que cela doit se faire progressivement.

Aliments que vous pouvez introduire :

  • De la viande en bouillie.
  • Du fromage blanc ou yaourt de soja.
  • Yaourt naturel en petites portions.
  • Des légumes secs en purée.
  • Des céréales enrichies en fer.

De 8 à 10 mois

Cette étape est similaire à la précédente. Si tout va bien et que votre bébé accepte correctement tous les aliments, vous pouvez commencer à introduire les céréales avec gluten, ainsi que le poisson. Comme la viande, le poisson est un aliment avec une teneur élevée en nutriments. Commencez plutôt par du poisson blanc tel que le merlu.

Signes qu’il est prêt pour manger les aliments avec les doigts:

  • Il prend les choses avec le pouce et l’index.
  • Il peut transférer les choses d’une main à l’autre.
  • Il met tout à la bouche.

Les aliments nouveaux :

  • Des aliments avec des protéines (viande, poulet, poisson, tofu, haricots, lentilles, pois chiches, parmi d’autres).

L'enfant est prêt à introduire de nouveaux aliments quand il tient sa tête et ne sort plus les aliments de sa bouche avec la langue.De 10 à 12 mois

 

A l’approche du premier anniversaire de votre bébé, il vous enverra des signaux qui vous permettront de savoir qu’il est prêt à introduire de nouveaux aliments solides. Il est important que vous introduisiez les aliments avec deux ou trois jours d’intervalle.

Les indices qu’il peut manger d’autres aliments solides :

  • Il arrive mieux à avaler la nourriture.
  • Il possède plus de dents.
  • Il arrête de sortir la nourriture de la bouche avec sa langue.
  • Il essaie d’utiliser une cuillère.

Aliments que vous pouvez lui donner :

  • Des fruits coupés en cubes ou lamelles.
  • Des morceaux de légumes cuits.

Il est indispensable de s’informer correctement sur l’alimentation du bébé afin qu’il puisse vivre chacune de ces étapes progressivement.

Gardez aussi à l’esprit que vous ne devez pas le suralimenter, il vous indiquera lui-même quand il est rassasié car c’est son estomac qui déterminera la quantité de nourriture qu’il doit ingérer. 

Si vous avez le moindre doute sur la façon d’introduire de nouveaux aliments dans l’alimentation de votre enfant, vous pouvez consulter un pédiatre qui vous guidera tout au long de ce processus.