5 recommandations pour les enfants allergiques aux animaux

Les allergies infantiles sont des maladies très répandues, avec un grand impact sur la santé des enfants. Dans cet article, nous vous apportons quelques conseils pour éviter les symptômes d'allergie animale chez vos enfants.
5 recommandations pour les enfants allergiques aux animaux

Dernière mise à jour : 11 juillet, 2021

La possession d’animaux de compagnie a des avantages multiples et incontestés pour la santé physique et émotionnelle de leurs soignants. Mais que se passe-t-il lorsque nos enfants sont allergiques aux animaux ? Dans cet article, nous vous fournirons des recommandations mises à jour afin que vous sachiez comment gérer ce problème à la maison.

Allergie aux animaux

Les allergies sont un problème de santé croissant de nos jours et de nombreux facteurs les causent. En fait, ceux qui en souffrent ont généralement reçu plus d’un déclencheur. Pour cette raison, détecter la cause principale de l’allergie est un travail difficile et complexe.

Concernant les allergies causées par les animaux, il existe de nombreuses théories qui s’opposent et les publications actuelles reflètent cette dichotomie.

Pour certains chercheurs, une exposition précoce aux animaux (et donc aux substances qui « réveillent » l’allergie chez l’enfant) aurait des effets bénéfiques, favorisant la tolérance immunitaire. C’est-à-dire que notre corps a la capacité à atténuer sa réponse au contact avec des substances allergènes (par exemple, celles contenues dans les poils de chat).

Pour d’autres, l’exposition précoce des enfants aux animaux pourrait entraîner des modifications au niveau de l’ADN (appelées épigénétique). Ces modifications augmenteraient la prédisposition de l’enfant à développer des allergies à l’avenir. Pour cette raison, ces auteurs déconseillent de garder des animaux de compagnie dans les foyers où il y a de jeunes enfants, surtout si leur mère est également allergique aux animaux.

Il est donc très difficile d’établir des recommandations universelles et le plus approprié est de discuter avec votre pédiatre de l’opportunité d’avoir ou non un animal domestique chez vous.

Enfant joyeux promenant le chien, car le bonheur est l'une des humeurs qui favorisent l'apprentissage.

Recommandations pour les foyers d’enfants allergiques aux animaux.

Lorsque votre enfant a reçu un diagnostic d’allergie aux animaux, il est préférable d’éviter immédiatement de l’exposer à cette substance qui provoque ses symptômes.

Il est important de savoir que les manifestations de l’allergie sont variables et leur ampleur est imprévisible. Peut-être que pour le moment ses réactions ont été légères, mais cela ne signifie pas qu’un jour il pourrait développer des symptômes plus sévères.

Ci-dessous, nous vous proposerons 5 recommandations à mettre en pratique si vous avez des animaux chez vous :

1. Trouvez un nouveau foyer pour votre animal de compagnie.

La recommandation la plus appropriée est de retirer l’animal de la maison si au moins un des partenaires souffre d’une allergie aux animaux (Custovic, 2002).

En général, cette mesure est difficile à mettre en œuvre en raison de l’attachement que nous avons habituellement avec nos animaux de compagnie. Mais ce sera un moyen de mettre définitivement fin au problème.

“Une croyance répandue est celle des races hypoallergéniques. Il n’y a pas de littérature scientifique rigoureuse qui soutient l’existence de races hypoallergéniques de chats ou de chiens.”

– Santana Rodriguez, 2010 –

2. S’il reste, faites-lui une place à l’extérieur de la maison.

Si vous n’êtes pas prêt à vous séparer de votre animal, parlez-en tout d’abord à votre médecin pour savoir ce que vous devez garder à l’esprit et, surtout, comment agir en cas d’apparition de symptômes allergiques.

Voici quelques-unes des choses que vous devriez faire si l’animal reste chez vous :

  • Empêchez l’animal de dormir à l’intérieur de la maison.
  • Donnez un bain à votre animal fréquemment, au moins une fois par semaine. Demandez à quelqu’un qui ne souffre pas d’allergies de le faire.
  • Établissez des zones « sans animaux », telles que la chambre de l’enfant ou les espaces fréquemment utilisés.
  • Retirez de la maison les tapis ou les meubles qui retiennent les poils d’animaux et les squames.
  • Nettoyer le bac à litière quotidiennement

3. Assure un bon nettoyage à l’intérieur de la maison.

Même lorsque l’animal quitte le foyer, il faudra plusieurs mois pour éliminer tous les allergènes présents dans l’air ou sur les surfaces.

Pour cette raison, il est important d’être attentif à l’apparition de symptômes évocateurs d’allergie et d’adopter les recommandations de nettoyage suivantes :

  • Pratiquez un nettoyage en profondeur de la maison, y compris les plafonds et les murs, et faites attention à chaque recoin.
  • Remplacez les tapis et autres tissus de la maison, comme les rideaux et les peluches.
  • Dans le cas où vous ne pouvez pas renouveler les tissus et les tapis, enlevez-les de la chambre de l’enfant ou des espaces communs.
  • Solutionnez le problème d’humidité de la maison.
  • Aérez les pièces tous les jours.
  • Lavez fréquemment la literie, idéalement à l’eau chaude.

4. Utilisez des filtres à air à haute efficacité (HEPA).

Les filtres à particules d’air à haute efficacité (HEPA) placés dans les systèmes de ventilation servent à piéger les allergènes de l’air, mais pas ceux présents sur les surfaces. Pour ces allergènes, il est conseillé d’utiliser des aspirateurs avec des sacs sous vide HEPA, car ils sont capables de réduire la quantité de squames animales.

Bien que ces filtres se soient avérés efficaces dans des études expérimentales (réalisées en laboratoire), leur efficacité n’a pas été prouvée dans des études de terrain menées dans des environnements réels tels que la maison. (Gore, 2003)

5. Maintenir des contrôles périodiques avec l’allergologue pour enfants.

Comme nous le recommandons toujours, il est important de maintenir des bilans de santé avec votre médecin de famille et avec l’allergologue. De cette façon, vous pouvez suivre l’allergie de votre enfant et ajuster les mesures nécessaires au fur et à mesure.

Si vous souhaitez plus de recommandations préventives pour chaque groupe d’allergènes, vous pouvez également consulter le site web de la Société française d’allergologie 

À propos des allergies des enfants aux animaux

Savoir ce qui déclenche l’allergie de votre enfant est le point de départ pour la contrôler.

Si votre enfant a manifesté des symptômes après avoir été en contact avec des chiens, des chats ou d’autres animaux, il est important de consulter votre médecin, votre pédiatre ou un spécialiste des allergies infantiles.

Pour confirmer l’allergie aux animaux, il sera nécessaire d’ effectuer une série de tests spéciaux. Si le diagnostic est confirmé, il sera indispensable de prendre les mesures nécessaires pour éviter d’exposer l’enfant à la source allergène.

test d'allergie cutanée allergologue de la peau gant d'avant-bras compte-gouttes en latex allergène allergène

Dans la plupart des cas, cette source sera votre propre animal de compagnie, avec lequel vous aurez développé un lien d’attachement très spécial. La famille doit décider des mesures préventives à adopter, mais toujours en consultant le spécialiste pour savoir quelles sont les meilleures options pour chaque cas.

It might interest you...
6 animaux de compagnie pour enfants qui nécessitent peu d’entretien
Être parentsLisez-le dans Être parents
6 animaux de compagnie pour enfants qui nécessitent peu d’entretien

Choisir des animaux de compagnie pour enfants qui nécessitent peu d'entretien implique un bénéfice pour celui qui s'en occupe mais aussi pour l'ani...