5 comportements néfastes des parents pendant la scolarité

· 17 octobre 2018
Tous les parents souhaitent que leurs enfants aient un bon dossier scolaire. Qu'ils étudient à l'école sans grandes difficultés et, en définitive, qu'ils soient responsables quotidiennement des devoirs qu'ils doivent effectuer.

Mais la scolarité n’est pas toujours aussi facile, et parfois, sans que les parents s’en rendent compte, certains comportements néfastes peuvent entraver l’éducation de vos enfants.

Il existe plusieurs comportements néfastes que les parents peuvent adopter alors qu’ils croient aider leurs enfants avec leurs études ou leurs devoirs, alors qu’en réalité ils ne font qu’entraver le processus.

Les enfants peuvent subir de graves conséquences dans leurs auto-estime ou dans leur avancement universitaire si les parents ne réalisent pas à temps que ces comportements sont nuisibles.

scolaritéComportements néfastes des parents relatifs à la scolarité des enfants

Créer une dépendance des enfants

Quand les parents sont à la fois parents et professeurs de leurs enfants, cela peut engendrer des conflits dans la relation. De plus, cela peut créer un fort sentiment de dépendance de la part des enfants qui peuvent penser qu’ils ne sont pas capables de faire les choses par eux-même si on ne leur donne pas l’autonomie suffisante quand ils font leurs devoirs.

Les devoirs sont ceux des enfants, pas ceux des parents ni ceux du reste de la famille. 

Éduquer laisse des traces dans le cœur des enfants– Joel Artigas –

 Ne pas punir en cas d’erreur

Il est important d’aider les enfants à faire leurs devoirs, mais seulement en les aidant à résoudre les exercices qu’ils ne comprennent pas, sans rester à regarder par dessus leur épaule pour voir ce qu’ils font de bien ou de mal. Si ils se trompent, ce n’est pas grave. Cela leur permet de réfléchir pour trouver leur erreur et apprendre à partir de cela.

Mais ce n’est pas une raison pour les punir ou qu’ils pensent qu’ils ne sont pas capables de résoudre les choses sans votre aide, ils doivent simplement trouver la solution par eux-mêmes mais avec votre assistance.

Ne pas systématiquement contrôler le travail effectué

Il ne faut pas faire les devoirs des enfants. La responsabilité des parents se relève surtout du fait que le travail soit fait mais tout en laissant l’espace et l’autonomie nécessaire pour qu’ils le fassent par eux-même.

Vous devez être tel un guide, donner des indices, réfléchir et éventuellement donner la réponse en cas de doute, mais sans créer de conflits familiaux ou de dépendance.

Les enfants ne doivent pas prendre l’habitude que quelqu’un soit toujours avec eux pour faire leurs devoirs. Néanmoins si il rencontre trop de difficultés et que les parents ne parviennent pas à les résoudre, l’idéal est d’avoir recours à un psycho-pédagogue.

Mère menace sa fille

Résoudre tout ces problèmes

Pour que les enfant apprennent à s’organiser et à résoudre leurs propres conflits, vous ne devez pas accourir à chaque fois que votre enfant en rencontre pour résoudre la moindre difficulté. Il est important qu’ils sachent quoi faire face à ces situations par eux-même. 

Par exemple, si il a oublié son matériel pour effectuer un travail, il devra se débrouiller pour le faire sans… Ainsi, la fois suivante il devra être responsable et préparer correctement ses affaires en les notant sur son agenda et en pensant à les vérifier à temps.

Les enfants doivent apprendre à être autonome et être responsable de leurs actions pour mûrir.

Faire tourner toute sa vie autour des études

Les familles qui construisent la relation avec leurs enfants en se basant uniquement sur les études peut une grande source de conflit entre parents et enfants.

Les enfants peuvent croire que les parents s’intéressent uniquement à ce qu’ils obtiennent de bonnes notes, sans considération pour leurs émotions ou leurs éventuelles difficultés.

Si la première chose que vous demandez à votre enfant concerne leurs devoirs ou leurs examens, vous envoyez le message que vous ne vous intéressez pas à lui en tant que personne mais simplement à leur scolarité.

Il n’y a pas besoin de jouer au détective, ni de le punir s’il ne fait pas les choses comme nous le voulons. Tout le secret est de guider, et non d’opprimer.

Ils ne doivent pas non plus oublier leurs autres responsabilités (comme les tâches domestiques) pour se consacrer uniquement à l’étude. Ils doivent organiser leurs devoirs scolaires et domestiques pour que les enfants sachent qu’ils ont aussi d’autres responsabilités.

Ainsi ils apprendront à être méthodiques et pourront améliorer leurs aptitudes quotidiennes. Et bien évidemment les parents doivent développer la relation avec leur enfant bien au-delà de leur scolarité (sans pour autant en minimiser l’importance).