4 postures de yoga pour le premier trimestre de grossesse

Le yoga pendant la grossesse est une excellente option pour soulager les maux, renforcer vos muscles et maintenir votre corps en bonne condition physique et psychologique. Oserez-vous l'essayer?
4 postures de yoga pour le premier trimestre de grossesse

Dernière mise à jour : 02 novembre, 2022

La pratique du yoga pendant la grossesse s’impose comme l’une des alternatives les plus importantes lorsqu’il s’agit de garder la forme. Cette discipline est l’une des plus recommandées à pratiquer pendant la grossesse et l’objectif est d’en tirer le meilleur parti, sans encourir de risques. Par conséquent, nous vous proposons les postures de yoga les plus appropriées pendant la grossesse.

Comme pour toute autre activité durant la gestation, nous vous conseillons d’y aller doucement et de comprendre que, malgré ses bienfaits, il est nécessaire de suivre certains conseils. Gardez toujours à l’esprit que votre corps subit une série de changements physiques et physiologiques, qui nécessitent des adaptations progressives.

Postures de yoga idéales à pratiquer au premier trimestre de la grossesse

“Évitez de faire de l’exercice pendant la grossesse pour ne pas nuire au bébé.” C’est l’un des mythes les plus célèbres sur la grossesse, qui a perdu beaucoup de poids grâce aux progrès de la science. Heureusement, nous connaissons aujourd’hui les avantages de recommander des activités physiques comme le yoga aux femmes enceintes.

Aujourd’hui, nous allons vous montrer une série de postures appropriées pour les trois premiers mois de grossesse. N’oubliez pas que les soins pendant cette période sont essentiels, en raison des grands changements qui se produisent dans le corps pour la gestation du bébé.

En règle générale, il est conseillé que les mouvements de yoga soient lents et parcimonieux au cours du premier trimestre. Afin d’éviter d’exacerber certaines plaintes courantes, telles que les étourdissements et les nausées.

1. Pose du moulinet

La pose du moulinet (ou chakki chalana asana) se démarque comme l’une des poses de yoga les plus recommandées à effectuer au cours du premier trimestre de la grossesse. Elle consiste à s’asseoir sur une surface confortable, afin de soulager les maux, notamment ceux de la région lombaire et dorsale.

Pour l’exécuter, vous devez vous asseoir sur le sol avec vos jambes complètement tendues. Assurez-vous de former un “V” avec elles. De plus, votre dos doit rester droit en tout temps.

Ensuite, amenez les deux bras tendus vers l’avant, juste au niveau de la poitrine. Puis, verrouillez les deux mains et poussez votre torse vers l’avant aussi loin que vous le pouvez.

2. Posture du pigeon

La position du pigeon contribue à la diminution de divers maux, notamment ceux liés au nerf sciatique. Dans le cadre du yoga pour femmes enceintes, c’est l’une des postures les plus recommandées.

Pour la réaliser, vous devez vous agenouiller sur une surface plane et confortable. Gardez votre dos droit et votre corps sur quatre supports, en utilisant vos paumes et vos genoux pour cela.

Ensuite, amenez votre pied gauche dans la paume de votre main gauche et avec un bon contrôle de la posture, amenez ce même pied dans la paume de votre main droite tout en pliant votre jambe.

Soutenez toute la fesse de la jambe que vous avez fléchie, tout en étendant la jambe droite vers l’arrière. En ce qui concerne les mains, essayez de vous appuyer sur vos avant-bras avec vos paumes face à face.

Enfin, posez votre front sur vos mains et essayez de vous détendre, comme indiqué ci-dessous.

3. Posture du bâton

La posture du bâton s’impose comme l’une des principales bases d’autres types de postures plus complexes. Elle n’est pas seulement recommandée pour sa simplicité d’exécution, mais aussi pour les avantages qu’elle offre au corps.

La pratique régulière de cette pose de yoga aide à stimuler les muscles du dos et des jambes. De plus, elle vous aide à vous détendre pendant les premiers moments changeants de la grossesse.

Pour effectuer la pose du bâton, vous devez vous asseoir les jambes jointes et complètement étendues. Votre dos doit rester complètement droit, dans l’alignement de vos fesses et de votre cou.

A partir de cette position, amenez les paumes de vos mains au sol, de chaque côté de vos fesses. Soutenez-les fortement vers le sol pendant quelques secondes ou minutes, selon vos capacités.

4. Posture du diamant

La posture du diamant est également utilisée comme base pour le yoga, comme nous l’avons mentionné avec la posture du bâton.

Son objectif principal est axé sur l’initiation des mouvements liés aux postures assises. Pour les femmes enceintes, elle est judicieuse pour sa facilité d’exécution et sa capacité à soulager certains maux.

Pour l’exécuter, tenez-vous debout, les jambes écartées de la largeur des hanches. Ensuite, commencez à vous pencher lentement puis placez le corps sur les genoux.

Gardez votre dos droit et aligné, tandis que vos bras reposent sur vos cuisses. À partir de là, essayez de maintenir une position complètement verticale, les yeux tournés vers l’avant jusqu’à la fin du temps d’attente.

Les postures de yoga pendant la grossesse, des difficultés?

Tout d’abord, il est nécessaire que vous ayez l’aval de votre médecin de famille. Rappelez-vous que l’autorisation est faite sur la base d’un diagnostic médical adéquat.

Vous pouvez également consulter un professionnel du yoga ou un entraîneur spécialisé dans le yoga. Celui-ci doit vous conseiller, vous guider et vous encadrer tout au long de votre démarche.

Enfin, si vous trouvez qu’il est difficile d’effectuer une posture, vous devez l’exprimer. De même que si vous avez un malaise ou que vous n’êtes pas en forme le jour de l’entraînement.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le ventre qui s’arrondit pendant la grossesse: trimestre par trimestre
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Le ventre qui s’arrondit pendant la grossesse: trimestre par trimestre

La façon dont le ventre se développe et s'arrondit pendant la grossesse est liée à l'anatomie maternelle et à la taille de la cavité utérine.