10 phrases du Petit Prince pleines de sagesse

· 31 décembre 2018
Les phrases du Petit Prince ont illuminé plusieurs générations. Cette oeuvre semble n'être appropriée qu'aux enfants. Néanmoins, de milliers d'adultes dans le monde en profitent également.

Le plus intéressant dans les phrases du Petit Prince, c’est qu’elles sont à la fois simples et profondes. Son auteur, Antoine de Saint-Exupéry, a su écrire avec un parfait équilibre. C’est pourquoi cette oeuvre a pu atteindre plusieurs générations.

Il existe quelques phrases du Petit Prince qui méritent d’être soulignées et rappelées. Nous verrons ensuite quelques-unes d’entre elles. Cette liste n’est pas exhaustive mais ce petit inventaire donne une idée de la grandeur de cette oeuvre.

Le temps, un thème habituel dans le Petit Prince

Le temps est l’un des sujets qui apparaissent fréquemment dans Le Petit PrinceCette phrase, par exemple, y fait allusion. « Les hommes n’ont plus le temps de rien connaître. Mais comme il n’existe point de marchands d’amis, les hommes n’ont plus d’amis ».

Dans ce cas, l’auteur critique la hâte, au peu de temps que nous accordons à ce qui est important. « C’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante ». Cela se signifie que la valeur des choses dépend directement du temps qu’on leur accorde.

À propos du chemin

Le Petit Prince dit : « Droit devant soi, on ne peut pas aller bien loin « .  Il évoque ici l’importance de rompre la barrière de l’inertie. Les variations et les changements permettent d’avancer. En revanche, demeurer imperturbable n’entraîne que peu d’évolution.

Regarder et voir

Petit prince

C’est l’une des phrases du Petit Prince les plus citées. « Voici mon secret. Il est très simple : on ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux”.

C’est en relation avec la différence entre regarder avec le cœur et les yeux. Le cœur voit au-delà des apparences. Il permet d’accéder à l’essence.

Dans le désert

Une grande partie de l’histoire du Petit Prince se déroule dans le désert. Symboliquement, c’est un territoire inhabité et inhospitalier. Cependant, Antoine de St-Exupéry invite à le considérer d’une autre manière.

Il énonce la chose suivante : « Ce qui embellit le désert, dit le petit prince, c’est qu’il cache un puits quelque part. » C’est un appel à l’espérance.

Se juger soi-même et autrui

L’une des phrases du Petit Prince énonce ainsi : « Il est bien plus difficile de se juger soi-même que de juger autrui. Si tu réussis à bien te juger, c’est que tu es un véritable sage. »

L’on prétend souligner la difficulté que représente notre introspection. Il s’avère toujours plus simple de voir les erreurs des autres.

La signification des étoiles

De nombreux phrases du Petit Prince mettent l’emphase sur le fait que la réalité n’a pas de sens en elle-même.

« Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j’habiterai dans l’une d’elles, puisque je rirai dans l’une d’elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles. Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire ! »

Mieux vaut profiter que raisonner

Cette oeuvre extraordinaire évoque à plusieurs reprises la sensibilité comme source de sagesse. On peut lire : « L’on ne doit jamais écouter les fleurs.

Il faut les regarder et les respirer. La mienne embaumait ma planète, mais je ne savais pas m’en réjouir ». Cela signifie que parfois, trop s’arrêter aux mots empêche de profiter de l’essence des choses.

L’apprivoisement des choses

Le mot « apprivoiser » possède un sens très spécial dans Le Petit Prince. Cela signifie « créer des liens ». On peut lire une très belle phrase qui dit : « On ne connaît que les choses que l’on apprivoise ».

Pour « apprivoiser » quelque chose, il faut lui consacrer du temps. C’est le temps et l’apprivoisement qui convertissent à quelqu’un de commun en un être spécial.

Parfois, l’on pleure un peu

Petit prince

En relation avec le paragraphe précédent, l’une des phrases du Petit Prince indique également : « On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser« . Cela signifie qu’il est inévitable de souffrir lorsque l’on crée des liens étroits avec quelqu’un.

Il n’y a pas d’affection qui n’implique pas un peu de douleur.

 

  • Capestany, E.J. (1982). The Dialectic of the Little Prince. University Press of America, Maryland.
  • de Saint-Exupéry, A. (1943). El principito. Emecé Editores.
  • López Valero, A., Encabo Fernández, E., & Moreno Muñoz, C. (2002). Esencias de un <>. Didáctica de la literatura y valores. Didáctica. Lengua y Literatura.
  • Link, D. (2015). INFÂNCIA. Alea : Estudos Neolatinos. https://doi.org/10.1590/1517-106x/172-199
  • Pérez-Muskus, C. I. (2015). El Principito: Claves para educar en la amistad. Estudio a la luz del pensamiento de Rafael Tomás Caldera. https://dadun.unav.edu/handle/10171/39432